Vrai Test NEWTON RUNNING Première ENDURANCE


 

Mon COUP DE FOLIE du week-end ! Après les 6×1000 de vendredi soir à l’AC CELLOIS, qui, je le rappelle cherche toujours de généreux donateurs, j’avais prévu une petite sortie en endurance pépère – 1h30 à 12 km/h – dimanche matin dont les premières 15 minutes en NEWTON RUNNING. Et puis, samedi matin, seul pour 2 heures à la maison et le repas terminé de préparer, j’ai anticipé cette sortie dominicale. Au bout d’un quart d’heure, j’étais bien, aérien, léger … alors ? 10 petites minutes de plus, ça va pas me tuer non ? Et puis, de 10 minutes en 10 minutes à être bien et léger, vous savez ce que c’est … J’ai donc, au mépris des consignes d’apprentissage et d’acclimatation de Sir Isaac parcouru mes 18 km en NEWTON RUNNING. Voilà donc ce que je m’apprête à vous conter. Mais évidemment, fidèle à mes habitudes, je vais d’abord disgressionner !

Disgression 1 : je rappelle que, pour le moment, les NEWTON RUNNING ne sont disponibles en France que par correspondance chez Cyber Sport (www.cyber-sport.fr). Elles devraient petit à petit être disponibles dans certains magasins spécialisés mais pour l’instant, c’est sur le web. Point. Compter une pointure de plus que votre pointure de ville, pas besoin d’aller à 1,5. J’ai pris des 45 (pour 44 ville) et c’est parfait.

Disgression 2 : le modèle que je teste, Stability Trainer, est affiché à 164,90 Euros.

Disgression 3 : dans mon enthousiasme d’hier matin, j’ai oublié, au milieu de ma dithyrambe, un petit reproche. La Stability Trainer, typée compétition, présente, sur le dessus du pied une structure très alvéolée qui a tendance à faire rentrer l’eau dans la chaussette en cas de forte pluie, ce qui était le cas vendredi. Ce n’est pas spécifique à Newton, de nombreuses chaussures compet ont ce défaut.

Alors, ces 18 km ? Tout d’abord, admirez ce collector : ma première vraie sortie en NEWTON RUNNING. Pour la pointe à 50 km/h, c’était juste un petit test de VMA pour voir 🙂  

Euh … Dis, Msieur Garmin, t’es sûr qu’il fonctionne toujours bien ton ForeRunner ?

Ces 18 km ? Et bien, RAS !!! Impeccable, je ne me suis jamais senti aussi léger en endurance. Bien entendu, ce n’était pas une séance EMA (n’est-ce pas Monsieur Heubi ?).  Ma foulée s’est modifiée naturellement. Je n’ai pas eu besoin de forcer. J’ai juste pensé à ne pas relever le buste en arrière pour bien faciliter le mouvement. Je n’ai pas tapé une seule fois du talon alors que c’était mon habitude que je n’arrivais pas à corriger en forçant le trait sur la foulée. Et là, miracle, c’est la chaussure qui l’a fait ! Vous en avez rêvé, NEWTON RUNNING l’a fait ! Et ce durant toute la séance. Pas une seule fois, je ne suis retombé dans mes travers. Au contraire, j’étais même encore plus aérien sur la fin !

Et surtout, retour dans un état de forme impressionnant, beaucoup moins de fatigue qu’avec des chaussures classiques. Aucun tiraillement aux mollet pendant 99% du parcours. Juste un petit peu dans une côte pas facile. Ce matin, un tout petit peu plus dur qu’à l’ordinnaire côté mollets, un petit tiraillement lombaire, mais rien de bien méchant. Je rappelle quand même que je fais 4 séances de muscu par semaine et que je ne suis pas forcément représentatif côté « tiraillements ».

Autre point positif intéressant à signaler : languette et lacets ne bougent pas d’un micron durant toute la sortie ! Ce qui n’est pas le cas de trop nombreuses languettes.

Alors la suite ? La suite, c’est déjà 12 x 400m VMA mardi, que je vous conterai mercredi matin. Et le 8 février, je démarre mon plan Heubi 9 semaines pour le Marathon de Paris. Et clairement, je le ferai intégralement en NEWTON compte tenu de la séance d’hier.

24 commentaires sur “Vrai Test NEWTON RUNNING Première ENDURANCE”


Posté par Jean Le 31 janvier 2010 à 9:21

Ca devrait pas exister, des gens aussi tentateurs !

