Charger une carte sur Garmin Fenix



 

Alors que la déferlante de la SmartWatch est en train d’envahir le monde (et je pèse mes mots, je vous prédis que vous n’allez entendre parler que de ça pendant les mois à venir et jusqu’à Noël… Je ne vais pas plus loin car je pense que vous avez compris….

Dans le milieu du sport, les montres « intelligentes » existent quand même depuis un moment mais parfois il n’est pas facile d’appréhender les concepts et j’ai toujours essayé sur ce site de vous apprendre à exploiter au mieux ces petits bijoux de technologie. Dixit le représentant d’une marque de montre de sport : « Malheureusement la majorité des gens n’exploitent que 10 à 20% des capacités de la montre… »

Vu l’investissement que représente une montre, il faut essayer de l’utiliser au maximum c’est pour ça que je propose toujours le test du fractionné 30 / 30 pour que vous puissiez savoir comment en fait et avant d’investir découvrir si cela vous parait simple d’utilisation … ou pas…

Je reviens sur le modèle Garmin Fenix qui est souvent utilisé par les traileurs car elle peut avoir une autonomie de 50h en mode GPS.

Autre spécificité, il est possible de charger une carte. Attention je n’ai pas dit une trace, je parle bien d’une carte avec des routes, des croisements,…
carte-garmin-fenix

La manipulation n’est pas aussi simple que le fait d’ajouter une trace via Garmin Connect d’ailleurs si vous voulez que je fasse un article sur comment préparer une sortie longue sur un chemin inconnu… il suffit de demander !

Première étape : télécharger la carte

Il faut localiser votre carte sur le site OpenStreetMap Garmin la plupart des grandes villes sont disponibles. Vous pouvez télécharger un fichier avec une extensions img du style : 598498129.img. Mettez le de coté.

Deuxième étape : brancher la montre

La Fénix est assez simple à utiliser mais il faut faire très attention. Quand vous la branchez, vous voyez apparaitre comme une clé USB sur votre ordinateur avec un espace qui avoisine les 20 Mo. Mais surtout ne mettez pas des fichiers n’importe comment n’importe ou car cela pourrait planter complétement la montre.

Troisième étape : installer le fichier

Avant de poursuivre renommer le fichier téléchargé en « gmapsupp.img » et vous allez le mettre dans le répertoire Garmin qui se trouve  à la racine de votre fausse clé USB.

charger-carte-garmin-fenix

Dernière étape : Enjoy

En mode cartographie, vous allez pouvoir visualiser la carte sur l’écran de votre Fenix en zoomant ou en vous déplaçant…. Pour l’instant tout n’est pas couvert, il y a les principales routes mais rien au niveau des chemins forestiers ou sentiers de randonnées.

 

11 commentaires sur “Charger une carte sur Garmin Fenix”


Posté par Laurent Le 7 septembre 2013 à 21:41

Merci pour cette info. Quand à la fonction 30×30 tu fais comment avec une fenix ?

Répondre


Posté par Manu Le 8 septembre 2013 à 21:02

@Laurent : ce n’est pas possible. Elle n’est pas fait pour ça malheureusement !

Répondre


Posté par Christophe Le 25 décembre 2013 à 19:32

@Manu si si maintenant elle est faite pour ca aussi ! la version beta 4.02b est dispo, qui inclut cette fonction de fractionné (et meme pour des fractionnes plus compliques que du 30/30)

Répondre


Posté par Manu Le 26 décembre 2013 à 9:34

@Christophe : Enorme mise à jour sur cette beta ! je vais faire un article !

Répondre


Posté par marcschlei Le 23 février 2014 à 18:53

salut merci pour le tuto, mais j’ai un souci à l’état 3 !? une fois que je transforme le nom de fichier OSM generis routable.gmap en gmapsupp.img cela devient un dossier avec des fichier et non un fichier tout court ! comme dois je faire ? merci de votre aide marc

Répondre


Posté par jean-marc guerin Le 24 juin 2015 à 6:23

merci pour ce tuto extra simple: je galérais avec d’autres, tout ça pour coller un .img dans un répertoire… effectivement, je n’ai pas encore expérimentè pour assembler plusieurs dalles (j’en envoie une pour chaque lieu que je fréquente): si quelqu’un a le tuyau… (pour le pb signalé par marc) merci!

Répondre


Posté par jean-marc guerin Le 24 juin 2015 à 7:35

pour assembler plusieurs dalles (max 4 pour rester sous les 20Mo), cliquer sur « Enable manual tile selection: » et faire ctrl+clic gauche sur chaque dalle désirée, renseigner votre @ mail et attendez les retours par mail. il faut ensuite quand c’est « ready » télécharger le fichier « osm_generic_gmapsupp » qui contient le .img de vos dalles, assemblées en une seule. nickel.

Répondre


Posté par jean-marc guerin Le 24 juin 2015 à 20:59

test du jour: les choses se corsent en arrivant en forêt. les feuillus sont représentés comme tels, et…très présents. ajoutez à cela un ou deux chemins suffisamment grands pour y figurer et vous vous retrouvez avec une trace à suivre (si c’est votre but) qui se perd dans ces détails. voilà mon expérience. ça peut être bien en rando, pour se « retrouver », faire le point, mais pour une utilisation trail/suivi de trace, je déconseille, sauf à trouver des cartes moins détaillées ou du moins, avec des pictogrammes plus petits! bonne route, jmg

Répondre


Posté par jean-marc guerin Le 25 juin 2015 à 21:36

un dernier petit mot! je sais, je squatte, mais en utilisant les cartes « Routable Bicycle (Openfietsmap Lite) », moins détaillées, les arbres ne sont plus là, les chemins eux, si! et les indications avec: N333, Anthelupt, Flainval etc faites le test. pour moi, je vais à Pierre-Percée samedi matin pour un trail « gentil ». ce sera le verdict. bons chemins, jm

Répondre


Posté par alexa Le 16 septembre 2015 à 15:33

oui oui un article sur comment préparer une sortie longue sur un chemin inconnu… « il suffit de demander ! »

Répondre


Posté par etienne Le 7 septembre 2016 à 5:57

je narrive pas a visualisé la carte sur ma fenix 3 comment fait on est ce que je l’ai mi dans le bon répertoire ou et est ce que j’ai fait de maucaise manipulation sur la montre

Répondre


Laisser une réponse