Nike LunarEpic : mon avis



 

nike-lunarepic-360-ld-0059Dans sa recherche d’une chaussure parfaite, les ingénieurs de l’équipementier Nike ont une demande des athlètes depuis une quinzaine d’années : mettre une semelle sur une paire de chaussettes. Depuis la première version de la Nike Flyknit et encore plus avec cette nouvelle LunarEpic, cette image est de plus en plus vraie.

Surprenante, différente,… Avec la LunarEpic, Nike ne cesse de proposer une façon de courir autrement.

Alors comment décrire cette nouvelle chaussure : une semelle assez large avec un système d’entailles sur les cotés et sur la semelle pour proposer une adaptation constante aux mouvement du déroulés du pied. La matière Lunar de la semelle est bien connue par les habitués, dans cette version on retrouve une amélioration de la semelle de la dernière FlyKnit. On retrouve les zones de contact avec le sol, qui sont entaillées dans la semelle pour absorber au mieux la route et relancer au mieux.

Cela surprend au départ mais c’est plutôt agréable au final, le seul bémol et qu’il arrive que des petits cailloux se coincent dans les entailles mais cela n’a aucune conséquence sur les sensations lors de la course. L’amorti est toujours bon comme sur tous les modèles qui sont équipés de semelle Lunar.

Évidemment ce modèle s’enfile comme une chaussette et on pourrait se demander pourquoi il y a des lacets ? Les lacets permettent de mettre en tension les deux côtés et d’assurer une bonne stabilité latéral.

Comme souvent avec ce type de modèle très en pointe, il faut trouver le bon usage. En effet, plus la chaussure est technique et pointue, plus il faut adapter son usage. La LunarEpic est légère, idéale pour les séances bien en ligne sur sol propre. Comme ce « prototype » répond à une demande des athlètes, il saura répondre parfaitement à une séance de fractionnés sur piste.

Laisser une réponse