Vrai Test Produits diététiques de l’effort W-CUP


 

Comme promis dans mon article précédent, j’ai donc, rapidement testé en situation réelle d’entraînement les échantillons fournis par W-CUP : les gels liquides ENERGY DRINK (deux parfums testés chacun sur une sortie technique d’une heure) et la boisson isotonique SPORTS DRINK (3 parfums testés respectivement en attente / effort / récup sur une sortie longue de 2h10).

Commençons donc par les gels ENERGY DRINK. Vous connaissez mon aversion pour les gels qui m’avaient rendu malade comme un chien au Marathon de Paris 2009, il était donc intéressant de tester ces gels « liquides » différents des tubes à substances pâteuses hypersucrées, infectes au goût et collantes aux doigts.

Conditions du test : prise du gel (durée d’effort recommandée par gourde de gel : 1h) en fin d’après-midi ou de matinée avant une sortie d’1h (EF et EMA).

Goût : étonnamment sympa ! en tout cas, très éloigné de celui des gels traditionnels ! Le côté liquide facilite grandement l’ingestion et les deux parfums sont agréables. J’ai une préférence pour guanabana, un peu moins « fort » que banane. A noter qu’une fois avalé, aucun goût désagréable ne reste en bouche. D’ailleurs, j’ai oublié de préciser que le gel liquide, contrairement au traditionnel en tube, n’est pas trop sucré (au goût). L’impression gustative est celle d’un jus de fruits.

Facilité d’utilisation : rien à dire ! Le format mini-gourde refermable est très pratique. Et comme le gel est liquide, il n’y a pas besoin d’appuyer sur le tube comme un malade et de s’en mettre plein les doigts. Le gel ne reste pas non plus dans les dents pendant trois plombes. Attention ! Même s’il est liquide, il s’agit d’un gel. Il convient donc, pour ce qui est de l’aspect hydratation, de consommer de l’eau en complément. Le gel n’apporte que les « sucres ».

Effets secondaires : pas de douleurs gastriques ou intestinales notables, en tout cas, rien à voir avec les gels OverStim’s que j’avais utilisés au MDP2009. Je nuance cependant le propos en précisant que je n’ai pris qu’un gel par sortie (d’une heure) et non un pack de type marathon (3 à 4 gels) et n’ai pas non plus tiré sur le glycogène sur ce type de sortie.

Effets sur l’effort : assez efficace a priori. J’ai réalisé mes sorties en fin de matinée ou de journée, 4 à 6h après mon repas du matin ou du midi et sans autre apport énergétique complémentaire et j’ai très bien passé les séances, en particulier celle d’EMA (20′ / 15′ / 10′ à 85% de VMA quand même), donc a priori, ces gels permettent bien de maintenir un niveau énergétique satisfaisant à moins que je ne sois devenu, sans le savoir, un super cador … ce qui m’étonnerait malgré mes sensationnelles Newton 🙂  (là c’est un clin d’oeil à quelques grincheux).

Passons maintenant à la boisson isotonique SPORTS DRINK.

Conditions du test : sortie longue (2h10) matinale. Prise de la boisson en attente (mais seulement 1h30), à l’effort (toutes les 20 minutes par gorgées comme recommandé) et en récupération post-effort.

Goût : les trois parfums présentent un goût de fruit très correct et qui n’apparaît pas trop artificiel. Par contre, la boisson, contrairement au gel est un peu trop sucrée en bouche et laisse donc une sensation de sucré permanente après ingestion, qui a tendance à assécher la muqueuse, il est donc impératif de boire tous les quarts d’heure / vingt minutes. Cet effet de « sucré » est assez persistant : j’ai espacé deux prises d’une demi-heure et j’ai pendant tout ce temps perçu ce goût dans la bouche.

Facilité d’utilisation : rien à dire ! Sachets pré-dosés à diluer dans de l’eau. Contrairement au gel, il n’y a pas besoin, pour l’aspect hydratation, de boire en plus … de l’eau 🙂

Effets secondaires : pas de douleurs gastriques ou intestinales ni pendant, ni après l’effort.

Effets sur l’effort : assez efficace. Maintien d’un niveau de performance constant durant toute la durée de la séance. Je peux comparer par rapport à ma SL de dimanche où j’avais couru « tout nu », sans liquide, ni solide et dont j’avais trouvé la fin un peu laborieuse. Récupération rapide (mais j’ai couru avec mon bas BSC qui contribue lui aussi à la récup). Donc pour la partie récup, je réserverais, compte tenu des circonstances mon jugement, d’autant qu’a priori une boisson de récup devrait être légèrement différente d’une boisson de l’effort.

Conclusion : deux produits agréables au goût, digestes et dont l’efficacité semble avérée à l’effort en tout cas. La boisson est cependant trop sucrée à mon goût et surtout laisse persister cette sensation en bouche. A noter, car je sais que certains y sont attachés, que je n’ai pas eu par contre la détail de la composition exacte, ni du gel, ni de la boisson. L’étiquette fait mention de quantité en g d’hydrates de carbone, les liste, mais n’indique pas la proportion respective de chaque sucre.

Par ailleurs, on note dans la boisson, la présence du colorant E160a dont la provenance peut-être tantôt naturelle tantôt de synthèse. La version utilisée n’est pas précisée. De manière générale, et ce n’est pas spécifique à W-CUP, on ne voit pas très bien l’intérêt de colorant dans les boissons de l’effort dans la mesure où avec nos gourdes de runner opaques, on se moque un peu de la couleur du produit, qu’il soit transparent, jaune, vert, bleu … alors pourquoi diable rajouter une substance chimique tout à fait inutile ?

