Vrai Test TERRA PLANA EVO – Introduction et premières foulées


 

Je continue mon exploration du monde passionnant du running minimaliste, celui qui se rapproche le plus de la course naturelle et originelle, celui qui ne connaît pas les blessures, celui qui n’a dans son vocabulaire ni le mot pronation, ni le mot supination et encore moins le mot correction … Ceci n’était pas un message publicitaire mais une tirade pour susciter les commentaires de mes grincheux préférés 🙂

Et dans le rôle du modèle testé, je demande l’EVO de Terra Plana. Avant de commencer, un petit avertissement : n’espérez pas de moi dès ces premières lignes un duel Vibram Five Fingers vs Terra Plana EVO. C’est encore un peut tôt, je n’ai couru qu’une grosse demi-heure en EVO et n’ai encore fait ni VMA, ni EMA, ni sortie longue.

J’entends déjà certains me dire « mais arrête donc de présenter des modèles introuvables en France ! ». En ce qui concerne l’EVO, c’est un peu vrai, mais c’est aussi très faux. Si le distributeur Français, que j’ai eu la chance de rencontrer, est en phase de finalisation de sa stratégie de distribution, l’EVO peut être commandée directement sur le site web de Terra Plana (http://www.terraplana.com) sachant qu’il n’y a aucun risque de se tromper sur la pointure car c’est celle de vos chaussures de ville.

Deux mots sur Terra Plana, une jeune société Anglaise, qui depuis quelques années conçoit, fait fabriquer et distribue des chaussures éthiquables respectant les principes du développement durable tels que l’utilisation de matériau recyclés – l’EVO est composée à 50% de plastique recyclé par exemple – et en harmonie avec la nature. S’appuyant sur une équipe de designers issus des meilleures écoles du pays, Terra Plana enrichit chaque année sa gamme de modèles tous plus innovants les uns que les autres. L’EVO est la première incursion de Terra Plana dans la chaussure de course à pied.

L’EVO s’appuie sur la technologie Vivo Barefoot et dans Vivo Barefoot, il y a … barefoot. L’idée est, vous l’aurez compris, d’offrir aux 200000 terminaisons nerveuses de nos pieds, à leurs 28 os, leur 19 muscles etc etc etc les sensations oubliées du contact avec le sol, de stimuler ces terminaisons pour qu’elles retrouvent leur efficacité et leur réactivité. Les premiers prototypes datent de 2001, c’est dire si la mise au point fut longue et complexe. Mais le résultat est à la hauteur des années d’effort.

D’un point de vue technique, l’EVO comporte une semelle d’une épaisseur uniforme de 3 mm, très souple, complétée sur le dessous par des crans pour assurer la stabilité sur terrains accidentés ou mouillés. Elle comporte également une semelle de propreté amovible. Le revêtement qui couvre le pied, alvéolé, respirant est fait dans une matière originale, inhabituelle sur nos chaussures de course à pied.

La première chose qui frappe avec ces EVO, c’est qu’elles sont … belles – le mot que m’a dit mon épouse en les voyant, elle pour qui les chaussures de running sont au mieux « moins moche que d’habitude » – Le design est époustouflant. A noter qu’elles sont proposées dans plusieurs coloris tous aussi sympas les uns que les autres. Elles sont également légères (250g en 44). Le chausson est d’un confort rare.

Par contre, en regardant la semelle, j’avoue que j’ai eu un gros doute : du barefoot avec une semelle de propreté, une semelle de 3 mm et des crans ? Ce n’est pas possible ! C’est uniquement marketing. Et bien que nenni !!! Bien au contraire, dès les premiers pas de marche, on sent le contact direct du pied avec le sol – par contre on ne sent pas les cailloux pointus. Ca parait paradoxal et pourtant c’est vrai ! Franchement inexplicable.

Ne serait-ce que marcher avec des EVO procure des sensations nouvelles, intenses et inconnues au niveau du pied – non, non, je ne deviens pas fétichiste. Quant à la course – ma petite demi heure – franchement géniale. J’en redemande – mais des séances plus difficiles pour voir ce que cette EVO a vraiment dans le ventre.

La foulée est facile à trouver. Aucune question à se poser. Je reviens à ma semelle : son épaisseur ne constitue nullement un amorti et ces chaussures sont clairement conçues dans l’esprit du running minimaliste : courir sur l’avant du pied. Avec l’EVO, cette foulée sur l’avant du pied est très naturelle et très agréable. La chaussure est souple, elle offre une grande liberté au pied tout en lui offrant un maintien important.

Premier contact très positif, vous l’aurez compris. Je vais maintenant lui infliger deux semaines de torture VMesque, EMesque et SortieLonguesque avant de prononcer un verdict définitif et … une comparaison point à point avec les Vibram.

P.S. : un magasin les distribue « physiquement » en France mais il faut habiter en Haute-Savoie – veinards ! -WalkingShop
41 rue Vaugelas
74000 Annecy
Tél 04 50 68 25 90

16 commentaires sur “Vrai Test TERRA PLANA EVO – Introduction et premières foulées”


Posté par dan33 Le 2 juin 2010 à 19:00

Fred Tu peux les commander sur Annecy. WalkingShop 41 rue Vaugelas 74000 Annecy Tél 04 50 68 25 90 Je les ai eu au phone, ils sont super sympa

Répondre


Posté par fredbros Le 2 juin 2010 à 19:01

Oui, tout à fait. Le distributeur Français m’avait parlé de ce magasin où les chaussures étaient déjà en vente.

