VRAI TEST Boissons Diététiques de l’Effort NUTRATLETIC – Chap 2


 

Tout d’abord, je voudrais vous présenter mes plus plates excuses. Dans le chapitre 1 de ce Vrai Test, j’ai failli à mes légendaires impartialité et exhaustivité. J’ai en effet, involontairement et non sciemment – vous me pardonnez dites ? – omis deux précisions importantes ! Mea Culpa.

1) Les produits Nutratletic se commandent sur le site du laboratoire : http://www.nutratletic.com/

2) NutraRecup que j’ai testé dans le premier chapitre se décline en deux goûts : fruits – dont je vous ai déjà vanté les mérites – et … légumes. Le goût de la version légumes est celui d’une soupe. Assez réussi et assez … original. Par contre, je vous conseille cette version juste avant des repas. Pour des runs entre repas, la version fruits le fait un peu plus 🙂

nutRAPERFMaintenant, revenons aux moutons du chapitre 2 : NutraPerf. NutraPerf est une boisson diététique de l’effort, à boire donc … pendant l’effort et évidemment sur des efforts relativement longs (>1h30). Goût orange assez réussi, NutraPerf apporte, entre autre, à l’organisme : des glucides qui réduisent la sensation de difficulté à l’effort – maintien du stock de glycogène -, des acides aminés qui agissent également sur le maintien du stock de glycogène et du chlorure de sodium qui optimise l’hydratation. Comme NutraRecup, NutraPerf est vendu en sticks unitaire à diluer dans 500ml d’eau.

Comme promis, j’ai réalisé ma propre étude scientifique en double-aveugle – enfin, j’ai essayé … – en réalisant deux sorties d’1h45 identiques – mêmes horaires, même parcours, même température – avec et sans – juste de l’eau – NutraPerf. Bien entendu, vu la température (4°C), on ne peut pas dire que j’ai poussé les capacités d’hydratation de NutraPerf et de l’eau claire aux limites ! Donc, je ne m’avancerais pas trop sur le sujet …

Par contre, la sensation d’amélioration de la performance, surtout en fin de séance, est indéniable – plus grande facilité, plus grande aisance – ainsi qu’une diminution très importante de la fatigue post-effort et une récup beaucoup plus rapide, ce qui est dû au maintien du taux de glycémie alors qu’évidemment, la séance à l’eau claire a elle « tapé dans le stock ». J’ai également constaté avec NutraPerf une légère diminution de la FC moyenne (de l’ordre de 2 pulses) mais là-aussi – précision du Garmin oblige – je ne m’avancerais pas trop sur le sujet …

Et … cerise sur le gâteau, c’est de circonstance en cette période, contrairement aux gels que j’avais eu le malheur d’emmener au MDP 2009, je n’ai pas eu mal au ventre après la séance, ni pendant les 2 jours qui ont suivi. Conclusion : comme Bruno Heubi, LE spécialiste Français des longues distances, j’emménerai maintenant NutraPerf dans toutes mes sorties longues et surtout au MDP 2010 en lieu et place des gels.

Il ne me reste plus maintenant qu’à tester la boisson d’attente NutrAttente mais ce sera pour le prochain chapitre. En fait, je l’ai déjà testée … mais il faut que je fasse mon quota d’articles mensuels sinon Manu va râler …

16 commentaires sur “VRAI TEST Boissons Diététiques de l’Effort NUTRATLETIC – Chap 2”


Posté par VT (Aurélie) Le 4 janvier 2010 à 9:43

Lors du marathon d’Albert c’est cette boisson que j’ai utilisée et je n’ai eu absolument aucun grief contre elle… (en revanche je n’ai pas testé les gels)

Répondre


Posté par niko Le 4 janvier 2010 à 14:28

Depuis le temps que je cherche une boisson efficace en stick individuel à diluer rapidement… Je vais peut-être essayer ce produit !

Répondre


Posté par fredbros Le 4 janvier 2010 à 18:44

@Niko : mon étude « scientifique » (Cf l’article) m’a aussi convaincu que ce produit, certifié sans aucun dopant et naturel, était efficace et je pense l’emmener au MDP 2010. Il me reste à savoir si j’emmène du solide ou pas en complément.

Répondre


Posté par niko Le 4 janvier 2010 à 19:03

@fredbros : je pense que sur le MDP 2010 il n’est pas nécessaire d’emmener du solide. Moins ton système digestif sera sollicité et mieux se sera. Le liquide passe beaucoup mieux. Enfin chez moi 🙂

