Wanarun aux 20 km de Paris



 

20KFREDBon, vendredi, j’étais un peu énervé et j’ai un peu cassé l’organisation des 20 km de Paris. Voir ici pour ceux qui n’auraient pas lu cet accès de très mauvaise humeur. Je me dois maintenant d’avoir l’honnêteté de dire qu’en ce qui concerne la course elle-même, l’organisation ne souffre d’aucun reproche : parcours très sympa, bénévoles en nombre, ravitaillements très bien dimensionnés pour ne pas gêner la course (là, ASO peut prendre des leçons – remember la Bastille au MDP), pas de queue à l’arrivée pour le retrait des puces car … on les gardait en collector et temps à l’avenant, ni trop chaud, ni trop froid et pas de pluie. Bref, toutes les conditions réunies pour une belle course pour les deux dizaines de milliers de participants.

Dont votre serviteur qui a parfaitement rempli ses objectifs (moins de 1h30) puisqu’il finit en 1h27 et des brouettes au temps officiel, en attendant le temps puce qui devrait se situer aux environs d’1heure 26 minutes et 30 secondes. Par contre, pour ce faire, ne disposant pas de dossard préférentiel, je me suis présenté au départ 1h30 avant, me suis placé juste derrière la barrière du sas préférentiel et ai ainsi évité tout le trafic. Ce positionnement stratégique très matinal m’a condamné à quelques contorsions, que je vous laisse lire sur mon blog car l’éthique de Wanarun ne me permet pas d’évoquer de tels sujets sur un site grand public 🙂

Contrairement à Manu, qui, lors du semi de Nancy avait réussi à faire la une de la Lorraine Libérée, à moins qu’il ne s’agisse de l’Indépendant de Nancy …, je n’aurais certainement pas ma photo avec le T-shirt Wanarun en première page du Parisien, ni même de l’Echo du VIIe 🙂

Laisser une réponse