Test OXSITIS – Premières Impressions



 

 Il y a quelques jours je vous présentais les produits de la marque OXSITIS autour d’un concept matériel et boisson énergétique. Après quelques sorties longues et un vrai test grandeur nature (la SaintéLyon 68km dans le froid, la neige et le verglas), je vous livre ci-après mes premières impressions.

Le sac Hydragon Ace

Un concentré d’imagination et d’aspects pratiques. D’une capacité de 10 litres ce sac et avant tout conçu pour le trail. Son système de réglage se fait sur trois axes, latéral, pectoral et ventral. Les réglages latéraux et ventraux sont ajustables et détachables par l’intermédiaire de velcros. Ils assurent par leur facilité d’utilisation un confort et une stabilité extrême. Une fois sur le dos et bien ajusté on ne ressent aucune gêne. Ce Sac est léger 280g, il est très respirant et sèche rapidement. Il est muni d’une poche à eau de 2l (de la marque Source comme chez les grands équipementiers) et du mélangeur V2 Oxsitis avec une double connectique. Il est livré avec le matériel obligatoire sur la majorité des trails (couverture de survie et sifflet). De nombreuses poches complètent sont équipement. Elles sont astucieuses et pratiques : MP3, poubelle détachable et lavable, fixations bâtons au dos et repose bâtons devant, téléphone, alimentation et porte gobelet….. L’ensemble est de bonne facture, les matériaux utilisés sont de bonne qualité et surtout (c’est souvent sur cet aspect que ça pêche) les coutures sont propres.

A noter un petit manque de visibilité par l’absence de bandes réfléchissantes.

Les Boissons Concentrées CLIMADRINK

Livrées sous la forme de gourde (dans le style des gourdes de compote), les boissons Climadrink sont d’une grande facilité d’utilisation. Contrairement à toutes les poudres que l’on doit mélanger après s’être livré à de savants calculs, il suffit dans ce cas d’emboiter la gourde au mélangeur et d’aspirer une gorgée d’eau pour que le mélange s’opère. De plus le robinet du mélangeur permet d’ajuster ou d’interrompre la diffusion du produit si l’on souhaite reprendre que de l’eau. Les goûts testés sont assez neutres. J’ai principalement utilisé les Climadrink Froid et Climadrink Tempéré. Les arômes sont subtils, légers et vraiment agréables. Même en dilution maxi (robinet ouvert à fond) aucune de ces boisons n’est très sucrée en bouche. C’est agréable en fin d’effort car elles ne laissent pas la bouche sèche et ne provoquent pas de saturation. La compensation des pertes hydriques me parait satisfaisante malgré la température très basse à cette époque.

Ah oui, petite astuce, pour la Saintélyon j’ai ajouté sur la partie du tuyau qui sort du sac, un manchon de néoprène pour éviter qu’il ne gèle pendant la course. Il faisait -8° au départ à St-Etienne.

2 commentaires sur “Test OXSITIS – Premières Impressions”


Posté par Yin-Yin le Zinzin Le 13 décembre 2010 à 23:25

J’ai aussi testé le sac sur la SaintéLyon. Tenue impécable, rangement pratique et suffisant… Le seul reproche que je fais c’est qu’avec le systeme de mélang oxitis il faut tirer comme un anne dans la valve pour avoir une quantité correcte de liquide et ce même avec de l’eau seule.

Répondre


Posté par Laurent Le 15 décembre 2010 à 14:51

Remarque interressante. Je ne trouve pas l’aspiration plus dure ni plus facile que sur un autre équipement. Logique dans la mesure ou OXSITIS sous-traite ses poches à eau à un des leadeur du marché.

Répondre


Laisser une réponse