Columbia trail Verbier Saint-Bernard – Jour J-1 : le terrain de jeux va être fabuleux !


 

Pour mémoire, l’année dernière, Columbia m’avait offert la possibilité de participer au Verdon Canyon challenge sur 30km et 1 450m D+.

Cette année on double la mise : 61km et 4 000m D+ (là on ne double pas, je vous laisse faire le calcul !) sur le trail Verbier Saint-Bernard en Suisse.

Comme souvent dans ce type d’aventure tout commence un beau matin sur un quai de gare (on dirait du Marc Levy)…

Après un trajet depuis Nancy en direction de Lausanne (passage par Paris oblige) avec Jean-Philippe, un ami coureur qui découvre le trail depuis quelques mois et que j’ai mis dans mes bagages, nous retrouvons en gare de la ville du canton de Vaud (Lausanne, quoi !) une partie des coureurs/blogueurs avec qui nous allons partager ce fabuleux week-end :

– Cécile de Courir eu féminin
– Damien alias le coureur du Chablais
– Bastien du Djailla blog
– Fabien dit Yin-Yin le Zinzin.

Avant de continuer ce récit je tiens à remercier tout particulièrement Lucile de l’agence de relations presse 187.com qui a remarquablement orchestré le planning pour que tout se déroule sans embûches. Et je peux vous assurer que tout prévoir pour que l’on ne manque de rien ne doit pas être chose facile. On le verra un peu plus tard… Sincèrement Lucile, merci pour ton professionnalisme et ton attention tout au long du week-end… et ta bonne humeur aussi 🙂

Une fois les présentations faites nous embarquons dans un train qui doit nous emmener à Martigny. Le voyage est l’occasion pour Damien de nous parler de la région que nous traversons. Damien étant originaire de Haute-Savoie il connait parfaitement les lieux. Il pratique la montagne depuis sa plus tendre enfance, forcément ça aide pour appréhender le dénivelé !

Arrivés en gare de Martigny nous retrouvons Fabrice de runonline. Là également j’adresse tous mes remerciements à celui qui a pris les premiers contacts avec Columbia, complètement par hasard dans un couloir, entre deux bureaux (il est tombé nez à nez avec une pile de boites de Ravenous, un véritable coup de foudre en fait) il y a plus d’un an maintenant et qui m’a de nouveau contacté il y a quelques mots pour savoir si l’équipe de Wanarun souhaitait faire partie de l’aventure Suisse.

A la descente du train une navette nous attend pour nous acheminer à Verbier pour assister à la conférence de presse au chalet d’Adrien (« Le bonheur de vivre au chalet ressemble à un souvenir d’enfance… » ; ce n’est pas moi qui le dit mais c’est écrit sur le site du chalet).

Depuis la terrasse le paysage est magnifique, sur 360 degrés : des montagnes. Le terrain de jeux va être fabuleux !

L’équipe d’organisation nous présente le trail Verbier Saint-Bernard et les quelques favoris présents : Denise Zimmermann (qui terminera 1ère  de la boucle), Karine Henry (qui finira 2ème de la boucle) et Marcel Theux (il se classera 2ème de la traversée).

 

Sur la première ligne et gauche à droite, l’équipe d’organisation : Thiphaine, Stéphane et Matthieu (monsieur parcours et sécurité).
Sur la deuxième ligne et de gauche à Droite : Karine Henry et Denise Zimmermann. Ah Denise, n’est-ce pas Damien 🙂

Je fais enfin la connaissance de Michael (alias l’ami ricoré) et Benoit (trailmag.fr). L’équipe de coureurs/blogueurs est maintenant au complet : Cecile, Damien, Fabien, Jean-Philippe et moi sur la traversée et Michael et Benoit sur la boucle (110km – 7 000D+).
Fabrice et Bastien sont blessés, ils accompagneront le team presse pour couvrir les deux courses. Bastien sera le photographe et Fabrice…et bien en fait cela le démangeait tellement qu’il rechaussera les Ravenous Stability pour faire deux portions de 11 km sur la traversée (Bastien fera un bout de chemin également).

Après la conférence de presse nous nous rendons au village départ pour valider notre inscription et faire contrôler le contenu de notre sac. La liste du matériel obligatoire demandée par l’organisation n’avait rien de superflue, bien au contraire. Je vous en reparlerai dans la seconde partie du récit.

10 francs suisse plus tard (là encore, merci Lucile de nous avoir trouver de l’argent en 10 minutes chrono) pour payer la caution en échange du dossard et de la puce, nous nous retrouvons à table pour partager l’incontournable pasta-party.

Il fait rapidement froid, nous regagnons le camp de base. La nuit sera courte pour les deux ultra-trailers (départ de la boucle à 5 heures) et un peu plus longue pour les autres, le départ de la traversée étant donné à 10 heures à la Fouly.

Voilà pour cette première journée en Suisse.

La suite du récit à venir : une journée qui commencera par un pouce levé…

PS : je sais, j’ai employé à plusieurs reprises l’adjectif fabuleux mais comment vous dire : ce fût fabuleux ! J’aurais pu également écrire : énorme, exceptionnel, fantastique, spectaculaire, merveilleux…

3 commentaires sur “Columbia trail Verbier Saint-Bernard – Jour J-1 : le terrain de jeux va être fabuleux !”


Posté par La 4ème édition du Trail Verbier Saint-Bernard s’ouvre aux trailers néophytes Le 21 octobre 2011 à 4:15

[…] mais rien que de repenser à mon expérience de juillet dernier j’en ai encore des frissons (voir ici ou […]

Répondre


Posté par Les chamois de Nancy ! Le 25 juillet 2012 à 17:00

[…] l’année dernière j’avais passé un super week-end à Verbier (Suisse) avec quelques blogueurs, cette année je vais vivre l’aventure avec des […]

Répondre


Posté par Trail Verbier Saint-Bernard en Suisse : wanarun y sera ! Le 6 mai 2013 à 16:41

[…] traversés et le souvenir d’une fabuleuse expérience partagée avec une chouette équipe (lire ici et […]

Répondre


Laisser une réponse