Répondre


Posté par dan33 Le 2 juin 2010 à 19:22

En plus , ils font de la VPC

Répondre


Posté par Tom Le 2 juin 2010 à 20:20

J’avoue qu’elles sont un peu plus glamour que tes Vibram ! Le choix risque d’être cornélien pour ton marathon d’octobre… -))

Répondre


Posté par fredbros Le 2 juin 2010 à 20:34

@Tom : en fait, les organisateurs du marathon quand ils ont vu mon inscription et fait le lien avec « le fou qui court en Vibram », m’ont dit que cela les intéressait beaucoup d’avoir un participant en VFF … alors, je suis coincé 🙂 Et avec un peu de chance, si je suis le seul, j’aurais ma photo dans l’Echo du coin 🙂

Répondre


Posté par Walter Le 2 juin 2010 à 22:14

Bonjour, et pour le talon ça se pose comme les VFF? Il y a un peu d’amorti ou pas du tout ? Est ce que cela fait mal de poser le talon d’abord? Car si non, on reviens a des chaussures légère de course a pied comme les mayfly de Nike ( concept de chaussure jetables après 100 km).

Répondre


Posté par jeremy_foobar Le 2 juin 2010 à 23:19

@Fred: tu es vraiment coincé. L’autre fou qui a déjà couru le marathon en VFF ne compte pas récidiver en octobre 🙂 Je comptais m’en acheter une paire. Du coup je vais attendre la comparaison avec les VFF

Répondre


Posté par fredbros Le 3 juin 2010 à 3:16

@Walter : il n’y a pas d’amorti au niveau du talon. Par contre, cela fait moins mal qu’en Vibram si tu le poses en premier au lieu de courir sur l’avant du pied (j’ai essayé pour voir). Ce sont vraiment des chaussures faites pour courir « pieds nus » donc sur la pointe ou le milieu du pied. Mais de ne sont pas des chaussures légères de course. Le ressenti n’a rien à voir avec mes adizero adios par exemple. Avec les EVO tu es vraiment en contact avec le sol.

Répondre


Posté par marc destal Le 3 juin 2010 à 6:09

merci fred pour tester tout ça pour nous,je vais attendre avec impatience tes séances de VMA pour voir si tu en ai aussi content que les VIBRAM c’est vrai que au niveau esthetique elle remporte le match par rapport aux Vibram mais maintenant il faut voir sur le terrain

Répondre


Posté par Bidédy Le 4 juin 2010 à 5:16

Salut Fred, Je te conseille d’essayer avec et sans la semelle intérieure, c’est pratiquement une autre chaussure lorsque l’on retire cette partie.

Répondre


Posté par fredbros Le 4 juin 2010 à 5:23

Merci du conseil. Je vais essayer ce soir sur mes 800. J’en ferai avec et sans. Par contre, est-ce que pieds nus sans la semelle de propreté le pied est à l’aise ? la semelle fixe me paraît un peu abrasive non ?

Répondre


Posté par Sophie Le 4 juin 2010 à 13:50

Pour les filles c’est super on peut trouver un large choix de VIVO BARREFOOT et ces magnifiques EVO ladies VIVO Barrefoot en jaune/ gris comme sur la photo et en noir aussi chez DIOTIMA 48 bis quai de Jemmapes 75010 Paris tél.: 09 54 95 64 68 régalez-vous il y a dans cette boutique dédiées à la chaussures originales, pleins de modeles formidables visuellement très beaux et aussi très confortable avec des exclusivités en editins limités tchao bella Sophie

Répondre


Posté par Sophie Le 23 novembre 2010 à 23:21

ça y est ! des Evo sont enfin disponibles à la vente en France sur Ebay ! sur http://stores.ebay.fr/Nature-Techno-Lyon J’en avais commandé une paire pour mon chéri, et finalement, j’en ai commandé aussi pour moi (en jaune et bleu)… je ne regrette pas, elles sont trop bien ! est-ce que c’est possible qu’on soit plus efficace en courant avec ces chaussures ? j’ai l’impression d’être moins fatiguée qu’avec mes anciennes baskets… Cerise sur le gateau : plus aucune ampoule !

Répondre


Posté par alex Le 22 décembre 2010 à 20:24

@Sophie : vérification faite, les EVO sont sur http://www.nature-et-techno-lyon.com et aussi sur ebay en effet. ça surprend un peu quand même la première fois qu’on court avec… ou plutôt le lendemain : on sent que les mollets ont travaillé… et il m’a bien fallu trois ou 4 fois pour ne plus réfléchir à la façon de poser mes pieds, mais une fois qu’on a compris le truc je dois reconnaître que c’est chouette.

Répondre


Posté par kenka Le 5 janvier 2011 à 12:52

La gamme evo* de terra Pana ainsi que d’autres modèles est commercialisée chez KENKA, boutique située à Paris (www.kenka.fr) * (arrivée fin janvier 2011)

Répondre


Posté par Julien Le 17 août 2011 à 8:55

Est-ce que le gros et le petit orteil sont compressés latéralement, ou as-t-on la même sensation de liberté et « d’épanouissement » des orteils que sur les FF ?

Répondre


Laisser une réponse