Répondre


Posté par gilles Le 4 janvier 2010 à 22:25

Ca fait plusieurs mois que j’ai testé les produits de la marque. La principale innovation pour moi se situe avant tout au niveau du gout qui est plus léger que la plupart des boissons énergétiques. Sinon pour le reste aucun apport supplémentaire par rapport à la concurrence, au niveau performance, récupération…. Le gros point négatif de la marque à mes yeux, c’est leur gamme de produits très peu étendue : absence de gels, de barres énergétiques…..Compliqué d’amener sa boisson sur un semi ou marathon. Ca nécessite d’avoir un camelbak….Et je ne vois pas comment les coureurs vont pouvoir facilement faire leur mixture durant la course, en versant les sticks dans les bouteilles aux différents points de ravitaillements….. J’ai déjà eu l’occasion d’en débattre avec eux. C’est d’ailleurs la raison principale qui m’a fait décider d’arréter mon partenariat avec eux….. Pour ce qui est du certificat « wall protect » il n’a rien d’officiel. Il n’y a pas plus de produits dopants chez eux que chez leurs principaux concurrents: overstim’s et Isostar. C’est plus du à mes yeux du marketing. Car les produits fabriqués en France sont soumis à des controles Hyper rigoureux, même sans ce label. En résumé pour moi, Nutratletic peut devenir une marque intéressante pour le coureur à pied dans les années à venir. Mais pour cela il faudra qu’ils l’adaptent aux besoins du coureur sur route Désolé de casser un peu l’ambiance…..lol

Répondre


Posté par fredbros Le 4 janvier 2010 à 22:39

@gilles : l’an dernier, pour mon premier marathon, j’avais pris le pack Overstim’s … Au bout du 30ekm, je n’arrivais plus à avaler les gels tellement je les trouvais pâteux. Au 32e, je commençais à avoir envie de vomir … et il m’a fallu deux jours pour que cette sensation disparaisse alors je me demande s’il ne serait pas plus judicieux cette année de partir avec du « liquide » (sous formes de ceinture à mini-gourdes ou d’une ceinture 2 gourdes 0,5l ce qui fait tout de même 1l de NutraPerf soit 4 sticks) quitte à emmener des pâtes de fruits au cas où mais surtout pas des gels Overstim’s ! Trop mauvais souvenir.

Répondre


Posté par gilles Le 4 janvier 2010 à 22:54

Au niveau des gels, il n’y a pas que ceux d’Overstim’s. Il faut les tester durant les sorties vraiment longues (plus de 1h30) et trouver ce que l’on supporte le mieux. Maintenant concernant le ravitaillement en liquide durant un marathon, le problème se situe surtout au niveau de la quantité de glucides à apporter à l’organisme par heure de course…..Et là les 1 litre ne vont pas suffire… Autre piste en effet à creuser si tu ne supportes pas les gels: les pâtes de fruits ou barres énergétiques. Mais là aussi, il faut absolument les tester lors des sorties longues

Répondre


Posté par niko Le 5 janvier 2010 à 0:13

@fredbros : je confirme les dires de Gilles pour les pâtes de fruit. Je teste également ce type de produits en remplacement des gels overstim’s(écœurant au bout de quelques heures de course). Les pâtes de fruit semblent mieux passés dans mon cas. Je continue les tests et notamment lors du winter raidlight le 24 janvier sur 33 km. Je ferai un petit résumé sur mon site du pack : pâtes de fruits + eau + (saucisson IoI)

Répondre


Posté par fredbros Le 5 janvier 2010 à 6:51

@Niko : envoie-nous le lien quand tu as rédigé ton article !

