Govorite Slovensko ?



 

Vous parlez le Slovène ? … Quel rapport avec la course à pied ? Ils débloquent chez Wanarun ? Ils ont sifflé toutes les bouteilles offertes par les équipementiers ?

Et bien non, c’est parfaitement sobre et sain de corps et d’esprit que j’ai fait connaissance avec mon Garmin ForeRunner 405cx et les subtilités extrêmement mystérieuses – au premier abord – de sa lunette tactile.

Garmin 405 cxLa dite lunette tactile et l’intégration du récepteur GPS directement dans le corps de la « montre » – pas besoin de vous lacer le bras comme pour une prise de sang – sont le secret d’un design épuré et particulièrement réussi, bien loin des boîtiers atteints de varicelle de certains de ces concurrents.

Pas de bouton, la peau lisse … c’est chouette mais quelle galère lors du premier démarrage de la bête, surtout lorsque ce mode de démarrage – un paramétrage – n’est pas franchement décrit dans la maigre documentation jointe. 5 bonnes minutes pour réussir à choisir, avec le doigt – le scroll sur une lunette tactile, je vous dis pas … – l’option Français après avoir parcouru toutes les langues d’origine Indo-Européennes. Et lorsqu’enfin, vous pensez avoir réussi, pouf ! on repart en arrière sans savoir pourquoi et c’est reparti …

Vous l’aurez donc compris, il faut un peu de temps pour apprivoiser la « lunette » – ce cercle métallique qui entoure l’écran. Mais, si vous avez failli craquer avant que le 405cx ne daigne enfin s’adresser à vous dans votre langue et que malgré tout vous ne l’avez pas retourné en magasin, rassurez-vous, vous avez quand même fait un super achat … mais ça, c’est pour le prochain épisode.

Laisser une réponse