(vrai) test : NIKE LUNAR GLIDE


 

Avertissement de l’auteur. Que les lecteurs assidus de mes chroniques se rassurent tout de suite : je n’ai abusé ni de rosé ni de pastis en vacances, je n’ai pas chopé d’insolation à Biarritz, je n’ai pas pris de rocher sur la tête en rando dans les Pyrénées et je n’ai pas subi de pression de la part de Manu, le boss de Wanarun. Tout cela pour dire que c’est bien en mon âme et conscience personnelles que, pour une fois, je ne vais pas critiquer ! J’ai failli employer un superlatif, mais à ce stade de l’article, ça n’aurait pas été très crédible 🙂

Voilà donc un peu plus de 3 semaines que j’ai la chance de tester les toutes nouvelles NIKE LUNAR GLIDE. Et quand je parle de test, il ne s’agit pas  de la gnognotte qui consisterait à enfiler les chaussures, à faire le tour du pâté de maison et à pondre 2 lignes vite fait du style : « amorti bien, dynamisme bien, 18/20 ». Mais lisez donc plutôt : les 3 dernières semaines du plan d’entraînement 305 bis du site Athlete-Endurance, quelques footings complémentaires avec mon épouse et la participation à un 10 km officiel jeudi dernier (Ronde des Fleurs de Luchon 31) où j’ai accessoirement explosé mon record de plus d’1 minute 30. Au fait, je parle, je parle mais j’ai oublié l’essentiel qui est de préciser que malgré leur couleur (Cf photo), les Lunar Glide sont des routières pures.

J’ai donc pu évaluer ces chaussures en endurance (70 minutes max), en VMA, en seuil, en récup et même … en marche pour aller acheter l’Equipe au bistrot du coin. Si ça ce n’est pas du test ! Ah, effectivement, je ne peux prétendre à l’exhaustivité car, d’une part, je n’ai pu les tester sur piste en VMA (stades fermés en août), d’autre part, je n’ai pas trouvé les 2 heures et quelques minutes qui m’auraient permis de les tester sur marathon.

Je ne suis pas un familier de la marque Américaine, même si ma première vie de runner s’est exclusivement déroulée en Nike, mais c’était il y a plusieurs décennies, au Moyen-Age quoi. Souvenez-vous d’ailleurs, j’ai déjà parlé de cette première paire … que je mets toujours (cliquer ici). Je dois ajouter également que depuis que j’ai repris la course à pied il y a 2 ans, j’ai toujours préféré, après essai en magasin, d’autres marques. Comme quoi, le pari n’était pas gagné d’avance et j’étais sans doute le testeur idoine (une précision importante : mes mensurations 1m85 pour 64kg). Allez, trêve de plaisanterie, il est maintenant temps de parler des Lunar Glide.

Alors, les Lunar Glide, c’est d’abord un choc émotionnel esthétique en ouvrant la boîte (… je sais, c’est un peu fort alors relativisons un peu le côté émotionnel car on parle de chaussures et non d’un tableau d’Edvard Hopper ou de Jack Vetriano …). Un design à couper le souffle, un mélange de gris foncé et d’orange fluo, que la photo illustrant l’article ne rend pas assez et une finition impeccable. Bien entendu, je conçois que les tenants de la chaussure blanche puissent être un peu déroutés mais personnellement j’adoooooore !

Passée cette phase de contemplation, on finit quand même par les chausser, car on n’est pas là pour les encadrer ou les mettre sous globe. Et là, deuxième effet Lunar Glide, elles sont super confortables et super légères. Je ne vais pas dire qu’on s’y sent comme dans ses charentaises car ce serait peut-être manquer de respect aux concepteurs mais c’est bien l’idée. Disons simplement pour résumer que le pied y est fort à l’aise. Ce qui me change de mes paires précédentes.

