Adidas Riot 3, nouveau test



 

J’ai déjà écrit cet été quelques retours sur mes chaussures de trail, les Adidas Riot3.
Adidas supernova Riot3 : vous saurez presque tout
Adidas supernova Riot3 : vous en saurez un peu plus
J’étais alors, après avoir longtemps erré entre Salomon, Lafuma et Mizuno, à la recherche de la paire de trail idéale qui pour moi doit avoir les critères suivants :

– évacuer rapidement la boue au niveau des crampons, tout type de boue, collante, épaisse, lisse etc
– bien maintenir la cheville pour assurer une bonne stabilité
– avoir un pare pierre bien présent sur l’avant de la chaussure pour éviter que les orteils ne souffrent, notamment en descente
– évacuer bien l’eau en cas de passage dans une rivière par exemple pour ne pas finir le trail les pieds trempés
– avoir un système de laçage qui va tenir sur la longue distance
– être en plus de tout ça assez dynamique  pour pouvoir courir sur les parties roulantes

Pour moi, en dehors d’un problème de la bande réfléchissante qui s’est abimée à l’arrière du pied, les Riot 3 remplissent ces critères et bien que je sois en prépa-marathon actuellement, dès qu’il pleut, que je fais du  vallonné sur chemin ou tout simplement dès que mes pieds souffrent avec des chaussures plus légères, je les porte toujours avec plaisir car elles sont vraiment confortables et me permettent de continuer à m’entrainer quand mes pieds n’en peuvent plus.

Mon époux a aussi les mêmes Riot, version homme bien sûr, et il tenait à donner un avis complémentaire au mien.

Il souffre d’une inflammation permanente au niveau de la voute plantaire et ces Adidas Riot 3 sont pour lui, les seules chaussures avec lesquelles il peut courir confortablement.

Il dit qu’au début il les trouvait rigides au niveau de la « coque » de l’extérieur mais qu’au final « ça dérange pas plus que ça ».
Pour lui aussi, elles sont solides et accrochent bien sur tous les terrains.

Elles ont une bonne capacité d’absorption des chocs au niveau du talon.
Sur l’avant du pied il y a également une bonne épaisseur, on ne sent pas les cailloux et on ne souffre pas à ce niveau.

Malgré le fait que la chaussure soit relativement lourde, il peut l’utiliser pour n’importe quelle course, même sur de la route ou du chemin et pas uniquement en trail.

Il a pu établir un comparatif par rapport à ses anciennes chaussures de trail :
– par rapport aux Brooks Cascadia -> les Riot 3 sont plus adaptées car c’est un coureur lourd et les Cascadia sont plus destinées à des coureurs légers. Il pense que les Cascadia sont à l’origine de sa légère aponévrosite plantaire.
– par rapport aux Acics Trabucco -> Les Adidas ont clairement selon lui un meilleur amorti et les Adidas sont plus solides, l’amorti ne s’écrase pas, la semelle ne s’abrase pas alors qu’il a remarqué un gros phénomène d’usure avec les Trabucco après seulement 150km d’utilisation.

En conclusion, il veut faire remarquer que ce sont d’excellentes chaussures de trail pour les poids lourds.

5 commentaires sur “Adidas Riot 3, nouveau test”


Posté par Guy67 Le 2 avril 2011 à 7:36

Bonjour Julie, j’ai peut-être raté un épisode mais c’est qui le « il » ? 🙂 Pour le reste, je cours avec les Cascadia 6, j’ai testé sur un parcours humide et boueux à souhait, une fois l’humidité dedans, c’est mort et l’impression d’avoir une semelle lisse une fois que la boue a remplie les crampons. Par contre par temps sec c’est des vrais tueries, je suis impressionné par l’amorti et la sensation d’être comme dans un chausson. Donc il me reste plus qu’à tester les Adidas Riot3 ^^

Répondre


Posté par julie Le 2 avril 2011 à 7:40

« mon époux » relis bien ;-)) peut être que tu es assez « fit » pour les cascadia, ce qui n’est pas le cas de « mon époux » 😉 qui est en surpoids et pour qui ses chaussures ne suffisent pas.

Répondre


Posté par Jeoffrey Le 2 avril 2011 à 8:30

Eh bien moi qui cours avec de Trabucco depuis peu 🙂 Je vous reviendrai avec mes impressions au bout de 150km 😉

Répondre


Posté par Nicolas Le 2 avril 2011 à 10:15

 » Les Adidas ont clairement selon lui un meilleur amorti  » : FAUX Et je suis un coureur de 90-92 kg. J’ai essayé les deux paires. L’amorti n’a rien à voir. Les adidas sont des planches de bois sur l’avant du pied. Ayant longtemps couru avec des trabucco, je conseille désormais les asics sensor, beaucoup plus confortable et plus large au niveau du coup de pied. Point très agréable sur les ultras.

Répondre


Posté par Renauld Le 2 avril 2011 à 14:07

je suis un peu hors sujet avec mes RIOT 2 mais je tenais à vous signaler que les miennes ont couru 10 trails (18-24kms) un ice trail (30kms) et elles viennent de boucler l’ECOTRAIL (55kms) ainsi que toutes les prepas qui vont avec. Je pèse 67kgs bien que je les trouvais un peu lourdes et dures au départ je me suis très vite habitué je les trouve même assez dynamiques aujourd’hui . Ma prochaine paire sans hésiter RIOT 3 les yeux fermés.

Répondre


Laisser une réponse