Vrai Test Diététique Overstim’s – Première partie


 

Produits diététiques de l'effort Overstim's

Comme je vous l’avais dit, j’ai découpé mon Vrai Test Diététique Overstim’s en deux : l’essai du Pack Marathon complet sur le Marathon Seine et Eure que j’étais censé courir dimanche dernier si mes douleurs au pied droit avaient disparu et l’essai des autres échantillons sur mes sorties habituelles ou – à défaut pour cause de repos du pied – mes séances de musculation. Je vous convie donc aujourd’hui à l’essai des « autres » échantillons. Sachant que pour le pack marathon, il va falloir que je trouve un autre moyen de le tester que celui prévu initialement …

Commençons par les barres fruitées, à savoir, la Barre Bio Banane Datte et la Barre Fruitée Fruits Rouges. Ces deux barres sont à utiliser sur des sorties longues pour « caler » l’estomac, gavé de liquides ou de gels. Leurs goûts sont radicalement différents. La Fruit Rouge est un peu trop sucrée en bouche, l’arôme de fruit un peu fort. Sa consistance est plutôt de type « granuleuse ». La barre Banane Datte est plus discrète en goût et plus agréable. Par contre, elle est un peu plus « collante » au niveau des dents. Elle a cependant ma préférence. Au niveau « calage » d’estomac, rien à dire, c’est parfait. Je les ai utilisées en fin de matinée (je prends mon petit-déjeuner à 6h30) vers 11h30 avant d’aller en salle et en n’en prenant qu’une, mes gargouillements d’estomac, logiques à cette heure, ont cessé et je n’ai pas eu de sensation de faim pendant la séance.

La boisson diététique de l’effort HYDRIXIR en version bio citron est très agréable au goût, pas trop sucrée, elle ne reste pas en bouche et apporte une bonne sensation d’hydratation lors d’efforts prolongés. Là encore, j’aime moins la version fruits rouges non bio que je trouve un peu trop sucrée en bouche, ce qui conduit, selon moi, à en consommer plus que nécessaire. En terme d’apport glucidique, il est, comme d’habitude, difficile de donner un avis tranché et d’affirmer par exemple que la sensation de fatigue est moindre. Par contre, il est clair que, compte tenu de ses propriétés anti-oxydantes, Hydrixir permet une récupération plus rapide que certaines de ses concurrentes.

J’ai également testé les gels Anti-Oxydant et Coup de Fouet en version bio. Je ne sais pas si c’est la mention bio (effet Placebo chez moi ?) qui en est responsable mais je n’ai pas souffert d’ennuis gastriques après consommation de ces produits. Le goût de l’Anti-Oxydant est très neutre, peu sucré et il est facile à avaler. Le Coup de Fouet a un goût un peu plus fort mais comme il est à consommer en toute fin d’épreuve, ce n’est pas forcément rédhibitoire. Sur ma séance de 2h30, le coup de fouet, pris 10 minutes avant la fin, ne m’a pas apporté d’effet booster, sans doute que la fatigue n’était pas suffisante comparée à celle d’un marathon pour faire la … différence.

J’ai apprécié le goût du gel Energix Salé. C’est la deuxième fois que je teste un produit salé, en alternance avec du sucré, sur une sortie longue et c’est vrai que cela change. Je ne conseille pas de n’emmener que cela mais lorsqu’on sature de sucré, ça fait du bien de consommer autre chose, tout en sachant que les caractéristiques du produit sont globalement les mêmes que celles de ses homologues.

Enfin et ça contraste avec mes manipulations hasardeuses de sachets doseurs lors du dernier Marathon de Paris, j’ai trouvé le gel à diluer Hydrixir R Antioxydant super pratique ! Une dose à diluer dans l’eau, sans que de la poudre ne se répande partout, en particulier sur vos mains et vos T-shirts blancs immaculés, avouez que c’est quand même astucieux ! L’échantillon que j’ai testé était au goût … fruits rouges … même motif, même punition que ci-dessus. Je pense que j’aurais préféré le goût citron sans doute un peu plus discret.

En guise de conclusion de cette première partie du test, que dire d’Overstim’s ? Lors de mon premier marathon, j’avais acheté les gels de la marque et avais mis 2 jours à m’en remettre au niveau gastrique. C’était donc avec quelques doutes que je me suis lancé dans cet essai. Il semble que des progrès importants aient été effectués au cours de ces dernières années : au niveau gustatif, au niveau digestif, au niveau provenance des produits (le label bio sur certains) et sans doute au niveau efficacité.

