Les Chroniques Sableuses Chapitre 10


 

Les Chroniques Sableuses: #10:Bon et bien, y’a plus qu’à!

Semaine- 4/ 12 Mars


On est dans la dernière ligne droite! La semaine a a commencé par le passage chez mon médecin du sport afin de réaliser l’électro cardiogramme au repos et remplir le certificat médical. Même si tout est OK c’est un peu de stress et je pousse un ouf de soulagement en sortant de son bureau avec les documents exigés par l’organisation. Dans la foulée je prends rendez vous chez mon ostéopathe afin de faire une remise en place et un rééquilibrage général de la machine. La rotule de ma cheville gauche étant douloureuse, je vais sur les conseils de mon médecin consulter aussi mon podologue pour faire vérifier mes semelles orthopédiques qui ont une bonne année d’utilisation. Il reste 4 semaines, suffisamment pour faire quelque sorties si je dois avoir de nouvelles semelles. Cette semaine, j’ai démarré le tannage des pieds, que j’effectue chaque soir et le matin je me fais un massage des pieds avec du Cérat de Galien, ce sera comme cela jusqu’au samedi, veille de la 1ère étape. La dernière semaine je remplacerai le Cérat par la Pommade Nok. Ce traitement m’a permis de n’avoir aucune ampoule l’année dernière, on ne vas pas changer une équipe qui gagne. Cette semaine également mise en place d’une sieste (20′) quotidienne. L’idée est de rentrer dans un processus de repos et d’accumulation d’énergie.

 

Après le Défi Vellave et ses 23 Km , j’ai ressenti pas mal de fatigue, j’ai donc réalisé une semaine plus light au niveau entrainement. 1H00 et 50′de CAP en ville et dans un parc avec les chaussettes (à doigts) et les chaussures MDS. 3 séances de 20 km de vélo, mais avec un niveau de résistance plus bas que d’habitude. Aucune séance de PPG. Dimanche , sortie longue avec le sac chargé au poids MDS (7 kg). De bonnes sensations avec au final, un temps amélioré sur mon parcours malgré un sac plus lourd. Le terrain plus roulant y étant aussi pour quelque chose. J’en ai profité pour essayer ma tenue de coureur avec la casquette, le maillot Raidlight Performer MC, le cuissard et les chaussettes à doigts. Pour les chaussures, j’ai préféré garder les Mizuno afin d’éviter de laisser une cheville dans les chemins plutôt techniques du Pilat avec les Hoka.

Aujourd’hui, journée de mise de conditionnement du sac. Avec le rangement de tout le matériel, le but était de connaître vraiment le poids du sac au départ de la course et surtout de savoir si tout allait vraiment bien rentrer. Au final mon sac va peser 6,979 Kg et donc 8,459 Kg avec les bidons pleins (2X750 ml) sur la ligne de départ. Dans la partie dorsale du Raidlight Olmo 20L je vais pouvoir mettre toute la bouffe, mes vêtements bivouac ainsi que tout le matériel à priori non utilisé (couverture survie, pompe anti venin, miroir, etc…). Dans la pochette Endurance Raidlight et les poches latérales du sac je pourrais mettre toute l’alimentation course du jour ainsi que tout le matériel nécessaire (appareil photo, couteau, petits soins, frontale, etc…)

Bref, après avoir reçu ma convocation pour l’avion (5h30 à Orly) , on peut dire qu’il n’y a plus qu’à!! Encore 2 semaines d’entrainement avec une bonne intensité et ensuite 15 jours à faire du gras. Puis direction l’hôtel Ibis d’Orly ou commence vraiment l’aventure du Marathon des Sables!

Frank/Dossard 201


Laisser une réponse