Monza va t’il détrôner Berlin ?



 

C’est finalement sur ce premier week-end du mois de mai que le marathonien Eliud Kipchoge accompagné par Lelisa Desisa et Zersenay Tadese vont tenter de battre la barre des 2 heures pour parcourir 42,195 km (soit la fameuse distance du marathon). Cette distance qui est devenue la distance de référence des courses de fond, le record qui lui ait attaché devient donc l’attention de tous.

Depuis de nombreuses années, le record n’a pas déménagé et il réside à Berlin depuis que Paul Tergat l’a transporté en septembre 2003. Depuis le record est tombé sur ce parcours à deux reprises par Haile Gebreselassie et à 3 reprises par des pépites venues du Kenyan : Patrick Makau, Wilson Kipsang, Harold Vibert. Actuellement le record a été battu dans des conditions de course réelles, sur un vrai parcours au coeur des villes sur une date donnée.

Alors on pourrait penser que l’idéal au niveau du parcours serait de courir sur une piste d’athlétisme et d’effectuer un peu plus de 105 tours sur une piste de 400 mètres. Mais psychologiquement de tourner pendant près de deux heures en rond, cela peut être difficile d’ailleurs il existe des records du marathon sur piste mais ils sont moins rapides que le record de Berlin.

C’est finalement sur l’un des plus célèbres circuits de sport automobile qu’aura lieu la tentative : le fameux autodrome de Monza.

Dimanche 7 mai prochain, si les conditions météorologiques sont acceptables, les coureurs s’élanceront sur l’une des pistes les plus rapides du monde.

Pour avoir les conditions de températures idéales en cette période de l’année, le départ devrait être lancé à 6 heures du matin.

Pour cette occasion, les coureurs vont utiliser la nouvelle chaussure : la Nike Zoom Vaporfly Elite. Attention ce modèle n’est pas celui qui a été utilisé par Kenenisa Bekele lors du marathon de Londres. Il portait la Nike Zoom Vaporfly 4%.  Un modèle qu’il avait déjà porté auparavant.

La seule question qui se pose : est-ce que le record sera homologué… difficile à dire. Pour être homologué, il doit y avoir des contraintes sur la distance entre le départ et l’arrivée et une pente maximale en descente d’un mètre par kilomètre. Techniquement c’est donc faisable mais ce n’est pas une course officielle…

On en saura plus dimanche prochain…

Laisser une réponse