Courir en étant végétarien



 

se-nourrir-marcher-courir-veganJe ne suis pas végétarien, et j’en veux pour preuve les magnifiques steaks bio que je me procure chez un petit éleveur vosgien, mais je suis un fanatique de légumes : poivrons, légumes anciens, betteraves de toutes les couleurs, aubergines,… J’adore faire à manger et le légume fait partie de cette passion. Donc même si je ne fais pas partie des végétariens (mon amour de la bonne viande me perdra sans doute un jour), je pourrai le devenir car je connais la richesse des légumes et j’aime les cuisiner.

L’alimentation est fondamentale pour le sportif (d’ailleurs sur le même sujet je vous invite à lire Nutrition de l’endurance), si vous êtes végétarien cela complique un peu les gens, compte tenu du fait que la viande apporte de nombreux éléments importants.

Ce livre est vraiment intéressant, comme souvent on retrouve des dizaines de recettes avec le détail des apports caloriques mais aussi les apports en lipide, protéines, fibres,… vous verrez que l’apport des légumineux et des fruits secs est fondamental dans l’approche végétarien de la course à pied. Petit bémol : certains ingrédients ne sont pas toujours facile à trouver mais je vous invite à aller dans les magasins bio qui sont souvent une mine d’or de produits peu courants.

Le livre contient des témoignages de sportifs et haut niveau et de spécialistes.

Pour la première fois, je retrouve un discours que j’ai déjà tenu sur ce site : Attention aux changements des habitudes, inutile de décider après un premier janvier arrosé que vous allez vous mettre à courir, devenir végétarien et aller vous coucher tôt. Les habitudes sont faites pour être changées mais en douceur, si vous bousculez toute votre vie d’un coup, il y a fort à parier que cela de durera pas longtemps.

Un livre très intéressant et très raisonnée avec une bonne recette de Houmous !

Disponible sur Amazon en kindle et en livre

 

 

Laisser une réponse