On a contemplé, on a chaussé, OK, c’est bon, on est bien … et maintenant, on se prend une bière et on s’assied devant la télé. Euh ? Je ne crois pas non ! On va courir … Ah dur ! Et bien non, pas dur du tout justement car dès les premiers mètres on est surpris par l’exceptionnel amorti de la chaussure et ce dans tous les sens, oserais-je dire (horizontalement, verticalement, latéralement … j’espère que vous comprenez ce que j’écris sinon demandez-moi) donc un confort en fonctionnement aussi bon qu’au repos, ce qui, pour une paire de chaussures et quand même intéressant 🙂 On est également surpris par la stabilité qui aurait pu souffrir de cette dose massive de confort et d’amorti, ce qui n’est pas le cas. Un léger pronateur comme moi n’éprouve aucun souci avec ces chaussures universelles.

Et côté perfo alors ? En endurance, RAS, des chaussures indubitablement taillées pour les longues distances  sur route(confort, légèreté, amorti …) mais, et c’est là où cela devient intéressant, le dynamisme n’a pas été sacrifié au confort et que ce soit au seuil ou en VMA, la réponse de la chaussure est très bonne. Attention, je n’ai pas dit excellente quand même, ce ne sont pas des chaussures pour perfer sur 5 km ou sur stade mais le compromis confort-amorti / dynamisme n’en demeure pas moins d’un très bon niveau et sur des 30/30 par exemple, on ne perd pas les 5 premières secondes de la VMA à s’extraire de la ouate.

Alors, elles n’ont aucun défaut ces chaussures ? En fait … pas vraiment. Ah si ! Un tout petit et un petit. Le tout petit est que l’orange fluo de la semelle perd de sa superbe après quelques entraînement et si on veut continuer à attirer le regard, il faut nettoyer régulièrement. Le petit est plus gênant mais il n’est pas spécifique aux Lunar Glide : la semelle est gravillon-vore et si vous fréquentez trop les bas-côtés des routes, il vous faudra régulièrement vous arrêter pour décrocher les petits caillous de la DDE.

Comme vous l’aurez compris, sans que j’ai besoin de vous faire un dessin : je suis c-o-n-q-u-i-s ! Une dernière précision, ces chaussures sont également disponibles pour ces dames mais dans un coloris plus classique.

Nike LunarGlide + Homme

Nike LunarGlide + Femme

26 commentaires sur “(vrai) test : NIKE LUNAR GLIDE”


Posté par stef Le 23 août 2009 à 19:20

Salut Fred,conquis ok , donc tu va te porter acquerreur ? merci pour le test

Répondre


Posté par FredBros Le 24 août 2009 à 9:40

Franchement ce sont de supers chaussures (et je n’ai pas été payé pour le dire …) et sans doute que je vais poursuivre avec elles un bout de chemin.

Répondre


Posté par Cedric Le 24 août 2009 à 9:48

Nan mais arrêtez avec les tests quoi ! C’est encore ma CB qui va trinquer 😉 Plus sérieusement, en dehors de l’aspect général (magnifique disons le), cette chaussure a l’air de déboiter du mammouth farci à la scie sauteuse circulaire MAIS… Y a-t-il un « niveau » auquel il faut être afin d’apprécier pleinement celle-ci ou bien un simple débutant peut il déjà en profiter à 100% ?

Répondre


Posté par FredBros Le 24 août 2009 à 18:18

Cedric, il n’y a pas de niveau seuil pour apprécier cette chaussure qui me semble adaptée à tous les profils sauf peut-être les très gros performeurs (du genre 35 minutes aux 10 km) qui ne trouveront peut-être pas assez de dynamisme. En tant que débutant, tu peux l’utiliser mais avant tout achat, rends-toi dans un magasin spécialisé qui te permettra d’essayer des paires et t’apportera des conseils utiles.

Répondre


Posté par Cédric Le 24 août 2009 à 22:27

C’est exactement ce que je vais faire pour la prochaine paires que j’aimerai utilisé pendant les compétitions, et un poil pendant l’entrainement. J’avoue que les Vomero 3+ que j’ai acheté sont… vraiment parfaites ! Moelleux, amortis, je me sens comme dans un chausson. Peut être un peu trop ^^ Merci pour les infos (et je suis loin des 35′ au 10km, c’est clair !)

