Vrai Test KALENJI KIPRUN 1000 – Le Verdict


 

KALENJI KIPRUN 1000

Comme promis dans mon précédent article, j’ai donc réalisé deux sorties complémentaires avec ces très jolies Kalenji Kiprun 1000 : une sortie d’assimilation (65% de VMA) sur sentiers et une sortie longue sur route d’1h30 environ à 70% de VMA.

La Kiprun 1000 se prête très bien au petit jeu du sous-bois. Comme je vous l’avais déjà dit, le chausson et le système ArkStab maintiennent très bien le pied, ce qui, sur ce type de revêtement n’est pas négligeable. L’amorti, bien dimensionné, permet d’avaler sans problème les petits creux et bosses du parcours, tant sur l’arrière que sur l’avant du pied. On apprécie d’ailleurs cet amorti sur l’avant qui permet d’attaquer le chemin nonobstant les imperfections, cailloux et branchages.

Sur ma sortie longue, courue intégralement sur l’avant du pied sans poser le talon, comme j’en ai l’habitude, j’ai pu, de nouveau, apprécier, sur les 4/5e du parcours l’excellent compromis confort / dynamisme du modèle. Par contre, sur les dernières minutes, j’ai senti que l’amorti – sur l’avant – commençait à faiblir légèrement – ce qui, pour un runner minimaliste comme moi, est plus une bonne qu’une mauvaise nouvelle, mais il n’en sera pas de même pour 98% des coureurs car j’imagine que le sort subi par l’amorti du talon est identique. Phénomène qui me laisse à penser que cette chaussure est plus adaptée à des distances courtes (10 km) que longues. Mais, je peux me tromper.De même qu’elle me semble plus adaptée à des coureurs légers que lourds.

Afin de tester la durabilité – l’un de vos sujets de préoccupation majeurs lorsqu’on évoque Kalenji – je vais confier ces chaussures à mon fils aîné (4 heures / semaine d’entraînement) plutôt que de vous faire patienter jusqu’à ce que j’ai couru mon Marathon Seine et Eure en Vibram. Je pourrai ainsi vous tenir au courant rapidement des éventuelles évolutions de l’état de la chaussure.

En conclusion, je confirme que ces Kalenji Kiprun 1000 sont d’excellentes chaussures, universelles – au sens propre comme au sens figuré. Le choix et la qualité des matériaux, leur assemblage et leur finition en font un modèle de grande qualité à un prix défiant toute concurrence (60 Euros sur le web !). Rien à redire au niveau du confort. Une exigence à laquelle le dynamisme n’est pas sacrifié. A l’aise sur route et chemins, mais sans doute pas adaptée au marathon.

21 commentaires sur “Vrai Test KALENJI KIPRUN 1000 – Le Verdict”


Posté par Bottes UGG Le 16 septembre 2010 à 4:34

Votre article m’a donné beaucoup de reflexions. Allez-vous faire des folies sur une paire de bottes ugg cette saison ? Ces bottes sont très belles.

Répondre


Posté par manu Le 16 septembre 2010 à 6:15

Vous annoncez en conclusion que les kalenji 1000 sont d’excellentes chaussures, universelles au sens propre comme au sens figuré. Ce qui veut donc dire que ce sont des chaussures pour la course à pied pour la majorité des coureurs quel que soit leur poids et quelle que soit la distance?

Répondre


Posté par fredbros Le 16 septembre 2010 à 6:29

Pour moi, oui, elles peuvent convenir à tous types de coureurs mais pas à tout type de distance. C’est d’ailleurs ce que j’écris en disant qu’elles sont plus adaptées à des distances courtes (10km) que longues, d’autant que l’amorti a tendance à diminuer au fur et à mesure. Pour un coureur « lourd », je pense que la 1000 est à utiliser exclusivement sur du court (entraînements maxi 1h et 10km maxi. Pour un léger, il peut aller jusqu’au semi. Au-delà, je ne me prononce pas.

