Travailler le relâchement en course à pied



 

travailler-relachement-course-a-piedLes sensations en course à pied me semblent primordiales. est-ce vraiment la peine de forcer ? de serrer les dents ? de se lancer sur l’avant sans contrôle ? Personnellement je n’ai pas l’impression et je prend bien plus de plaisir en travaillant le relâchement. Depuis quelques temps, j’ai vraiment de bonnes sensations, cela ne se traduit pas par des performances hors normes mais par une impression de glisser. Tout est naturel, rien n’est forcé. Et je me suis aperçu que j’étais plus détendu sur ma course. Bien sûr, je fais attention à bien soigner ma foulée et ne pas ressembler à un pantin désarticulé.

En ressentant cette sensation par hasard, j’ai essayé de la maitriser ou de retrouver les conditions qui m’amènent à un état de bien être où mes pas s’enchainent naturellement sans forcer. Cet état est tout à fait intéressant car j’arrive à avoir une vitesse correcte tout en ayant des battements relativement bas. Je n’ai pas l’impression de dépenser trop d’énergie.

Une chose est sûre impossible de trouver cet état dans la première demi-heure. Je le sais durant les 30 premières minutes, je lutte je ne suis pas à l’aise. Une fois cette phase passée, c’est plus agréable et je peux commencer à travailler mon relâchement.

L’idéal est de trouver une légère pente descendante pour parvenir à trouver son rythme, essayez d’avoir une foulée propre et se détendre, anticipez les changements pour les adoucir, gardez un rythme constant.

En commençant en descente, Je suis parvenu depuis peu à atteindre cet état sur le plat. Il faut essayer d’être tranquille et se faire plaisir.

Dans ces conditions, j’arrive à avoir un très bon rythme tout en ayant un rythme au alentour de 140.

Avez-vous déjà ressenti ce genre de sensations ?

 

2 commentaires sur “Travailler le relâchement en course à pied”


Posté par Samuel Le 15 février 2015 à 23:53

Bonjour, Je ne connais pas ce genre de sensation puisque je n’arrive pas à me relâcher (surtout sur des séances type VMA). Auriez vous des conseils pour moi?

Répondre


Posté par Joel Le 5 mars 2016 à 14:08

Ressentir et apprécier les sensations représente un autre cycle de l’exercice de son sport. Plus de sérénité, de sagesse … C’est une phase d’évolution qui correspond à plus de bien être et de prolonger au maximum le plaisir que la performance avec l’age. Rassurer vous cela est la même chose dans tout les sports. Essayé aussi le pranayama et vous évoluerez encore !

Répondre


Laisser une réponse