Vrai Test NEWTON Stability Trainer : première VMA et 2 secondes aux 200m !


 

Chose promise à ma poignée de lecteurs fidèles, chose due. La suite du Vrai Test. Aujour’hui c’est mardi et le mardi c’est … VMA ! VMA en NEWTON s’il vous plaît, une première du genre – pour moi évidemment. Un peu de suspense avant le verdict, comme d’habitude mais en plus court, forcément – c’est VMA, remember ?

Disgression N°1, la seule et l’unique du genre pour aujourd’hui : Newton a maintenant un blog en Français avec tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur leurs produits consciemment ou inconsciemment.

Et en plus, on parle de moi dedans ! Je ne pouvais donc décemment pas ne pas vous l’évoquer. Mon ego en eût pris un sacré coup. L’adresse de ce blog : http://newtonrun.fr 

Alors, la VMA c’était comment ? Déjà, je vais commencer par revenir sur mes promesses : au lieu de 400, je me suis contenté de 12x200m, faute et à cause du temps – pas le même dans les 2 cas – sur route et sous la pluie. C’est juste pour planter le décor.

Nonobstant, le résultat de la séance fut à la hauteur de mes espérances (sic). Comme cela était prévu, les Newton  se sont avérées de parfaites compagnes pour ce type d’exercice où naturellement on cherche à attaquer sur l’avant du pied, même quand on est un talonneur comme moi. Comme dirait mon coach « comme un cheval qui piaffe » – pauvre bête, même le plus lourd des percherons serait bidonné en me voyant.

Là, c’est un régal car non seulement, attaquer sur l’avant du pied est plus facile, puisque c’est la conséquence du principe même de conception de la semelle et qu’il n’y a pas besoin d’essayer de tenter d’imiter le cheval qui piaffe, juste de courir vite, mais, en plus, le rendu d’énergie promis sur le papier se matérialise réellement et les temps réalisés sur les séries inférieurs à mes temps habituels de deux secondes (37-38s au lieu de 39-40s), le tout avec une facilité de mouvement et de foulée déconcertante par rapport à mes paires classiques.

Bref, oui je l’avoue, je suis toujours enthousiasmé – un peu trop disent certaines très mauvaises langues – par ces Stability Trainer, surtout que je viens de gagner 2 secondes aux 200 grâce à elles ! Et non, je n’ai pas été payé pour l’écrire 🙂 et oui, je suis prêt à Vrai Tester aussi objectivement n’importe quelle marque – sauf … vous savez qui, tendinites obligent.

La suite ? Au prochain numéro … d’ici quelques semaines maintenant, la phase de découverte étant terminée – changement de pré, réjouit les veaux comme disait mon grand-père-, il faut engranger quelques kilomètres et quelques séances de mon plan marathon Bruno Heubi en 9 semaines avant de se forger une opinion définitive.

13 commentaires sur “Vrai Test NEWTON Stability Trainer : première VMA et 2 secondes aux 200m !”


Posté par Mathieu Le 2 février 2010 à 18:09

C’est pas pour te mettre la pression mais si tu gagnes 2 secondes sur 200m, tu devrais revoir ton objectif sur marathon en baissant le temps d’environ 7 minutes. C’est mathématique 😉

Répondre


Posté par fredbros Le 2 février 2010 à 18:13

Euh ? L’effet fatigue, tu l’intègres comment ?

Répondre


Posté par Nicolas c Le 2 février 2010 à 19:25

Pas évident de tenir un marathon avec 10 secondes de moins au kilo

Répondre


Posté par runnerfou Le 2 février 2010 à 20:32

je me souviens d’un phrase de ton entraineur Fred  » soit plus aérien « … c’est la consequence de la pose par l’avant du pied , et la Newton est conçu pour !!! je m’inquiete juste de la consequence sur le mollet ou même encore le tendon d’Achille… ou même encore que tu fasse un bon pour rejoindre les Chinois sur Mars et faire un pied de nez aux Américains… ( a méditer ) Bye Bye fred

Répondre


Posté par Taz le Diable Le 4 février 2010 à 12:33

Bon et bien j’attends la suite du test, avec maintenant un C.R. sur la durée de ces nouvelles chaussures qui font courir vite. Parce que les miennes font courir longtemps et je voudrais bien des « KiCourtVite » aussi !!! @+, Taz le Diable

Répondre


Posté par kebra Le 4 février 2010 à 13:36

Moi je suis preneur de Comparatif sur sorties longues et en récupération. mais c’est vrai que tu es trop dythirambique dans tes propos. Cela nuit à tes reportages. Que fais tu dans la vie? Commercial? Bon entrainement, en tout cas et bon marathon.

