Importance de la respiration en course à pied



 

Après mon dernier article sur les exercices respiratoires, vous avez nombreux a réagir et je vous ai senti demandeurs de plus d’informations sur le sujet. Je ne suis pas un spécialiste en physiologie du sport mais j’ai quelques notions qui me permettent de comprendre ce qui se passe dans mon corps pendant l’effort.

En effet, la respiration est primordiale dans tous les sports et en particulier les sports d’endurance. L’apport d’oxygène aux muscles permet de bruler les glucides et les lipides. Mais si le muscle n’a pas un apport suffisant, il va bruler du glucose et vous serez en mode anaérobie. Vos muscles vont créer de l’acide lactique et dans ce cas impossible de faire plus de quelques minutes dans cet état…

Il est important de synchroniser sa respiration avec le geste technique. Effectivement en course à pied, cela ne semble pas être une priorité mais la plupart des entraineurs de haut-niveau y voit un passage obligé.  Pour apprendre à synchroniser la respiration et le geste, il y a plusieurs écoles…

Les abdominaux : la méthode est simple et sans risque. vous faites des séries d’abdominaux en soufflant lors de la contraction tout en rentrant le nombril et vous inspirez en descendant en prenant un maximum d’air dans la cage thoracique. c’est un exercice simple mais ce n’est peut être pas optimal.

L’exercice le plus compliqué est sans doute le crawl en piscine. Effectivement si vous apprenez vraiment à nager tout en respirant il vous faudra synchroniser le geste et les inspirations tout simplement car vous ne pourrez pas inspirer la tête sous l’eau, il faudra donc inspirer lorsque votre visage est hors de l’eau et expirer dans l’eau. C’est plus difficile car la sanction de l’erreur est immédiate. Pour apprendre à respirer, apprenez d’abord a bien nager. Je pense que tout bon coureur devrait faire une séance de natation par semaine.

le mouvement respiratoire est primordial et le dynamisme des vos abdominaux seront tout aussi important.

J’ai constaté, par expérience,   qu’au bout de 45 minutes environ d’endurance vous oubliez votre respiration car elle est devenue presque naturelle mais du coup l’amplitude est devenu insuffisante et des grandes respirations deviennent difficiles.

Pour ne pas rentrer dans ce faux rythme et conserver un maximum d’amplitude, je fais un petit exercice tous les kilomètres (quand on passe une borne, j’appuie sur le chrono et je me lance).

Une grande inspiration pour maximiser l’apport d’oxygène, un petit temps de suspension pour maximiser l’échange d’oxygène avec le sang et ensuite un grande expiration que je complete avec une expiration sec pour être sûr d’avoir vidé un maximum les poumons. Je répète cet exercice 3 à 5 fois durant la course.

 

 

 

6 commentaires sur “Importance de la respiration en course à pied”


Posté par fred0 Le 31 août 2012 à 9:41

Va falloir revoir un peu tes notions 😉 L’histoire de la méchante acide lactique est, me semble-t-il, révolue… Elle est utile et nécessaire au bon fonctionnement de notre usine interne de production d’énergie.

Répondre


Posté par rico Le 7 septembre 2012 à 10:38

tu devrais te cantonner a la gestion administrative sur ton blog écrire un article pour faire du remplissage ne t’honore point relis toi …. IL SERT A RIEN CET ARTICLE

Répondre


Posté par fred0 Le 7 septembre 2012 à 11:10

Tu y vas un peu fort Rico 😀

Répondre


Posté par Manu Le 7 septembre 2012 à 11:32

précise ta pensée rico ! l’acide lactique est bien présente dans le corps en permanence, elle n’apparait pas que pendant l’effort c’est le taux qui augmente.

Répondre


Posté par rico Le 7 septembre 2012 à 14:22

bah loin de moi l’idée d’être agressif mais c’est juste que ce n’est pas la respiration en elle même qui active l’acide lactique mais la consommation en o2 due a un effort plus ou moins important j’irais même plus loin en disant le rythme cardiaque a plus de poids que le rythme respiratoire qui est reflexe regulateur et naturel si on commence apporter de la technique même dans la respiration on a pas fini enfin l’acide lactique présente dans le corps en permanence ?!? AH BON ??? T ES SUR ??? verifie tes sources mots clés ATP O2 GLYCOGENE et copie moi l’equation 100 fois amicalement a prendre sur le ton de la plaisanterie j’ai l’air de me la peter mais je suis pas méchant juste un peu pretentieux

Répondre


Posté par Manu Le 7 septembre 2012 à 14:47

Ecoute rico pour moi l’acide lactique est bien présent dans les muscles (cf Wikipedia) « L’acide lactique est un acide organique qui joue un rôle dans divers processus biochimiques. Un lactate est un sel de cet acide. Contrairement à ce que peut laisser penser son nom, l’acide lactique n’est pas présent uniquement dans le lait, mais également dans le vin, certains fruits et légumes, et dans les muscles. » et : « L’acide lactique est l’un des produits clé de la production d’énergie dans les muscles notamment. La respiration cellulaire (consommation de sucres en vue de produire de l’énergie) peut être décomposée en deux grandes étapes, la première est la glycolyse, la partie cytoplasmique du processus, qui peut fonctionner en l’absence de dioxygène. Elle fournit de l’acide pyruvique qui alimente la seconde partie, mitochondriale, de la respiration cellulaire (cycle de Krebs et phosphorylation oxydative) qui aboutit à la réduction du dioxygène en eau. A un bout de la chaîne, du glucose est oxydé, et à l’autre, du dioxygène est réduit. L’énergie dégagée est récupérée par la cellule. Si l’apport en oxygène est supérieur à la consommation de sucre, alors la totalité de l’acide pyruvique produit est immédiatement consommée dans la partie mitochondriale. Si la consommation de sucre devient supérieure à l’apport en oxygène (efforts intenses) alors une partie de l’acide pyruvique produit en première partie de processus est réduite en acide lactique, ce qui permet au cycle oxydatif de la glycolyse de continuer. C’est une fermentation. La partie mitochondriale est saturée et le rendement énergétique s’en trouve très diminué. L’acide lactique s’accumule dans la cellule, puis passe la membrane cellulaire pour se retrouver dans la circulation sanguine. »

Répondre


Laisser une réponse