Post-marathon : La pause dont j’avais besoin



 

Certains disent qu’il faut 42 jours pour récupérer d’un marathon, cela me parait peut être un peu beaucoup mais l’important ce n’est pas l’état physique mais plutôt l’envie. La dernière fois j’avais repris le sport 2 jour après, l’endurance 6 jours après et une semaine plus tard je reprenais la course à pied. Cette fois, je dois bien l’avouer je n’ai strictement rien fait depuis plus d’une semaine maintenant. J’ai toujours l’impression d’être encore fatigué.

Mais je sens que l’envie revient tout doucement, je me projette sur mes prochains défis (principalement en triathlon et en judo) et bien sûr il faudra reprendre prochainement la course à pied qui est la base de tout. Souvent à l’arrivée d’une course, on se dit qu’on ne le fera plus jamais que c’est la dernière fois et on sait très bien qu’on replonge avec plaisir.

Et je me pose de questions en particulier sur l’IronMan : comment peut on enchainer 3.8 km de natation et 190 km de vélo avec un marathon ? Quand je pense que je pense qu’en préparant uniquement cette partie, en arrivant frais et disponible à l’épreuve, c’est dur…. je n’imagine toujours pas faire cela après 6, 7, 8 heures d’épreuve ou plus…

J’avoue que je n’ai jamais fait d’épreuve d’endurance au delà des 5 heures et que j’ai toujours du mal à m’alimenter… Il y a sans doute quelque chose à faire pour dépasser ces quelques heures d’endurance. Je vais sans doute faire un peu plus de sortie très longue en vélo pour apprendre à mieux gérer mon alimentation.

Cette pause me permet de réfléchir un peu sur ce qui va et ce qui ne va pas et surtout ce que je dois améliorer pour faire mieux. En tout cas, je ne vais pas arrêter la course à pied tout de suite, ça j’en suis convaincu !

Laisser une réponse