adidas adistar raven boost : le test



 

adidas-adistar-raven-6La nouvelle collection adidas trail avait fait une première apparition remarquée l’an dernier avec le renouvellement d’une partie de la gamme avec la sequence boost ou la adizero XT et sa guêtre intégrée.

Cette année adidas continue de redesigner sa gamme tout en intégrant la technologie boost dans la semelle. Le modèle le plus attendu dans ce renouvellement la supernova Riot. Un modèle qui est devenu l’un des plus apprécié par les traileurs. Mais il semble que sur les réseaux sociaux l’accueil ne soit pas toujours positifs.

Il n’est d’ailleurs pas impossible que le désamour de la Riot se reporte sur la Raven Boost puisque ces 2 modèles étaient assez proches. La Raven étant un peu plus agressive, plus légère, plus dynamique.

Si on considère le design de la gamme, je le trouve très abouti, très tranché et vraiment moderne. C’est sans doute la première fois que je vois une véritable rupture dans une gamme aussi reconnu. Rarement les équipementiers ne prennent un tel risque lors d’un renouvellement. adidas prend un énorme risque pour sans doute toucher un public plus jeune : il semblerait que les plus jeunes sont touchés mais les habitués ne vont pas forcément retrouver les codes de la marque… Personnellement je trouve ce design très réussi, des lignes modernes qui tranchent avec le classique du running : un fond gris et quelques lignes de couleurs. Le bleu marine fait ressortir la semelle

Mais tout cela importe peu ce qui compte c’est le confort et l’accroche.

L’accroche, qui a fait la réputation des modèles adidas trail, grâce à une semelle continental avec une gomme bien conçue, permet de passer partout sans aucun souci. La météo des dernières semaines m’ont permis d’évaluer ce modèle dans toutes les conditions. Les 40 crans de 6,5 mm proposent une répartition suffisante. Mais j’avoue que même avec l’habitude j’ai du mal à ressentir la différence entre les 50 crans de l’adizero XT et les 40 crans de la Raven. Peu importe, dans les faits c’est bluffant et rassurant : boue, neige, gravier, cailloux, elles passent partout.
La qualité de la gomme Continental est bluffante. Il suffit de la poser sur une planche et de soulever un coté pour voir la resistance au glissement.

Une légèreté toujours agréable qui permet de relancer dans des zones plus roulantes.

Attention si vous avez le pied large, les modèles adidas sont toujours fin et la Raven étant orientée pour la compétition, elle ne déroge pas à la règle.

Sur ce modèle, on retrouve un laçage rapide. Il est fort possible que j’utilise ce modèle sur le X-Terra 2016 pour passer au plus vite dans les montagnes vosgiennes. Mes sensations sur ce modèle sont vraiment excellentes,

Ceux qui ont l’habitude de la Riot et qui n’adhère pas à la nouvelle version trouveront dans la Raven une porte de sortie plus qu’intéressante.

2 commentaires sur “adidas adistar raven boost : le test”


Posté par Chastaignet Le 2 février 2016 à 13:43

Talon rentre bien même avec des semelles ???

Répondre


Posté par Christophe Le 4 février 2016 à 13:33

J’adore le look, elles sont super agressives

Répondre


Laisser une réponse