Répondre


Posté par Blog de Djailla - Running & Technologie Le 1 septembre 2009 à 8:27

[…] connaissez un modèle génial dans une autre marque, alors je veux bien essayer. J’ai vu sur wanarun le test des Nike Lunar Glide et ce modèle avait l’air vraiment sympa ! Par contre, impossible de savoir ou les […]

Répondre


Posté par taynio Le 9 octobre 2009 à 14:39

très intéressé par ce modèle… mais les lunar sont elles adaptées à un « poid lourd » de 88kg ? je pensais initialement à des vomero mais j’ai du mal à distinguer le profil de chaque chaussure. un conseil ?

Répondre


Posté par fredbros Le 9 octobre 2009 à 16:56

@taynio : pour ne rien te cacher, je pense que la Lunar Glide est sans doute plus adaptée à des profils comme le mien (65kg) qu’au tien. La Vomero, si tu veux rester dans la gamme Nike me paraît plus être un modèle pour toi.

Répondre


Posté par taynio Le 9 octobre 2009 à 17:12

@fredbros Merci pour ta réponse rapide. C’est « malheureusement » la réponse à laquelle je m’attendais. J’avoue avoir bien craqué sur le design des Lunar mais bon :-/ Autre argument -plus constructif- je suis allé faire un test de course sur tapis au Nike store des Champs-Elysées hier et le gars a décelé une tendance légèrement pronatrice avec les vomero, qui a disparue avec les lunar… du coup, je suis un peu perdu !

Répondre


Posté par Nike Lunar Glide - impressions | Un sportif dans la ville Le 24 novembre 2009 à 9:58

[…] une petite séance de rattrapage, l’objectif n’étant pas de faire un test complet, (pour ça je vous oriente plutôt ici) mais de faire un rapide état des lieux après les avoir utilisées pendant quelques […]

Répondre


Posté par seb Le 29 novembre 2009 à 21:39

Honnêtement je me demande si ces lunarglide ne sont pas là pour remplacer l’ancienne skylon, celle qui était encore un minimum confortable mais en gardant une dynamique bien sympa. La nouvelle skylon est faite soit pour les kékés (faut aimer le fluo jaune puis orange) soit pour les – de 60kgs (perso je fais 69kgs & je sens le bitume quand j’envoie avec). Bref, à mon avis un modèle sans aucun doute au niveau des anciennes skylons (pour mon plus grand plaisir) … à essayer

Répondre


Posté par Kynerion Le 10 janvier 2010 à 11:27

Merci, je viens de craquer en cette période de soldes (et de bonnes résolutions), après un tour du web dans le but de collecter des informations votre test est un vrai plaisir à lire.

Répondre


Posté par Plaisir de janvier : Nike LunarGlide+ | Blog Le 15 janvier 2010 à 23:18

[…] se sont imposées. Sur les forums, dans les caractéristiques techniques, et surtout grâce à un test très complet du blog Wanarun. Par contre, je n’ai jamais mis plus de 100 euros dans des chaussures de sport (bah oui, […]

Répondre


Posté par touati Le 16 janvier 2010 à 20:30

salut je veu un passquet nike de la marque vrai

Répondre


Posté par jean-luc Le 8 février 2010 à 20:18

mais qu’est ce qu’on lit comme âneries sur les forums. gros performer à 35′, lunar glide remplace la skylon, vomero pour les coureurs lourds….. mais c’est du n’importe quoi !! sérieusement : elle ne remplace pas la skylon mais est tout simplement un nouveau concept alternatif à l’air. c’est la lunar élite qui devrait remplacer à la fois la skylon et la zoom élite puisque les nouvelles lunar sont conçues aussi bien pour les légers pronateurs que les légers supinateurs. je dis bien léger. les skylon et élite ne sont plus dans le catalogue running Nike en 2010. les Vomero ne sont pas , chez Nike, les chaussures pour coureurs lourds. C’est la Max Moto; qui elle devrait être remplacée par la Zoom Atlas. il y a aussi en bas de gamme la Lunar Swift et en juillet la Lunar Eclypse. moi je cours en 33′ et suis loin d’être un gros performer !!!!!!

