Chaussures et blessures … exprimez-vous


 

Je vous ai déjà longuement entretenu du débat qui fait rage aux USA (pas chez nous, on a deux à trois ans de retard en moyenne …) entre les tenants d’un classicisme absolu en matière de chaussures de course à pied – amorti du talon, amorti du talon ! – et les tenants d’une nouvelle approche, plus en phase avec la morphologie profonde et intrinsèque de l’être humain – le barefoot, le minimalisme. Une nouvelle querelle des Anciens et des Modernes en quelque sorte, sauf que je ne sais qui sont les uns et qui sont les autres.

Les défenseurs et pourfendeurs des deux théories pèsent leurs arguments à l’aune d’études scientifiques diverses et variées mais malheureusement toujours incomplètes pour être 100% satisfaisantes. L’un des arguments qui revient le plus souvent actuellement semble être le nombre de blessures causés par les chaussures « classiques » – tendinites, problèmes de genoux, fascia lata etc etc etc … Blessures que le barefoot ou le running minimaliste (comme pieds nus mais pas tout à fait) serait en mesure d’éradiquer.

Wanarun aimerait bien contribuer à son modeste niveau à ce débat et apporter sa non moins modeste pierre à l’édifice. Aussi, je lance une petite enquête sur ce thème, ô combien délicat, des blessures sous la forme d’un petit sondage, tout à fait anonyme (envoyez-moi directement les réponses à fredbros@wanarun.net , je ne garderai pas les adresses email) :

– Etes-vous ou avez-vous été sujet à des blessures liées à la pratique de la course à pied ? Si oui, lesquelles ?

– S’agit-il de blessures récurrentes ?

– Avez-vous consulté un médecin, ostéo, podologue … ?

– Quel type de traitement médical / orthopédique vous a été prescrit ?

– Celui (ceux)-ci a-t-il résolu le problème ?En a-t-il généré un autre par ricochet ?

Merci d’avance.

2 commentaires sur “Chaussures et blessures … exprimez-vous”


Posté par Tof Le 29 mai 2010 à 18:19

De véritables blessures qui entrainent l’arrêt, pour l’instant non. Par contre, j’ai ressenti des douleurs aux genoux et à la voute plantaire avec une certaine paire (enfin, surtout une gêne qui ne m’empêchait pas de courir). En essayant une autre chaussure, je n’ai plus eu ce problème. Aussi, au début que je courais, un vendeur m’a conseillé de prendre des chaussures pronatrices. J’en ai donc pris, mais depuis un moment (3-4 ans) je cours en neutre et pas le moindre problème. Donc, est-ce vraiment utile ?

Répondre


Posté par JM24 Le 1 juin 2010 à 9:06

En ce qui me concerne, j’ai un pincement du disque vertébral L5-S1 qui occasionne quand je courre avec des chaussures de running des élancements dans les hanches, le dos. A cela se rajoute des douleurs au niveau du tendon d’Achille (bursite) et parfois du genoux. Je précise que je suis assez lourd (76 kg) et cours 3 fois par semaine J’ai consulté: podologue, médecin généraliste (qui m’a fait faire un scanner du dos), kiné qui m’a conseillé d’abandonenr la course à pied, etc.. J’ai courru avec des New Balance, Mizuno, Asics Comme je l’ai déjà mentionné sur le site, je teste la course sans amorti depuis 3 semaines. Le bilan: – plus aucune douleur lombaire ni dans les hanches – plus de douleurs au niveau du genoux – encore des douleurs dans le tendon d’Achille mais pas plus qu’avant – quelques douleurs sous la voute plantaire suite à une sortie sur terrain bien caillouteux – vitesse de pointe améliorée (les copains du club n’arrivent plus à me suivre quand j’accélère – ouarf!) Je continue donc avec mes chaussons à 13 € – je garde mes chaussures de running seulement pour des sorties sur terrain accidnté et caillouteux

Répondre


Laisser une réponse