Trail “entre save et galop” de St-Paul sur Rave : compte-rendu, photos et vidéos



 

trail-entre-save-et-galop-de-st-paul-sur-rave-2Une ambiance très champêtre !

Il y a des courses comme ça qui attirent la sympathie. Elles n’ont pas besoin de beaucoup de monde pour survivre et pourtant d’année en année, elles attirent de plus en plus de coureurs. Pourquoi? Tout simplement parce que l’on s’y sent bien, parce que l’on a l’impression d’être encore un peu en vacances…ou d’y revenir en vacances justement. A saint-Paul sur Save, on ne se prend pas la tête. Pourtant tous ceux qui sont bénévoles ou dans l’organisation ont pris l’habitude de se retrouver deux heures avant le départ pour se “taper” un bon petit pâté, saucisson, histoire de prendre des forces pour la suite de la journée. Et quand tout est fini, après la remise des prix, vers 15h, c’est la grand “gueuleton”, bien du Sud-Ouest… C’est à vivre !
Pierre Vincent, l’organisateur d’Entre Save et Galop, avait le sourire. Entre deux commentaires au micro, puisque c’est aussi lui qui s’occupe de l’animation de sa course, il pouvait fièrement nous expliquer que le record de concurrents avait de nouveau été battu, soit 530 en tout sur les trois distances proposées… et ne prime un magnifique soleil venu récompensé tout le monde. Toute l’équipe du COSV pouvait ainsi trainer tranquillement sous la grande tente pour le « graillou » traditionnel d’après-course. Ainsi cette année le départ des trois distances, le 6, le 14 et le 22 était décalé d’un quart d’heure à chaque fois ce qui aura permis une certaine fluidité dans le bon déroulé des courses et certainement aussi quelques erreurs en moins au niveau du chrono. Il est vrai que Chrono-Start avait aussi remplacé le chrono maison de l’an passé. Malgré tout quelques petits erreurs d’aiguillage sur le parcours seront à la base de quelques grosses interrogations parmi les coureurs… Bref sur le 6km, c’est le jeune junior du CA Balma qui s’impose devant notre ami Lot-et-Garonnais David Sanchez. Quasi au sprint… et Pascale Marie gagne chez les filles. Sur le 14km, Thomas Galpin aura beaucoup de mal à se défaire de Fabien Delmas mais il y parvient vers le 10ème kilomètre et gagne donc. Amandine Ferrato, la championne toulonnaise, surprend son monde en terminant 4ème au scratch. Ouf ! Et sur le long de 22km, Pierre Renon sera le plus véloce. Il devance Stéphane Decombe alors que quelques coureurs se sont un peu trompés de parcours…

Les résultats

 

2 commentaires sur “Trail “entre save et galop” de St-Paul sur Rave : compte-rendu, photos et vidéos”


Posté par carayon jacques Le 10 avril 2014 à 9:01

peut-on participer a ce rail en marchant en partant de bonne heure vers 8.00 h et y a -t-il d’autres marcheurs ? jacques

Répondre


Posté par remy Le 10 avril 2014 à 9:03

il y a des marcheurs mais je pense que sans dossard, ça va être dur à gérer pour les organisateurs

Répondre


Laisser une réponse