Répondre


Posté par fredbros Le 4 février 2010 à 14:16

@Kebra : je suis un littéraire contrarié … puisque je suis ingénieur mais qu’écrire et lire me passionnent. Tu as 100% raison, je suis trop dithyrambique ! Surtout que concernant Newton, il y a vraiment un « truc en plus » et j’ai voulu le faire partager. Maintenant, je suis en mode « récup » – côté article et vais accumuler au moins 2 à 3 semaines de mon plan marathon avant de pousser plus loin et de partager l’analyse. @Taz : oui, la durée !!! C’est ce que je vais analyser maintenant : durée de vie de mes nouveaux muscles 🙂 et durée de vie de la semelle car je me pose des questions sur la zone d’impact. Le prochain article, d’ici quelques semaines, apportera sans doute des éléments de réponse.

Répondre


Posté par matt Le 5 février 2010 à 0:33

Fred, est ce que tu penses qu’il faut obligatoirement courir « vite » pour apprécier ces pompes ? Avec mes 15 de VMA, la plupart de mes entrainements ne se courent pas très vite, est ce que trouverais un quelconque bénéfice à utiliser les newton ? En tous cas ça fait un bout de temps que je les reluque ces pompes …

Répondre


Posté par fredbros Le 5 février 2010 à 5:47

@Matt : je m’entraîne régulièrement avec mon épouse qui a débuté la course à pied il y a quelques mois seulement. Nous courons à 8-9 km/h. Lors de notre dernière séance en commun, j’ai mis les Newton. Il est clair qu’à des vitesses comme celles-là, tu as du mal à bénéficier de tous leurs effets. Par contre, lors de ma sortie endurance de dimanche dernier, je me suis calé sur 12km/h et là, ça passait bien, idem pendant mon échauffement à 11. Avec 15 de VMA, si on considère que tes séances les plus lentes vont être à 10-11 et encore en échauffement, ça devrait pouvoir le faire.

Répondre


Posté par Marie-Pierre Le 7 février 2010 à 15:27

Bonjour, J’aimerais essayer les Newton pour mes sorties courtes et de vitesse . Je cours 4 à 5 fois par semaine mais j’ai des problèmes de dos (sciatalgies). Est-ce raisonnable? Jusqu’à présent je courrais avec les MIZUNO Précision car j’aime surtout les chaussures dynamiques.

Répondre


    Posté par fredbros Le 7 février 2010 à 18:57

    @Marie-Pierre : les Newton n’ont pas d’impact sur le dos. C’est plutôt mollets et cuisses qui ont à s’adapter. En Newton, on a tendance à courir un peu plus penché vers l’avant qu’avec des chaussures « classiques » mais c’est l’ensemble du dos qui est penché. Sur tes sorties courtes et de vitesse, personnellement, je ne vois pas d’incompatibilité.


Posté par jean-luc Le 8 février 2010 à 20:48

vous êtes tous en train de vous faire baiser par le marketing Newton. c’est un concept avant pied plus haut que le talon alors que l’être humain dans les pays développés est habitués au contraire depuis des décénies ! au fait savez vous que ce concept existe depuis 25 ans au Canada !! eh le gars qui gagne 2 » au 200 avec les Newton laisse moi rire. t’aurais fait combien avec des Adizero Ace? 34 ? arrêtons de rire svp. avec vos conneries il y a des joggeurs qui risquent de se blesser. Soyez très prudent en plus elles sont Chères et les 4 mousses sous les métatarses s’usent très vite si vous courer plante et pointe de pied. Et si vous ne le faites pas elles ne vous serviront à RIEN !

Répondre


Posté par fredbros Le 8 février 2010 à 21:06

@Jean-Luc : que tu donnes ton avis dans des commentaires, c’est normal comme il est normal que je te réponde puisque tu sembles mettre en cause l’honnêteté de mon article. J’ai gagné en moyenne, sur ma série de 12x200m, 2s sur chaque 200 par rapport à mes temps habituels. Quoi que tu en penses. Que ça te fasse rire, why not ? En ce qui concerne les mousses, je suivrai régulièrement leur usure et en ferai part lors de prochains articles sur wanarun. S’il y a une fragilité de la chaussure à ce niveau, je le verrai bien vite.

Répondre


Laisser une réponse