Découverte Chaussure de Trail AHNU FIRETRAIL


 

AHNU FIRETRAIL

Cette chaussure, la première fois que je l’ai vue sur un site web Américain, j’ai tout de suite voulu l’avoir et la tester. Ne me demandez pas pourquoi, les mystères de l’amour sans doute 🙂 En plus, je ne savais pas encore à l’époque que mon médecin allait m’obliger à faire du trail en 2011 pour éviter une rechute de ma fracture de fatigue, c’est dire !

Evidemment, comme souvent lorsque je tombe sur un produit franchement sympa et original, elle n’est pas distribuée en France. Vous me connaissez, cela ne m’a pas arrêté pour autant. J’ai contacté la marque et j’ai eu la chance de tomber sur une responsable absolument charmante (merci encore Liz) qui a immédiatement proposé de me faire parvenir une paire. Paire que j’ai reçue la semaine dernière et déjà inaugurée dans le bois de Saint Cucufa (Hauts de Seine).

Quelques mots sur AHNU (http://www.ahnu.com/), l’une des marques chaussures du groupe Deckers Outdoor Corporation : comme le nom de la société mère l’indique, le terrain de jeu d’AHNU c’est l’outdoor, plus particulièrement la randonnée avec des produits alliant une haute technicité avec un design faisant appel à des scientifiques, bio-mécaniciens notamment, à la recherche permanente du meilleur compromis confort / amorti / accroche / stabilité, à une approche éthique et axée développement durable. AHNU n’est donc pas un équipementier sportif au sens strict du terme, mais dans le même esprit qu’un Merrell par exemple, inclut dans sa gamme (http://www.ahnu.com/productslist.aspx?g=m&categoryid=845) des modèles destinés tout particulièrement au trail et notamment la FIRETRAIL que je me propose de tester.

AHNU FIRETRAIL après un tour dans la boue

La FIRETRAIL, vendue à 120 dollars aux USA, est ce qu’AHNU appelle une chaussure Cross Terrain, censée être à l’aise aussi bien sur route qu’en trail, en course qu’en marche nordique ou en randonnée. Je vais évidemment la tester en mode trail, configuration pour laquelle elle me semble plus appropriée. Elle embarque la technologie brevetée Numentum (cliquer ici) une conception très particulière du chausson et de la semelle qui assure un centrage parfait du talon, un maintien important, évite les entorses de la cheville et surtout laisse le pied s’exprimer « naturellement » en ne bridant pas sa biomécanique. L’accroche offerte par la semelle d’origine Vibram est importante et surtout multi-surfaces : route, sentier, cailloux, herbe. Le mesh est légèrement imperméable et permet de garder les pieds au sec par petites pluies.

J’ai déjà effectué plusieurs sorties – relativement courtes, reprise progressive oblige – avec la FIRETRAIL. Sorties dans une forêt vallonnées sur chemins macadamisés, en terre, en herbe ou en cailloux et par temps sec et pluvieux. Une bonne palette au niveau de la variété, pour quelques premières impressions que j’infirmerai ou confirmerai dans les semaines à venir.

Le chausson est confortable et ne présente pas de point dur d’aucune sorte qui viendrait blesser le pied en courant. Il est relativement large mais s’adapte parfaitement à tous les pieds après serrage des lacets. La Firetrail est typée « hiver », son confort thermique par temps très froid est donc très efficace, cela dit, comme elle est également assez respirante, elle n’entraîne pas de sudation excessive particulière. Le mesh repousse effectivement les gouttelettes d’eau, ce que j’ai pu vérifier en me mangeant plusieurs flaques.

La semelle est épaisse et relativement raide. Pas évident, notamment sur route d’adopter une foulée avant/milieu du pied, mais ce n’est pas la vocation de cette chaussure. Par contre, cette semelle absorbe remarquablement chocs et irrégularités du revêtement. L’accroche est très forte tant sur des revêtements durs que meubles, tant sur des sentiers pierreux que sur des zones herbeuses boueuses. On se sent « en sécurité » avec la sensation de ne pas pouvoir dévisser même sur des descentes rapides.

Pesée à 444g en taille 45, elle n’apparaît pourtant pas comme trop lourde, même si sur les parties plates et macadamisées, on sent bien que ce n’est pas sa tasse de thé. C’est plus sur terrain accidenté qu’elle se révèle être une excellente compagne de route.

Premières impressions globalement positives donc après ces petites séances de reprise. Comme dorénavant 2 de mes séances hebdomadaires se font en mode trail, je vais avoir l’occasion d’approfondir ce jugement assez rapidement.

2 commentaires sur “Découverte Chaussure de Trail AHNU FIRETRAIL”


Posté par AHNU Firetrail – Mon verdict Le 26 février 2011 à 3:01

[…] vous ai récemment fait découvrir les AHNU FIRETRAIL, des chaussures de trail en provenance directe des USA. A l’époque de mon […]

Répondre


Posté par PAILLET Le 23 août 2011 à 8:53

Bonjour, en vacance cet été sur la côte ouest, j’ai acheté un paire de chaussure AHNU et je suis d’accord avec toi c’est du pure bonheur ! J’étais justement en train de faire une recherche pour voir comment s’en procurer en France. Quel dommage qu’ils ne soient pas distribués ! Mais merci pour le tuyau.

Répondre


Laisser une réponse