10 commentaires sur “Vrai Test Diététique Overstim’s – Première partie”


Posté par Chinaski Le 19 octobre 2010 à 6:24

J’ai testé les gels ce mois ci mais pas les bio. A l’entrainement les gels energetix, anti-oxydant coup de fouet et red tonic (je crois) ormis les gel anti-oxydant, je leurs ai trouvés un gout immonde et le gel trop épais pour que ce soit agréable surtout en course, il faut les macher et boire de l’eau. Et je n’ai pas ressenti d’effets voir meme une tres mauvaise sensation avec le red tonic. Pour le semi st denis ce week end j’ai donc pris des gel decathlon (meilleur en gout et plus facile a avaler) et le gel anti-oxydant que j’ai gardé pour le 15ème km (qui m’a beaucoup aidé et m’a permis de me relancer vers le 17eme) et le coup de fouet pour le 20eme.qui n’a rien fait). Par contre depuis hier j’ai le bide en vrac, chose que je n’avais pas eu lors des tests à l’entrainement. Peut etre du aussi du a l’eau trop froide sur les ravitos il faisait assez froid dimanche. Pour le semi de boulogne je vais voir pour les gels fenioux.

Répondre


Posté par fredbros Le 19 octobre 2010 à 6:44

Sur mon premier marathon de Paris, j’étais parti avec le kit Overstim’s et c’est vrai que j’avais été en vrac pendant plusieurs jours. Là, en bio, je n’ai pas eu ce souci. Mais, c’est à relativiser car, d’une part, mon eau était à bonne température (ambiante de la maison), d’autre part, compte tenu de la longueur des sorties, je n’ai pas consommé autant de gels que sur un marathon. Il est dommage que ma blessure au pied ne m’ait pas permis de courir le marathon Seine et Eure ce weekend. Le problème des gels, quels qu’ils soient, est toujours leur « consistance ». Je ne sais pas comment je fais mais quelle que soit la marque, je m’en mets toujours plein les doigts et au bout du Xe tube, je commence à avoir des difficultés à les avaler. Personnellement, je préfère les liquides mais chacun son truc.

Répondre


Posté par Chinaski Le 19 octobre 2010 à 9:00

C’est pour cela que j’apprecie les gels decathlon energy. Je ne les trouve pas trop sucré, le gout de pomme verte n’est pas fort et la subtance est plus liquide. Ce que je fais en plus c’est le garder 2/3 minutes dans la main avant de le prendre, avec la chaleur il fond et s’avale tout seul en aspirant, pas besoin de presser le tube comme un citron pour tout prendre. Dommage que decathlon ne propose pas une gamme complete de gel. Et les doigts plein de gel c’est juste tres desagreable !!!

Répondre


Posté par fred0 Le 19 octobre 2010 à 9:30

Mouais moi j’ai tourné avec les gels overstims pour mon premier marathon et mes premiers semis début 2009, et je n’ai eu aucun de vos soucis, tout c’est très bien passé, pas de soucis gastrique ni physique. Ensuite les goûts des produits, ça ne me semble pas le plus important! Faut pas que ça soit « gerbant » non plus mais bon, on n’est pas au resto, on leur demande juste d’être efficace et de ne pas nous rendre malade! Donc là, je repars avec du overstims pour mon prochain semi et prochain marathon avec en plus des gels, de l’hydrixir antioxydant menthe pour les entrainements aussi, du gatosport pour les matins des compètes et du malto uniquement pour les 3 jours avant le marathon je pense. Je prendrai tout de même moins de gels que préconisé par overstims je pense, parce que ça prend trop de place et que je ne veux pas porter de ceinture… Si je n’arrive pas à faire moins de 3h avec tout ça! 😉

Répondre


Posté par Julie Le 20 octobre 2010 à 0:20

La dimension gout, plaisir est tres importante. Je crois que c est comme ca qu on detecte des troubles alimentaires. Qqn qui mange pour manger sans dimension plaisir est en danger, la dimension gout, douceur au palais fait partie des plaisirs de la vie et de son equilibre. Il faut penser qu un coureur qui va courir la distance en 5h va en consommer plus et que si c est mauvais, ca va le freiner.