Répondre


Posté par dan33 Le 31 janvier 2010 à 9:47

Joli test 🙂

Répondre


Posté par Bruno Mercier Le 31 janvier 2010 à 10:08

ô Sir Isaac Wanarun Bros 😉 on peu vraiment dire que vous m’avez motiver pour acheter ces chaussures… Chez Newton ils disent de se baser a la pointure des running de marque Asics lors de l’achat. Quand pensez vous?

Répondre


Posté par dan33 Le 31 janvier 2010 à 10:15

Pour ma part, meme pointure qu’une Nimbus

Répondre


Posté par fredbros Le 31 janvier 2010 à 10:18

@Bruno : je n’ai jamais couru en ASICS de toute mon existence, donc je ne peux pas répondre 🙂 Si Newton le dit … Si je regarde les 4 paires que j’ai chez moi en ce moment : Saucony, je suis en 11,5 donné par la marque comme un équivalent 46 et elles sont impec. Les Lunar Glide sont en 12 / 46 et un peu grandes. Les Adidas Supernova sont en 11 données comme du 45 1/3 et impec et les Newton en 11,5 données comme un équivalent 45 Europe … J’ai l’impression que le facteur de conversion US->Europe est très fluctuant (indexé sur le taux de change du dollar ? 🙂 ). En tous les cas, les Newton 11,5 / 45 pour mon 44 ville sont exactement ce qu’il me faut. @Dan33 et Jean : tout ce que je raconte est vrai ! Je n’ai pas reçu de chèque et Newton ne sponsorise pas mon club 🙂 Ce qui est fabuleux, c’est que la foulée vient naturellement (surtout en endurance comme hier) et que c’est réellement moins fatiguant de courir. Mardi je teste en VMA sur des 400 et dimanche prochain je vais les courir sur 2h dont 1h15 à mon rythme marathon de 13,2 km/h.

Répondre


Posté par dan33 Le 31 janvier 2010 à 10:22

A aucuns moments je ne remet en doute tes paroles

Répondre


Posté par lionel Le 31 janvier 2010 à 10:56

je me souviens d’un reportage sur gebreselassié ou son entraineur expliquez qu’il devrait modifier sa foulée pour devenir marathonien. en clair moins « griffer la piste comme un sprinter »…si j’ai bien compris c’est une question d’economie dans l’effort. n’est ce pas une chaussure réservé a la « vitesse »????n’y a t’il pas d’inconvenients pour quelqu’un qui court le marathon en 4 heures??? Et si l’on utilise des semelles??? Tout cela n’est que curiosité de ma part…

Répondre


Posté par Suivez Fred de Wanarun.net dans sa préparation pour le marathon de Paris…en Newton! « NewtonRun Le 31 janvier 2010 à 11:40

[…] > VRAI TEST NEWTON RUNNING PREMIÈRE ENDURANCE […]

Répondre


Posté par fredbros Le 31 janvier 2010 à 12:48

@Lionel : ma prépa marathon démarre la semaine prochaine avec au menu une sortie longue de déjà 2h30. Je pourrai donc déjà te donner d’ici 15 jours une première idée sur la compatibilité de la chaussure à la distance. D’autre part, en Newton, tu ne griffes pas vraiment. C’est juste que tu attaques plus sur l’avant. Pour les semelles, le site US Newton indique qu’il suffit d’enlever la semelle de la chaussure et de la remplacer par la semelle orthopédique et qu’il n’y a pas de pb. Je n’ai pas vérifié …

Répondre


Posté par Chty Le 31 janvier 2010 à 20:46

C’est vrai que la description est élogieuse; peut-être un peu trop. Je ne connais pas de chaussures sans défaut, mais peut-être que ça existe. Vu le prix j’espère que ça vaut le coût ! J’espère essayer ça un jour.

Répondre


Posté par fredbros Le 31 janvier 2010 à 20:50

@Chty : sur ces deux premières séances, je ne peux être qu’élogieux ! Franchement, c’est une nouvelle façon de courir – pour moi qui avait l’habitude de « talonner » – et super efficace. Maintenant et comme à mon habitude, le test va se poursuivre pendant plusieurs semaines : toute ma prépa marathon de Paris en 9 semaines et comportera aussi le MDP. Je reposterai régulièrement sur mes impressions et peut-être que certains points moins élogieux se mettront en évidence …

Répondre


Posté par Chty Le 1 février 2010 à 11:16

Peux-tu preciser ta definition de talonner ?

