Forest Trail 2014 : de la boue de bout en bout



 

speed-cross-3-forest-trailAu milieu de la foret de Bouconne, près de Lévignac, a lieu une course hors du commun. J’ai déjà fait des trails, des courses sur routes, des courses à obstacles mais celle ci est complétement hors norme. Les conditions météorologiques des derniers jours dans le sud-ouest ont transformé les chemins de foret en un terrain gras. Les passages des ouvreurs en moto de cross avant la course n’ont pas du améliorer les choses et c’était sans compter les centaines de traileurs qui étaient passé avant moi…

90% du parcours était boueux avec plus ou moins d’épaisseur. Autant dire que sur les 19 kilomètres de la course, les quelques portions de route et de chemin ont été oublié face à petit chemin de forêt relativement boueux… Mais nous étions préparé à vivre ça. Sans vraiment savoir ce qui nous attendait : le froid, la boue, quelques cristaux de neige, … et il faut l’avouer : nous étions là pour ça.

On parle de boue, mais après ce trail, je pense que l’on devrait parler DES boues :

  • La boue liquide qui est un mélange d’eau (froide bien sûre et de terre)
  • La boue collante qui s’agglomère sur les chaussures
  • La boue glissante qui rend tous les appuis périeux
  • La boue aspirante qui tentent de retenir vos pieds à chaque foulée
  • La boue ruisselante qui se liquéfie au passage de l’eau
  • La boue sèche qui s’accroche et qui colle

Et j’en passe…

Niveau matériel. Je reviendrai sur plusieurs éléments que j’ai testé pour l’occasion : Salomon Speed Cross 3, Deuxième couche Icebreaker et veste Gore-Tex

Au delà de la boue, il y avait des passages assez techniques avec des franchissements de ruisseaux où il fallait clairement mettre les pieds dans l’eau avec une température extérieure proche de 0 degré.

Au final, un trail assez dur mais très plaisant. Ma seule erreur : avoir voulu vidé mes chaussures après un passage dans une rivière et je me suis collé une crampe en voulant extraire mon pied de la chaussure… je l’ai senti jusqu’au bout…

Un commentaire sur “Forest Trail 2014 : de la boue de bout en bout”


Posté par Forest Trail 2015 : une édition sans doute boueuse ! Le 18 janvier 2015 à 20:54

[…] organisateurs a modifié, en dernières minutes, certains parcours. Pour n’avoir jamais vécu une course aussi boueuse de ma vie, mes cuisses s’en souviennent […]

Répondre


Laisser une réponse