Punch Power biomaltodextrine



 

biomalto-dextrineSi vous êtes un peu vieille école (comme moi), avant une compétition vous faites sans doute la cure de pâtes. Ce cliché est tellement courant que même un non sportif sait qu’il faut manger des pâtes avant une course. Il faut dire que depuis les choses ont bien évolué… L’apport des sucres lents est important à l’approche d’un effort long. Les boissons à base de maltodextrine sont conseillées pour être consommées dans les 3 jours qui précèdent un effort long.

Je ne veux pas rentrer dans le détail des effets, du contenu, … je ne suis pas nutritionniste et je n’ai pas les connaissances scientifiques pour expliquer correctement l’intérêt pour le corps humain d’une cure de ce produit. Je me place comme un utilisateur lambda qui explore son sport.

J’ai déjà fait des cures de maltodextrine, difficile de mesurer les effets. Une course d’un jour après plusieurs semaines de préparation, c’est la conjonction de dizaines de facteurs : forme du moment, qualité de la préparation, état de stress, météo,… et j’en passe. Ce n’est pas la cure de maltodextrine qui va par magie compenser votre manque d’entrainement sur des sorties longues. L’endurance est un sport exigeant où chaque détail est important.

Il faut donc être rigoureux car chaque détail ne vous fera pas gagner du temps mais négliger un détail pour faire que tout s’écroule. L’alimentation est l’un de ces détails aussi bien avant la course que pendant la course.

Punch Power propose une gamme bio et sans gluten, je n’ai pas d’intolérance au gluten donc ce n’est pas forcément un point important mais c’est toujours un plus. J’apprécie particulièrement le gout fruits rouges, une noté fruité douce avec de la framboise et du cassis qui agrémente très bien le gout neutre du maltodextrine. J’ai pris 3 x 500 ml par jour pendant 3 jours en plus d’une alimentation tout à fait normale. je n’ai mangé des pâtes que la vieille (c’est plus une vieille habitude qu’une véritable stratégie).

Au final sur mon test lors du X-Terra, j’ai plutôt bien tenu la distance mais j’ai fait l’erreur de prendre une gourde sur le VTT et compte tenu de la difficulté du parcours, il était difficile de prendre la gourde et de s’alimenter. Si j’ai commencé à sentir la fatigue au bout de 2h30, c’est que j’ai commencé a m’alimenter correctement au bout de 2h00 lors du ravitaillement. Je n’ai pas pris le temps de m’alimenter tout au long du parcours de VTT, j’étais dans ma course, sur le tracé… Ce n’est pas une grosse défaillance mais je pense que cela aurait pu être mieux.

J’ai tout de même bien tenu alors que c’est la première je faisais un effort intense de plus de 3 heures… je suis donc satisfait même si il y a toujours des points d’améliorations.

 

 

 

 

Un commentaire sur “Punch Power biomaltodextrine”


Posté par Ton fo Le 21 juillet 2014 à 23:26

Mouais, pas terrible comme article… A part pour le SEO… Perte de temps, dommage.

Répondre


Laisser une réponse