Répondre


Posté par xhal Le 24 février 2010 à 14:39

Est ce qu’il en reste au Nike store des Champs-Elysées? J’y suis jamais allé je pense y aller demain je veux absolument des Lunar Glide noir/orange 🙂

Répondre


Posté par Edouard Le 1 mars 2010 à 16:16

Pour infos le Nike store des champs est en travaux encore jusqu’à Avril (d’après un vendeur du Nike Store des halles) donc leur stock et leur choix est carrément restreint… Sinon question aux coureurs plus expérimentés: j’étais moi aussi totalement conquis par la LunarGlide mais le vendeur m’a plutôt dirigé vers une Pégasus plus performante et meilleur maintien à son goût, du coup je suis perplexe ! sachant qu’une Pégasus est moins chère ce n’était pas uniquement des arguments commerciaux ! J’ai beaucoup de mal à comparer vu que je n’ai que peu d’expérience, qu’en pensez-vous ? Pour info, mon profil: 1m80 64kg, 2 sortie par semaine et 20km en 1h50 et légèrement pronateur. Merci

Répondre


Posté par Antony Le 15 novembre 2010 à 22:31

Bonjour à tous. Je suis footballeur et après un arret malaie, j’aimerais retrouver une condition physique, pour cela vous l’aurez compris, courrir. Je mesure das les 1m86/88 et pèse 80 kilos, j’ai quelques kilos e trop, mais je suis siurtout assez bie bati ‘origine (et un peu de muscu) Dois-je coclure que les glides ne sont pas our moi ? Merci beaucoup.

Répondre


Posté par Ayfo Le 16 novembre 2010 à 13:39

J’ai trouvé la nouvelle lunarglide noir/jaune (à NikeBastille) qui est magnifique, je l’utilise pour les sorties courtes et séances de fractio. Sinon, étant un amoureux de la marque je viens de craquer pour les LunarEclipse qui je l’espèrent remplaceront les Vomero. Mon conseil a Antony serait soit de passer sur Vomero soit de tenter la Eclipse

Répondre


Posté par Romain Le 23 mars 2011 à 0:21

Salut à tous ! Je viens d’acquérir une paire de lunarglide+2 sur internet, je chausse du 42.5 habituellement, je les ai prises en 43 car le 42,5 est difficilement trouvable et comme on prend toujours plus grand pour des running… Eh bien je trouve qu’elle taille très grande, jai limpression d’être dans du 44, je voulais savoir si cela vous a fait cette impression à vous aussi? Merci.

Répondre


Posté par fredbros Le 23 mars 2011 à 5:37

@Romain : oui, j’aurais dû le préciser à l’époque dans l’article. Le 11,5 que je prends habituellement dans toutes les marques et qui correspond à un 45/45.5 est ici un 46 et donc une chaussure un peu grande.

Répondre


Posté par Romain Le 23 mars 2011 à 14:15

@fredbos : ok merci c’est bien ce que je pensais Je les avais essayées auparavant à décathlon le 42 était trop petit, pas de 42.5 et pour le 43 sur le moment jme suis dit que c’était juste une impression, que c’était ce qu’il me fallait de toute manière… Mai bon là au bout de ma 2e sortie je me rends compte que c’est réellement un peu trop grand (genre faut bien faire attention en montant des marches) du coup la semelle m’irrite l’intérieur du pied sous la voute plantaire (ampoules) et ça fait vraiment deux gros blocs fluos à chaque peton moins classe pour le coup, sinon chaussure excellente bien sûr…

Répondre


Posté par Erwdf Le 18 juin 2011 à 14:46

Je voulais savoir si les Nike lunarglide était des chaussure de compètition?

Répondre


Posté par Adidas ou Nike ? « run not only Le 1 décembre 2011 à 16:56

[…] NIKE Lunarglide 2 Chaussure super confortables, super légères, adapté pour de longues distances sur route avec un bon amorti […]

Répondre


Posté par Rens Le 13 janvier 2013 à 20:45

Je suis passé des Pegasus 26 aux Vomero 6, puis aux lunarglide 4 : aucune comparaison possible avec les précédentes, l’amorti et le dynamisme sont incroyables!

Répondre


Posté par Paul Le 21 mai 2016 à 9:29

Hello, Je comptais porter mes Nike Lunarglide 6 pour un marathon la semaine prochaine. Qqun ici pourrait-il partager son expérience sur un marathon avec la bête ? Un grand merci! Sportivement, Paul

Répondre


Laisser une réponse