Répondre


Posté par Nutratlétic Le 15 janvier 2010 à 15:38

Toute l’équipe Nutratlétic, passionnée de sport, attentive aux commentaires et au ressenti en course des sportifs utilisant nos produits, tient à apporter des précisions suite au commentaire de Gilles. Nos boissons sont toutes innovantes de par leur composition : – Tous nos produits sont composés d’ingrédients dosés à des quantités efficaces (basées sur des études scientifiques), ils sont composés d’arômes et d’ingrédients naturels. – Pour notre produit Nutraperf (boisson isotonique de l’effort) : il contient 4g/l de BCAA (Acides Aminés Branchés), un ratio Glucose/Fructose idéal (2/3 – 1/3), 684 mg de sodium, de la Curcumine (anti-inflammatoire, anti-oxydant naturel), 34g de glucides par stick (pour 500 ml de boisson reconstituée) soit autant que 2 gels. – Nutraperf est le seul produit sur le marché ayant fait l’objet d’une étude clinique avec un protocole aussi exigeant (randomisée, double aveugle contre placébo contrôlé et cross-over). Cette étude a montré une amélioration de la performance de 2% et une diminution de la fatigue centrale et périphérique. Cette étude clinique est disponible pour toute personne qui nous en fait la demande. – Pour notre produit Nutrarecup : il contient 11g de protéines végétales (aminogramme comparable à celui de la protéine de lait et moins de risques de soucis gastriques), 300 mg d’oméga 3, des vitamines, des minéraux et de la Curcumine (les dosages sont indiqués par stick donc 250 ml de boisson reconstituée) . Concernant notre gamme constituée pour le moment exclusivement de boissons, c’est un choix volontaire de notre part. Nous avons exclu les gels qui apportent une grosse quantité de glucides en une prise pouvant entraîner des problèmes gastriques et d’écœurement. Les gels actuellement présents sur le marché ont des formules basiques puisqu’ils n’ont pas ou très peu de vitamines, minéraux. Aucun gel n’apporte de BCAA. Par expérience, nous conseillons de boire une gorgée de Nutarperf tous les kms dans un souci d’apport régulier de glucides. Lorsque le ravitaillement est en vue, vous videz le stick dans votre gourde (une gourde dure 1h soit entre 10 et 15kms), et vous prenez la quantité d’eau nécessaire afin de le diluer. Le coureur a donc après le ravitaillement de quoi faire entre 10 et 15kms. Il peut donc s’arrêter qu’à un ravitaillement sur 2 voire sur 3 suivant sa vitesse de course et la température. Une ceinture porte gourde peut donc suffire. Sur le label Wall Protect que tous nos produits possèdent, nous tenons à apporter des précisions importantes : Wall Protect est un organisme totalement indépendant de lutte contre le dopage qui permet de garantir aux sportifs la « propreté » de nos produits. Actuellement, et selon une étude du Comité International Olympique, « plus de 15% des compléments alimentaires contiennent des produits interdits ». De plus, sur près de 4000 analyses effectuées par la DGCCRF sur les étiquetages et les compositions près de 60% sont non conformes, ce qui veut dire que les étiquetages ne reflètent pas la réalité de ce qui est présent dans le produit. Enfin, même si nous ne voulons pas nous étendre sur le sujet puisque nous pensons que ce n’est pas l’objet de ce forum, nous tenons à préciser que notre collaboration avec Gilles s’est arrêtée suite à un désaccord commercial. Toute l’équipe Nutratlétic reste attentive à toutes les remarques des sportifs dans le but de toujours améliorer nos produits et notre gamme. Des tests indépendants comme l’a effectués Fred de Wanarun sont pour nous indispensables et sont source de progrès. L’Equipe Nutratlétic

Répondre


Posté par RAIMBERT Le 30 janvier 2010 à 17:42

Après Mulebar, voila Nutrathletic. A la lecture du test et surtout à la réponse faite par cette société, je trouve la boisson intéressante. Par contre, le tarif n’est pas donné mais bon il faut savoir ce que l’on veut ! Je vais tester et faire mon retour. CR

Répondre


Posté par RAIMBERT Le 6 février 2010 à 10:10

@Fred. Suite à mon achat d’un Pack Découverte, j’ai testé la boisson Nutraperf et Nutrarécup soupe (je n’ai pas pensé à celle avant!). Le 1er point positif est la facilité de préparation : on vide l’embalage dans la gourde et on remplit avec de l’eau ! Ensuite, ce qui est hyper agréable, c’est le gout faible de la boisson : on ne boit pas du sucre dilué et c’est agréable. A tel point que j’ai bien vérifié qu’il y avait des glucides et c’est le cas 87g pour 100g de Nutraperf. L’apport en vitamines et minéraux est correct (notamment en Sodium), quant aux BCAA, je suis allé sur Internet pour connaitre leur role car je ne connaissais pas. J’ai couru 1h30 avec ma gourde et je n’ai pas eu spécifiquement de souci (j’ai fait pas mal de Fartleck). En rentrant, j’ai bu ma soupe de récupération tiède et c’est bon (une soupe !). Elle est assez pateuse du aux protéines et contient des Oméga 3. Conclusion : suite à mon entrainement d’hier au soir assez soutenu, je n’ai pas eu de souci pendant la course et surtout je n’ai pas ce matin de sensation de jambes lourdes, courbatures… Même si ces boissons ont un cout, je vais continuer mais en les utilisant que sur mes grosses séances et lors des compétitions.

Répondre


Posté par fredbros Le 6 février 2010 à 10:45

@Raimbert : j’ai aussi « adopté » sur mes sorties de plus de 2h et pour le MDP.

Répondre


Posté par webelette Le 7 mai 2010 à 12:41

Pour ma part, après avoir lu toutes vos infos, c’est ce que j’emporte avec moi pour le 100 km de Chavagnes (alternance de nutraperf et un nutrarecup toutes les 3 heures) car décidément moi les gels ne me conviennent pas du tout ni Overstim, ni Inko. J’ai testé les produits Nutratlectic sur 2 sorties trés longues de 3h00 et cela me convient bien, meme si je trouve le gout du nutraperf un peu fade, par contre la nutrarecup passe super bien (meme froide !) J’ai vu les produits Mulebar aussi, mais je n’ai pas encore eu l’occasion de les tester

Répondre


Posté par fano Le 29 juin 2015 à 14:49

J’ai utilisé 2 fois le produit nutraperf et j’ai été malade 2 fois !!! je dois pas être compatible avec ce produit !!

Répondre


Posté par vfranklin3 Le 10 décembre 2016 à 1:39

I do not agree, read that: http://www.lessentieldejulien.com/2013/07/le-psoriasis-au-naturel-on-fait-comment/ Best regards, Valentine

Répondre


Laisser une réponse