mieux gérer son entrainement



 

mieux-gerer-entrainementUn marathon, un trail, vous êtes peut être en train de préparer une échéance importante ou vous avez simplement envie de vous faire plaisir en vous donnant des objectifs réalisables. Si vous êtes comme moi, vous n’aimez pas ou vous n’arrivez pas à suivre un plan d’entrainement. Si vous arrivez à suivre un plan d’entrainement adapté à votre condition suite à un test VMA et un suivi personnalisé par un coach alors je vous félicite c’est sans doute la meilleure façon de se préparer. Mais les contraintes font que parfois il faut faire avec les aléas de la vie.

Il faut donc bien comprendre son corps et savoir bien l’utiliser. En particulier, la notion de fatigue et donc par conséquent adapter les périodes de repos.

Plus la séance que vous venez de faire est intense, plus il faudra récupérer. Si vous enchainez trop de séances difficiles, vous cassez des fibres musculaires. Les périodes de récupération sont là pour vous reposer de la fatigue mais surtout pour reconstruire la fibre musculaire et éliminer l’acide lactique que vous avez produit. L’hydratation joue un rôle important dans ses processus.

Il faut augmenter progressivement les charges d’entrainements : intensité des fractionnés et longueur des sorties. Tout en gérant les périodes de récupération, Si vous n’avez pas suffisamment récupéré (vous pouvez le constater dans vos sensations sur le footing suivant), vous devez rester dans une intensité proche de cette dernière séance et vous n’augmenterez que si vous sentez que la phase de récupération a été suffisante.

De nos jours, les montres de running propose des informations de récupérations. Par expérience, je consulte l’information et c’est en général assez juste. Typiquement une grosse séance de fractionnés donne en général une période de récupération entre 40 et 50 heures. Un footing plus classique demande entre 20 et 25 heures de récupération. Les données sont donc assez logique.

Idem pour la phase de récupération, le Garmin Fenix 3, par exemple, donne une information sur la qualité de la récupération lors de l’entrainement qui suit, à partir de la qualité des premières foulées et de votre fréquence cardiaque.

Alors que certains trouvent que les montres de sport sont des gadgets, je peux vous assurer que bien utiliser elles permettent vraiment d’optimiser les phases d’entrainement et d’ajuster au mieux vos performances.

 

Laisser une réponse