Veste Kalenji Kiprun Electro Warm : le test



 

kalenji-kiprun-electro-warmJe suis Lorrain et pourtant il a fallu attendre le mois de décembre pour avoir un début de froid sérieux. Non pas qu’il ait fait trop chaud durant ce mois de novembre mais on était un peu au dessous des normales saisonnières. Difficile d’être dans les meilleures conditions pour tester les nouveautés de l’hiver. J’ai bien essayé de m’enfermer dans mon congélateur mais il est un peu petit…

En effet, les équipes de Kalenji ont dévoilé une veste chauffante ! Les frileux vont sans doute bénir nos compatriotes pour cette nouveauté : la veste Kalenji KIPRUN Electro Warm. Il s’agit d’une veste déperlante et coupe-vent assez complète sur laquelle une résistance de chauffage et une batterie d’alimentation a été ajoutée.

La partie chauffante est disposée sur le dos dans une surcouche qui se trouve au centre du dos dans un doublure en forme de trapèze. Au niveau de la poche droite, une batterie amovible est insérée dans une petit poche (vous pourrez facilement l’extraire pour la recharger sur une chargeur fourni avec la veste).

La veste est agréable à porter et bien taillée. Elle est en tissu SoftShell. Elle propose des aérations et des parties perforées pour optimiser la circulation d’air. Des perforations sous les aisselles et sur les épaules. Les aérations sont disposées classiquement sur le haut du dos.

Mais alors qu’en est-il de ce chauffage ? On peut l’activer simplement et manuellement par un petit bouton près de la poche droite. La batterie permet d’avoir 2 heures de chauffage. Chaque pression sur le bouton lance une durée de chauffe de 15 minutes. Ne vous attendez pas à avoir l’impression d’avoir un radiateur dans le dos. Vous allez sentir une légère chaleur agréable et suffisante. Cela permet de sécher un peu votre dos si il est humide avec la transpiration.

Pour le test ultime, je l’ai porté en extérieur lors du défilé de la Saint Nicolas : en général, il fait froid et on reste debout dans le froid à attendre pendant plus de 2 heures. Un petit coup de chauffage de temps en temps pour se réchauffer un peu le dos, c’était loin d’être désagréable et j’étais bien content de l’avoir.

Impeccable aussi quand vous allez courir et que vous faites quelques étirements dehors en fin de séance. Vous mettez un peu le chauffage pour ne pas rester au froid tout en transpirant. Il fait vite froid dehors quand on s’arrête de courir.

L’utilisation de cette veste est conseillée pour une utilisation entre -10°C et 0°C.

2 commentaires sur “Veste Kalenji Kiprun Electro Warm : le test”


Posté par Anne-Marie Le 9 décembre 2014 à 13:06

Ca à l’air chouette cette veste chauffante, mais peut-on enlever la résistance (et la remettre facilement) pour laver le vêtement ?

Répondre


Posté par BURGER Le 9 décembre 2014 à 21:30

Bonjour, Je suis responsable running chez Décathlon et je me permets de venir donner la réponse à cette question. « Lavage en machine à 30°. Programme synthétique. Il faut IMPÉRATIVEMENT enlever la batterie AVANT le lavage. Les fils de connectiques eux sont lavables en machine. Lavez avec les zips fermés. Mettre peu de lessive à laver. Séchage sur cintre dans un endroit chaud et aéré. Ne pas poser sur un radiateur. » Veste très utile en cas de grand froid. Sportivement

Répondre


Laisser une réponse