7 commentaires sur “Vrai Test Produits diététiques de l’effort W-CUP”


Posté par RAIMBERT Le 27 février 2010 à 10:37

Fred, Le souci est que l’on ne sait pas les quantités dans ce nouveau gel en glucides, vitamines et minéraux… Ce qui n’est pas forcément bon signe. Toujours est-il que gel plus liquide ou pas, il s’agit qu’un apport en sucre et qui d’après le comparatif gels / boissons n’est jamais assez suffisant (sans parler du sel et autres minéraux…). Pas pour moi (surtout qu’il faut boire avec non ?) ! Quant à la boisson, je réitère mes critiques qu’une seule boisson ne peut faire avant, pendant et après !!! On se fout le notre g….. avec ça. Au niveau des glucides, il faut les différencier (sucre lent en avant, rapide pendant), et où sont les protéines et/ou oméga 3 pour l’après ?! Toujours sur la boisson, ok elle fait qqchose pendant (comme n’importe quelle boisson sucrée) mais son coté récup fait qqchose par rapport aux autres produits testés ? Pour conclure, je rangerai cette marque dans le classeur : Ne vaut pas le coup avec onglet n’importe quoi pour la boisson !!! C.R PS : Fred, quand vas-tu testé une boisson qui vaut le coup ?

Répondre


Posté par RAIMBERT Le 27 février 2010 à 10:47

En me relisant, je trouve ma dernière phrase hyper sévère… Je voulais dire : quand vas-tu tester une marque qui me semble intéressante car je testerai uniquement celles qui m’intéresseront (en achetant des produits comme avec Nutratlétic)… C.R

Répondre


Posté par Cécile M Le 28 février 2010 à 9:02

En effet, faire un test et un compte-rendu sans fournir la composition du gel ou de la boisson, ce n’est vraiment pas sérieux. On apprend déjà beaucoup sur une boisson en lisant simplement sa composition. Après, les tolérances et goûts pour les gels et boissons sont tellement personnels qu’il reste de toute façon absolument nécessaire de les tester soi-même avant toute compet et spécialement pour le marathon. Merci quand même de nous avoir mis au courant de ces produits. Cécile

Répondre


Posté par Stéphanie F Le 2 mars 2010 à 15:01

Bonjour à tous, je suis surprise de vos réaction face à ce test que je trouve utile quand il est fait par quelqu’un de compétent et sur qui on peut se reposer. Etant moi même coureuse de 10kms et semi, j’utilise tout au long de l’année et surtout en préparation (vu les distances sur lesquels je cour) et je les trouve très performants aux vues des compositions et du prix comparément avec les autres marques connues qui font beaucoup de marketing. L’energy drink qui fait 100ml contient 4 sucres (lents et rapides) et à surtout un PH neutre. Sa fluidité le rend très vite assimilable et digeste. Si l’on compare avec un gel overstim par exemple de 28grs vendu à plus de 2,5€ suivant le modèle on se rencontre que le gel WCUP 4 fois plus gros ne coûte que 2,05€. Quand on voit dedans 4 sucres alors que chez les autres bien souvent on ne retrouve qu’un ou deux sucres et parfois même du sirop de glucose, vous m’excuserez mais la il n’y a pas photo. Quand à la boisson Fred, je ne suis pas d’accord avec toi car moi je la trouve peu sucrée par rapport à certaine. Mais là comme dit Cécile, chacun à ses gouts. Pour ce qui est des commentaires de Raimbert, on ne peut se permettre de juger si l’on a pas essayé sois même alors de grace remballe ta langue de vipère et prends le temps d’étudier les compositions et les effets avant de cracher ton venin. Tout ce que je peux conseiller à ceux qui me lirons c’est d’aller voir sur le site http://www.wcup.fr et de juger par vous même du rapport qualité prix par rapport aux compositions et surtout de comparer avec d’autres marques. Pour les autres qui croient avoir la science, continuez à claquer votre argent dans des marques qui ne sont là que pour faire du fric sur votre dos. Merci Fred de ce test et j’espère que tu en feras d’autres. Stéfanie

Répondre


Posté par RAIMBERT Le 2 mars 2010 à 18:22

Stépfanie, merci de ton commentaire poli et respectueux ! Tu as de bons arguments… commerciaux mais je n’approfondirai pas ma pensée pour ne pas que tu cris au scandale ! Contenir 4 sucres, c’est très bien (même si Isabelle a démontré que la Malto est équivalent au Glucose si j’ai tout compris) mais en quoi serait-ce suffisant pour avant, pendant et après. Quasiment toutes les marques ont (par exemple) des protéines en récupération, ce n’est pas pour rien ! Si ce n’était pas nécessaire, ils n’en mettraient pas et vendraient donc moins chers. Pour la partie où tu parles gentiment de moi (sic), je te fais la remarque suivante : l’analyse nutritionnelle est obligatoire me semble-t-il !? Enfin bref, ce petit tableau te permet de savoir ce que vaut la boisson ! Comme je mets dans ma comm, j’achète les produits qui me semblent intéressant et à ce jour, une seule marque m’a intéressé. Quant à ma langue de vipère, elle reste dehors car ils ne communiquent pas sur l’analyse nutritionnelle… (d’ailleurs s’ils nous lisent « officiellement », merci de nous les transmettre). Pour conclure, je suis content d’apprendre que W-Cup ne cherche pas à faire de l’argent et je me dis que les autres marques sont vraiment méchantes ! CR

Répondre


Posté par ERIC Le 4 mars 2010 à 17:54

Merci pour ces infos. Où peut on trouver la liste des magasins qui distribuent cette marque.

Répondre


Posté par FredBros Le 4 mars 2010 à 18:56

@Eric : la liste des distributeurs http://www.wcup.fr/PBPartners.asp?PBMInit=1

Répondre


Laisser une réponse