Skins A400 2015 : le test



 

skins-A400-2015Vous doutez encore de l’intérêt de la compression ? De mon côté, je suis entièrement convaincu ! Skins est l’une des marques qui innovent sur ce marché et le renouvellement de la gamme A400 montre que la société est dynamique et va de l’avant malgré l’arrivée de certains poids lourds de l’univers du running comme Asics. Quoi de mieux pour confirmer cette idée que de tester cette nouvelle gamme avec un tee-shirt long et un collant.

En effet, cette nouvelle gamme intègre le textile Adaptive Dynamic Cooling de la société Heiq, cette technologie permet de tempérer le corps autant quand il fait froid que lorsqu’il fait chaud. Autant dire que j’ai plus eu l’occasion de tester les températures négatives… L’ensemble des différentes parties sont ajustées les unes aux autres en prenant en compte la morphologie du corps.

Rien à dire, les textiles sont agréables à porter, une texture lisse, épaisse et agréable en contact avec la peau. Mais comment s’assurer de l’intéret de la compression et de ses produits en particulier ? J’ai effectué 2 tests sur 2 semaines, 4 sorties sur un parcours identique. Bien sûr, cela n’a rien de scientifique et c’est juste une histoire de sensations. Le test s’est déroulé comme suit :

  • première semaine sortie 1 : 8km avec les vêtements Skins
  • première semaine sortie 2 : 8km avec un collant classique et un tee-shirt long standard
  • deuxième semaine sortie 1 : 8km avec un collant classique et un tee-shirt long standard
  • deuxième semaine sortie 2 : 8km avec les vêtements Skins

Ces débuts de semaines d’entrainements a été précédé de 2 jours de repos complet. Au niveau de la performance brute pas de différence notable, un léger avantage à la compression mais rien de flagrant mais ce n’était pas ce que je recherchais… la différence est notable sur la récupération, l’utilisation des produits de compression Skins permettent une meilleure récupération. Le lendemain je me suis globalement senti mieux que lors de l’utilisation de textiles plus classiques. L’apport de la compression est là : une meilleure circulation sanguine, un meilleur retour veineux, plus d’oxygène à destination des muscles pour une meilleure récupération.

Un petit bravo pour la petite poche sur l’arrière du collant qui se trouve dans la ceinture et permet de mettre une clé sans qu’elle ne bouge dans tous les sens.

Comme je le dis souvent, je ne suis ni un expert en physiologie, ni en biomécanique, juste un coureur enthousiaste qui se passionne pour les produits et aime les disséquer

 

 

2 commentaires sur “Skins A400 2015 : le test”


Posté par olicoco Le 4 mars 2015 à 22:07

Bonsoir Je aussi un fan de skins. L année dernière j’ai acheté un skins A400 long. Cause rupture du mollet depuis que je cours avec skins je n ai plus mal et je recupere mieux. Je l utilise en ete et je n ai pas eu de problème je n avais pas chaud. Superbe produit je pense en racheter un autre le court.

Répondre


Posté par Skins Tri A400 : le test Le 8 juillet 2015 à 20:59

[…] première fois une tri-fonction Skins : la A400 Tri. Je l’ai déjà évoqué sur ce site, les produits de la gamme A400 sont des très bons produits et ils sont particulièrement agréable à […]

Répondre


Laisser une réponse