Baies Goji : courir plus vite et plus longtemps ?


 

Intriguant ce titre, n’est-il pas ?

Maintenant que depuis dimanche, l’écologie est LE Must avec un M majuscule, je peux enfin vous avouer sans honte le secret de mes exceptionnelles réussites sportive 🙂 et intellectuelle – et bien oui, pour écrire autant de bêtises, il faut en avoir entre les oreilles :-). Le secret donc : je mange et bois – même le petit rosé du dimanche – 100% bio (enfin 99% car j’ai un pêché mignon que je n’avouerai pas même sous la torture). Concentrons nous ici sur la partie sportive. On est sur Wanarun, pas sur Terra Nova, Copernic ou Montaigne.

Manger bio, c’est – encore – un peu cher donc on achète moins, donc on mange moins, donc on grossit moins, donc on est moins lourd, donc on court plus vite. CQFD !

Pas convaincu ? Alors essayons cette autre version. Faire ses courses dans un magasin bio c’est 1) trouver des produits bien plus sains que la m…. hydrogénée vendue chez CENSURE, pour peu qu’on ait le courage de les cuisiner. 2) se rendre compte qu’on peut manger des trucs qu’on connaît mais qu’on n’aurait pas imaginés comestibles style graines de courge ou algues 3) découvrir des aliments dont on ne soupçonnaît même pas l’existence et en apprécier certaines vertus « curatives ».

C’est donc ainsi qu’entre ma farine de sarrasin et mon umeboshi, me sont apparues pour la première fois les baies Goji. Originaires de Chine, comme les chaussures de running que vous avez aux pieds, ces baies sont vendues dans nos contrées uniquement séchées. Fraîches, elles doivent être consommées dans les 24h alors, même si les transports ont fait des progrès … Parmi la foultitude de propriétés censément curatives ou simplement bénéfiques vantées par le distributeur, l’une d’elles a particulièrement retenu mon attention : les baies Goji favoriseraient le transport de l’oxygène aux muscles. Ceux qui ont le courage de lire mes articles sur les plans d’entraînement connaissent l’importance de l’oxygène dans la performance.

Dans l’esprit de  sacrifice et de dévouement à la cause runnistique qui anime les membres de l’équipe Wanarun, j’ai pris la décision de tester, pour vous,  ces baies et ai entrepris une cure, depuis deux jours. Si, d’ici quelques semaines, lors de votre jogging dominical vous vous faîtes enrhumer par le porteur du T-shirt « FRED Team Wanarun », c’est que l’efficacité de ces petits fruits aura été démontrée. Sinon … Sinon ? Et bien, il y a deux hypothèses : 1) on ne court pas au même endroit 2) les baies n’ont aucun effet sur les « chêvres ».

8 commentaires sur “Baies Goji : courir plus vite et plus longtemps ?”


Posté par fredbros Le 11 juin 2009 à 15:34

L’effet n’est pas immédiat 🙂 Je n’ai pas eu l’impression que ma séance de fractionné de ce midi ait été meilleure que d’habitude (8×400) mais bon, après 2 jours … Je viens de lire sur un site qu’il fallait au minimum 2 semaines pour s’accoutumer avant de pouvoir tirer de réels bénéfices. Rdv est pris !

Répondre


Posté par Mathieu Le 11 juin 2009 à 16:15

Question bête : quel est le « dosage » ? 1 poignée par jour, 1 bol, 1 cuillère… ?

Répondre


Posté par fredbros Le 11 juin 2009 à 16:35

Pas si bête la question !!! Sur les paquets que j’ai achetés, il est préconisé une poignée (25g) en deux prises par jour mais en commençant progressivement pour atteindre ce dosage en 15 jours. Sur certains sites web, j’ai vu 30 baies par jour. J’ai pesé « une poignée » et j’ai trouvé 45g. Donc je vais essayer de me limiter aux 30 par jour.

Répondre


Posté par stef Le 11 juin 2009 à 21:36

Salut Fred intéressant,j’aime aussi le bio… par contre Baies Goji,fait ecrire plus vite les article sur grand decryptage 10KM,etc etc car j’attends le semi et le marathon… ok je sors merci FredBros

Répondre


Posté par fredbros Le 11 juin 2009 à 22:24

@Stef : et non malheureusement, les baies n’oxygènent que les muscles, pas le cerveau donc ma capacité d’écriture des articles ne devrait pas progresser … Je viens à l’instant de terminer le 10 km que j’ai programmé pour une mise en ligne samedi. J’attaque ensuite les vraies courses : le semi et le marathon. On va dire semi en milieu de semaine prochaine et marathon le week end qui suit.

Répondre


Posté par stef Le 11 juin 2009 à 22:28

merci Fred

Répondre


Posté par   Plans d’entraînement - Le Grand Décryptage - Chap 7 : le 10 km Le 13 juin 2009 à 18:30

[…] matin avec de tels poumons et une telle réserve de fréquence ! Bien plus efficace que mes baies Goji tout […]

Répondre


Posté par   Baies Goji … trois semaines plus tard Le 3 juillet 2009 à 19:30

[…] y a trois semaines de cela, article à l’appui pour ne pas me défiler, je m’engageais solennellement et courageusement faut-il le […]

Répondre


Laisser une réponse