Répondre


Posté par fred0 Le 20 octobre 2010 à 14:56

Nan mais là on parle de course à pied, pas de déjeuner/diner au restaurant ou à la maison! Un coureur en 5h ne va pas forcément griller plus de calories qu’un coureur en 3h! Et puis il n’a qu’à s’entrainer pour le courir en moins de temps! 🙂 Mais le plaisir, je suis désolé mais prendre du plaisir avec un gel énergétique, même s’il a bon goût…. N’importe quoi… C’est ce que je disais avant, faut juste que ça ne sois pas écœurant pour le tolérer tout le long de la course et surtout efficace pour maintenir le rendement voulu! Quand à parler de détection de troubles alimentaires sur ce genre de sujet…

Répondre


Posté par julie Le 20 octobre 2010 à 15:11

Nan mais là on parle de course à pied, pas de déjeuner/diner au restaurant ou à la maison! Un coureur en 5h ne va pas forcément griller plus de calories qu’un coureur en 3h! julie-> c’est à vérifier. si un gel énergétique se prend toutes les heures après la première heure (comme c’est recommandé), un coureur qui court 5h va en consommer 4 et un coureur qui court 2h, un. Et puis il n’a qu’à s’entrainer pour le courir en moins de temps! 🙂 -> absolument pas, sinon tout le monde serait champion olympique dans son domaine. il y a des physiologie et des prédispositions différentes. Mais le plaisir, je suis désolé mais prendre du plaisir avec un gel énergétique, même s’il a bon goût…. N’importe quoi… -> pourtant pour le client, le choix entre un gel et un autre va se faire notamment sur le goût. pour le reste, à propos, on parle encore d’overstim ici ?

Répondre


Posté par fred0 Le 21 octobre 2010 à 16:06

Mais non il ne le choisit pas en premier lieu pour le goût mais parce qu’il est accroché par le discours marketing de la marque d’abord et ensuite parce qu’il est efficace sur lui. Comme Fred avait choisit overstims lors de son premier marathon du fait de la notoriété de la marque sûrement et ensuite il n’a pas renouvelé parce que ça ne lui convenait pas, pas parce que c’est pas bon… C’est vraiment une vision de la personne qui prend un gel parce qu’on dit que c’est bien, je ne sais pas pourquoi je le prend mais c’est pas grave, sur la pub c’est marqué toutes les heures alors j’en prend toutes les heures même si j’ai mal au ventre! Tu sais quand même qu’il y en a qui tourne le marathon en moins de 2h45 et qui n’ont jamais prix de gels ou gatosport ou malto …. Faut prendre de l’énergie adaptée à son fonctionnement, c’est tout! et je suis désolé, mais si le gel décath’ et meilleur que l’overstims mais que je ressens vraiment un bénéfice avec l’overstims et bien je prendrai forcément l’overstims! Et je ne tiens pas du tout à dénigrer ceusses qui finissent les épreuves dans les derniers comme tu peux le sous-entendre dans ton récent « article »… Je tiens à dire d’ailleurs que le nombres de contributeurs d’un blog n’en fait pas forcément la qualité surtout quand certains n’ont pas vraiment grand chose à dire d’intéressant mais font quand même un article… Et je ne parle pas du dernier écrit par toi, mais en général! Bon c’est une parenthèse qui n’a rien à voir avec le sujet, mais en perdant fredbros, il me semble que wanarun va surtout perdre beaucoup de « fond », et de « forme » aussi de part son humour, dans les différents articles à moins que les nouveaux contributeurs se remettent en question et s’investissent autant qu’a pu le faire monsieur B. C’est tout, à plus et continuez !

Répondre


Posté par JM24 Le 26 octobre 2010 à 0:30

Pour en revenir à nos moutons, j’apporte ma contribution:après avoir testé les gels Décathlon et Overstims endurance et endurance+antioxydants sur des trails. Les avantages que j’ai trouvés aux overtsims sont: – gel plus épais: on s’en met moins sur les doigts – conditionnement plus pratique en tube car on peut les mettre dans une ceinture porte dossard – goût moins sucré (contrairement à d’autres, je les ai trouvé moins sucrés que les Décath.) Le seul désavantage que j’y ai trouvé est la forme du tube qui fait qu’une fois pressé la majeure partie du gel il faut pincer avec les dents l’extrémité du tube pour en sortir le restant de gel. En conclusion, pour moi le fait que le gel soit plus épais et moins sucré m’a bien plu – j’en reprendrai!

Répondre


Posté par david Le 26 octobre 2010 à 9:24

j’ai gouté les gels overstims et franchement j’ai été grave déçu, goût pas terrible et jamais un gel énergétique m’avait donné aussi soif bref je retourne vers mes gels squeezy !

Répondre


Laisser une réponse