La nuit des lucioles – Le documentaire sur la Saintélyon 2013



 

Cela fait presque un an que l’histoire a commencé, l’idée de faire un reportage sur la doyenne des courses : La Saintélyon 2013, année de la soixantième édition. Frank et Théo me soumettent l’idée et le budget. Un budget minimum si l’on considère le travail qu’il y aura : scénario, matériel, équipes, montage,… Tout le monde est motivé, je décide d’assumer entièrement avec ma petite société l’intégralité des charges de production,  je ne peux pas refuser cette proposition. Théo prend son rôle de réalisateur et moi le rôle de producteur. Il nous faut absolument les accréditations nécessaires pour accéder au point clé de la course et faire des belles images. L’agence de presse InfoCimes (Anne Géry et Morgane Raylat) accueille le projet avec beaucoup d’enthousiasme. Nous décidons même de partager les rushs avec l’équipe de production de l’organisation et France 3. Le planning, le scénario tout est prêt pour le grand jour.

Pendant ce temps, j’essaye de prendre des contacts auprès des diffuseurs mais les portes se ferment (enfin je devrais même dire qu’elles ne s’ouvrent pas). Effectivement ce n’est peut être pas le finale de la champions league ou de la coupe du monde… Malgré des contacts plus que sérieux, rien n’aboutit… J’envisage de diffuser le reportage en VOD pour essayer de compenser les coûts de production comme une porte de sortie.

Le tournage se passe très bien. Théo et son équipe ont fait un super travail sur place et les échanges de rushs se sont bien passés.

Pendant que Théo travaille sur le montage, je continue ma recherche d’un diffuseur, les contacts semblent être les bons mais cela ne donne rien… visiblement le trail, la course de nuit, cela ne parle à personne…

Théo m’envoie la vidéo au début du mois d’avril, je suis très content du résultat et je me laisse encore un peu de temps pour voir si un contact se concrétise… je pourrais même leur donner un lien pour visualiser le documentaire de 13 minutes (un format adapté à la télévision). Début mai, toujours rien… Cette nuit en plein milieu d’un insomnie, je décide de diffuser le reportage publiquement sur youtube. Peu importe si la production est une pure perte. Nous avons monté ce projet par passion et le but n’était pas de devenir millionnaire juste de rentrer dans nos frais. Peu importe le résultat financier de ce projet, nous l’avons avec conviction et envie. Nous trouvons que le résultat est beau et nous avons juste envie de le partager avec le plus grand nombre.

Nous profitons de ce sujet sur la Saintélyon pour apporter notre soutien à Michel Sorine (organisateur de la Saintélyon) suite à son grave accident. En espérant que ce reportage saura mettre en valeur cette superbe course.

Maintenant c’est à vous de jouer

Faites savoir aux diffuseurs, que vous ne seriez pas contre un petit reportage de temps en temps sur le trail sans verser dans la caricature du coureur d’ultra. Si il vous plait n’hésitez pas à le faire connaître.

4 commentaires sur “La nuit des lucioles – Le documentaire sur la Saintélyon 2013”


Posté par frank Le 20 mai 2014 à 21:26

Super Manu ton billet et encore merci de nous avoir fais confiance sur ce projet! On va essayer de trouver des plans pour qu’il soit diffusé sur le « Grand Écran » 🙂

Répondre


Posté par Thierry Le 21 mai 2014 à 19:11

Juste merci pour ses souvenirs.

Répondre


Posté par Fred Le 21 mai 2014 à 21:16

Beau reportage, merci. Une chaîne du satellite comme tv8 m’y blanc diffuse ce genre de programme.

Répondre


Posté par La nuit des lucioles – Le doc vidéo sur la Saintélyon 2013 | Vidéo Trail Le 26 mai 2014 à 17:17

[…] Pour la petite histoire, Manu, que l’on retrouve derrière Wannarun avait produit ce film accompagné par Frank et Théo à réalisation, dans l’optique de pouvoir le diffuser dans un format court (13 minutes) qui pourrai passer facilement à la Télévision. Malheureusement, les chaînes étant assez frileuse sur le Trail et ils n’ont pas trouvé preneur, du coup, pour pas que leur travail soit perdu et reste dans un placart, Manu a décidé de le partager sur le net (en savoir plus sur le projet par ici). […]

Répondre


Laisser une réponse