Vrai Test ZOOT ULTRA SPEED – Le bilan


 

Le temps est venu de dresser un bilan aussi définitif qu’exhaustif – si tant est que cela soit possible – de ces ZOOT ULTRA SPEED. En matière d’exhaustivité, vous aviez déjà été bien servis dans mon article précédent mais, confusément, vous aviez bien senti qu’il manquait quelque chose à cette exhaustivité. Le é final ? le té final ? voire le ité final ? Et ce petit quelque chose, je l’ai dégoté pour vous : une séance de VMA sur piste et une sortie longue de 2h30 en plein cagnard avec deux petits quarts d’heure à 15 km/h, histoire de …

Le concept de chaussure sans lacet me branche toujours autant et son aspect pratique ne doit pas le confiner au monde du triathlon. D’ailleurs, comme je l’ai déjà écrit précédemment, on peut courir avec des chaussures « dites » de triathlon. Quelle stupidité ces étiquettes …

La preuve qu’on peut courir : sur ma séance de VMA sur piste (3×400 + 3×300 + 4×200 + 6×100), j’atteins des vitesses largement comparables à ce que j’obtiens habituellement en adizero ou en Vibram (pour les 100m), puisque mon 400 le plus lent est à 18.4 km/h. Ce qui signifie clairement que la relative faible épaisseur de la semelle, sa souplesse et sa « platitude » – ne serait-ce pas plutôt planéité ? – accompagnent parfaitement une foulée VMA sur l’avant du pied. Le fait que le pied ait un peu plus de liberté – conséquence de l’absence de lacet – que d’habitude, ne perturbe en rien le dynamisme de la foulée.

J’en entends déjà dire « Fred est en train de tourner casaque et d’abandonner sa quête du minimalisme absolu ». Et bien oui et non. En fait, avec ces ZOOT ULTRA SPEED, j’ai eu une révélation – enfin, j’exagère un peu évidemment. Ce n’est pas tant la chaussure qui fait le minimalisme que la foulée, à condition que la chaussure permette de courir sur l’avant du pied et de bien sentir le sol. Et c’est le cas de ces ZOOT ULTRA SPEED. Elles ne se prétendent pas du tout barefoot-compatibles ou minimalistes mais la semelle est tellement bien conçue qu’elle convient parfaitement à l’apprenti-minimaliste que se veut être votre serviteur.

On m’avait mis en garde contre les chaussures de triathlon qu’on chausse pieds nus « Tu vas voir, tu vas attraper des ampoules au bout d’une heure de course … ». Et bien, c’est faux, archi faux ! J’ai fait une sortie longue de 2h30 en plein soleil (28°C), pieds nus dans mes ZOOT et bien je n’ai ni transpiré abondamment des pieds – malgré la couleur noire du chausson -, ni attrapé le moindre début d’amorce d’ampoules, ni même subi un quelconque vague échauffement sous le pied. Comme quoi, ceux qui parlent sans savoir …

Vous l’aurez compris, pas la peine de vous faire un dessin, je suis vraiment conquis par ces chaussures. Certes développées pour le triathlon, elles sont parfaitement adaptées à la pratique du seul running. Qui plus est, elles présentent un compromis dynamisme / confort imbattable. Que demande le peuple ?

PS : pour ceux qui n’auraient pas suivi, les liens vers les deux articles précédents :

http://www.wanarun.net/blog/vrai-test-zoot-ultra-speed-une-semaine-dentrainement-6671.html

http://www.wanarun.net/blog/vrai-test-zoot-6503.html

4 commentaires sur “Vrai Test ZOOT ULTRA SPEED – Le bilan”


Posté par Début Le 30 juin 2010 à 7:19

Viva la libertad! pas besoin de boite ni d’étiquettes!J’aime pas…j’adore!Bravo Fred:D

Répondre


Posté par Guill Le 21 janvier 2011 à 11:25

Salut, Je suis un habitué de Zoot mais on m’a dit que ce modèle chaussait particulièrement petit. Tu n’en fait pas mention dans ton article. Quelle taille utilises-tu habituellement, et quelle était la taille des Speed? Je compte les commander et je crains que si je prend trop grand, vu qu’il n’y a pas de lacets, mon pied ne soit pas maintenu. En même temps, pour que la transition soit efficace, il faut que je puisse enfiler correctement mon pied, tu vois le dilemme… Merci.

Répondre


Posté par fredbros Le 21 janvier 2011 à 12:19

Je ne les avais pas essayées avant que le distributeur ne me les envoie pour test. J’ai demandé ma taille habituelle en chaussures running soit 11,5 US et j’étais parfaitement bien dedans mais avec moins de marge que sur une adidas ou une Nike. Donc effectivement ça taille « petit » car il faut qu’elle tienne aux pieds (sans lacet) mais la taille habituelle des autres running est la bonne.

Répondre


Posté par Qu’est-ce qu’une chaussure de triathlon ? Le 31 janvier 2011 à 3:01

[…] et que j’ai, malgré tout, réussi à les utiliser pour courir. Je parle évidemment de mes ZOOT Ultra Speed et de mes AVIA Avi-Quest. Quel est donc ce mystère ? Une discussion un peu vive sur ma […]

Répondre


Laisser une réponse