Adidas Adistar Raven Boost M : impressions après 400km



 

wanarun_raven-boost_adidas-008La Raven Boost Adidas a déjà été présentée sur Wanarun. En janvier dernier Manu dévoilait la nouvelle venue de la marque aux 3 bandes.

Aujourd’hui on remet ça et c’est un inconditionnel d’Adidas (Supernova Riot addict) qui vous parle : lire ici, ou ici même si la rupture avec Adidas était toute proche. Je ne me remets toujours pas de la Supernova Riot M (lire ici)… Je me suis fait violence pour ne pas partir à la concurrence. Et puis je n’avais pas exploité à fond cette fameuse technologie Boost : 10km seulement en randonnée !

Commençons par le gros point négatif : le look. Cette chaussure, collection automne/hiver, est moche, très moche ! Mais pourquoi cette teinte ? Je vous laisse juger. La première version, bleue marine, était beaucoup plus jolie.

Second point assez déstabilisant : le maintien du talon. Lors de mes premières sorties j’avais l’impression qu’il était moins bien maintenu qu’avec les Riot. Mais j’arrête les comparaisons avec les Riot… #nostalgie
Cette sensation de flottement, d’instabilité, s’est estompée au fur à à mesure des kilomètres parcourus et de la confiance faite à la chaussure.

Le chaussant est parfait. Confort maximum. Attention toutefois aux pieds larges car la Raven Boost est assez étroite sur l’avant du pied. Dotée du système de laçage Speed Lace je n’ai jamais eu à réajuster lors de mes nombreuses sorties : de 10km à 72km (SaintéLyon). Une petite poche sur le haut de la languette permet de ranger le surplus de lacet.

Le gros point positif de cette Raven est la semelle Boost. La fiche technique ne ment pas : amorti et retour d’énergie, dynamisme et fluidité sont bien au rendez-vous. C’est bluffant. A cela s’ajoute la technologie Continental qui a depuis longtemps fait ses preuves.

Encore quelques centaines de kilomètres avec cette paire et j’espère pouvoir aborder la fin de l’hiver avec le modèle printemps/été que j’espère plus joli. Cela ne devrait pas être difficile…

Ci dessous une galerie de photos avec les chaussures sortie de boite versus chaussures après 400km.

La fiche technique

  • le trailer : 1m88 pour 79kg avec une légère pronation
  • les chaussures (source I-RUN)
    • adiWEAR : caoutchouc carbone dont les semelles sont composées pour une grande résistance à l’abrasion
    • Continental : procédé composé de caoutchouc pour une meilleure adhérence, une meilleure traction et par tous les temps. Le grip est amélioré de 30%.
    • Boost : des milliers de capsules d’énergies spéciales sont injectées ensemble dans une semelle intercalaire pour révolutionner la façon de courir. La technologie Boost a été conçue pour mettre en avant un retour d’énergie supérieur et une extrême souplesse de l’amorti. Ce matériau est trois fois plus résistant que l’Eva standard et reste efficace pour des températures allant de -20°C à +40°C.

 

3 commentaires sur “Adidas Adistar Raven Boost M : impressions après 400km”


Posté par montagnon Le 29 décembre 2016 à 19:48

Bonjour Inconditionnel d’Adidas et de la Riot jusqu’à l’arrivée de boost dans l’ensemble trail, j’ai opté pour la raven. Je dois dire que la Chaussure est presque parfaite. Je dis presque car j’ai vraiment détesté la faiblesse du maintien talon. Y a rien de pire que d’avoir peur de se faire une cheville à chaque passage de pierrier.

Répondre


Posté par Christophe Le 30 décembre 2016 à 8:08

Bonjour pensez-vous que cette chaussure est adaptée pour un coureur de 88kg ?

Répondre


Posté par fabien Le 30 décembre 2016 à 15:50

La semelle Continental est bien aboutie et fait du bon boulot alors ?

Répondre


Laisser une réponse