Répondre


Posté par Chty Le 1 février 2010 à 11:29

(enfin si j’ai bien compris tu n’attaques plus avec le talon)

Répondre


Posté par fredbros Le 1 février 2010 à 13:29

@Chty : bonne réponse 🙂 Oui j’attaquais du talon pour dérouler ensuite le pied.

Répondre


Posté par Chty Le 1 février 2010 à 14:02

ok. J’attends de tester ca. Car pour modifier une démarche de talon vers la pointe il faut quand même une musculature adaptée pour supporter un tel changement. Le peu de fatigue ressenti dans un changement radical de démarche m’étonne beaucoup.

Répondre


Posté par kebra Le 1 février 2010 à 14:11

ok. J’attends de tester ca. Car pour modifier une démarche de talon vers la pointe il faut quand même une musculature adaptée pour supporter un tel changement. Le peu de fatigue ressenti dans un changement radical de démarche m’étonne beaucoup. C’est effectivement étonnant! On attend les sorties longues et tes impressions!

Répondre


Posté par fredbros Le 1 février 2010 à 14:27

@Kebra et Chty : n’oubliez pas que je fais 5 séances de muscu par semaine en plus des séances run. Et que je bosse pas mal les jambes : 1/2 squats pointes de pied, ischios, saut à la corde … et donc mes mollets sont habitués à être sollicités.

Répondre


Posté par dan33 Le 2 février 2010 à 4:51

Pour Kebra tout à fait d’accord avec toi. Dans les premiers temps, pour un coureur lambda comme moi, j’ai ressenti plus de courbatures dans les mollets, cuisses, et lombaires. Tout cela s’estompent avec le temps.Pour avoir essayer d’autres concepts, celui de Newton me parait être celui qui apporte quelque chose de novateur, et non pas un pipeau technologique. par contre, cela demande un temps d’adaptation , plus ou moins long selon le niveau du coureur.

Répondre


Posté par kebra Le 15 février 2010 à 15:22

Je reviens vers toi pour en savoir plus sur tes nouvelles chaussures. Quelles sont tes remarques avec un peu plus de recul? Merci à dan 33 pour les commentaires. Conseilleriez vous ces chaussures? A te lire.

Répondre


Posté par fredbros Le 15 février 2010 à 15:29

@Kebra : tu devrais te reconvertir dans la voyance !!! Figure-toi que j’ai programmé pour demain matin un article sur mes 100 premiers kilomètres en Newton … Il va te falloir attendre encore quelques heures. Je suis toujours autant enthousiaste et franchement je conseille !

Répondre


Posté par olivier Le 25 mars 2010 à 8:29

Hello, Je pese 90k pour 1m88 et cours plusieurs semi par an et un marathon par an: Etant plutot un coureur « lourd », tu me conseillerais quand meme les newton ? si oui quel modele ? merci de tes conseils Olivier

Répondre


Posté par fredbros Le 25 mars 2010 à 8:36

@Olivier : tu peux tenter les Newton mais en allternance avec tes chaussures habituelles dans un premier temps. L’idée est de chausser les Newton sur des séquences de 10 minutes avant de reprendre les autres et ce pendant quelques temps jusqu’à ce que tu t’habitues bien et les introduises un peu plus dans tes entraînements mais il me paraît difficile que tu puisses les emmener sur des marathons. Ton but serait plutôt alors de travailler ta foulée avec les Newton pour ensuite courir avec tes chaussures habituelles. Le modèle le plus adapté pour ton poids est sans doute la Sir Isaac dans un premier temps. La Stability (ou la Neutral si tu est universel) sont un peu trop légères.

Répondre


Posté par olivier Le 25 mars 2010 à 8:53

merci pour la rapidité de la reponse…. et res conseils mais j’ai l’impression que la Sir Issac n’est pas dispo en france ? a moins que cela corresponde à la Guidance ? merci Olivier

Répondre


Posté par fredbros Le 25 mars 2010 à 10:05

@Olivier : oui tout à fait. Au temps pour moi. C’est bien la Guidance qui te conviendrait le mieux. Les autres sont trop légères.

Répondre


Laisser une réponse