Répondre


Posté par julie Le 16 septembre 2010 à 6:47

mais ce sont des chaussures de trail ou de sous-bois ? julie

Répondre


Posté par Stef776 Le 16 septembre 2010 à 14:02

Bonjour, Personnellement j’aurais du mal a faire confiance au chaussure de Décathlon ! C’est un grand magasin Discount qui fabrique la plupart du temps en copiant sur les concurrents, mais pour ce qui est des chaussures il faut une étude bien plus élaboré et je pense pas que ce soit leurs cas !! j’ai déjà pu voir des chaussures de collègues une fois usés et c’est pas beau a voir . Les chaussures sont complètement afessée au bout de même pas 500km. Alors courage aux futurs utilisateurs, et mon premier conseil serait d’allé en demandé a des spécialiste qui sont quand meme là pour ca !! car personne n’est pareil et n’as la même foulée. Sportivement

Répondre


Posté par chabeuh Le 16 septembre 2010 à 14:40

Test intéressant de ta part (comme toujours) et qui semble bien révéler que la qualité d’une chaussure n’est pas proportionnelle à son prix (ou la réputation de sa marque). Par contre, ce qui m’inquiète ou que je ne comprends pas dans ce test c’est le concept de « l’amorti [… qui] commençait à faiblir légèrement » au cours d’une sortie… Est-ce que l’amorti de la Kalenji se décharge en utilisation et se recharge lorsqu’on ne l’utilise pas (comme une pile en fait …) ??? J’ai toujours entendu que l’amorti d’une chaussure signifie la capacité de cette dernière à absorber les chocs en vue de limiter les traumatismes sur l’organisme des impacts répétés. Pour moi, l’amorti d’une chaussure de running doit être constant au sein d’une même séance (éventuellement au bout de plusieurs séances, il peut commencer à se réduire). Par contre l’amorti de la chaussure est plus ou mois adapté à une distance : soit il est léger ce qui est suffisant pour des séances courtes, soit il est fort pour accompagner sur des séances longues. Mais c’est la première fois que j’entends parler d’un amorti évolutif… et ça m’inquiètes sur la durée de vie de se genre de chaussure.

Répondre


Posté par fredbros Le 16 septembre 2010 à 15:18

@tous : je rappelle encore une fois que Décathlon conçoit ses chaussures en France (dans le Nord) et dispose d’un Bureau d’Etudes qui n’a rien à envier à ceux de certains concurrents ainsi que de labos d’essais. @chabeuh : je me suis sans doute mal exprimé. C’est plus au niveau des sensations que cela se passe. Sans doute que si j’avais inséré des jauges de contrainte sur la chaussure, je n’aurais rien constaté en terme de variation d’amorti alors que « j’ai eu l’impression » qu’elle amortissait un peu moins en fin de séance. Est-ce parce que j’appuyais plus car j’étais fatigué ? Peut-être ?

Répondre


Posté par chabeuh Le 16 septembre 2010 à 15:23

@fredbros : merci, je comprends mieux : c’est pas la chaussure mais le coureur qui se décharge 😉 Alors bon rechargement pour de nouvelles aventures !!!

Répondre


Posté par ducoin cathy Le 16 septembre 2010 à 17:14

Bien très cher Fred, Consécutivement à tes deux sorties complémentaires chaussés de la « Kalenji Kiprun 1000 » à savoir : une sortie d’assimilation (65% de VMA) sur sentiers et une sortie longue sur route d’1h30 environ à 70% de VMA confirme en tous points ce verdict. Je suis fermement convaincue que ces jolies chaussures universelles, à la fois confortables et de grande qualité et surtout à prix défiant toute concurrence conviendront à beaucoup d’adeptes du « running », même si tu évoques le fait qu’elles ne sont pas adaptées au marathon. Sportivement, Cathy de MENTON (06) – le cheval blanc…

Répondre


Posté par VincentC Le 16 septembre 2010 à 19:23

Chabeuh, Eh bien si, je pense qu’une chaussure peut temporairement perdre son amorti, notamment après (ou pendant) une sortie longue. Elle devient raide, cassante (en tout cas ce sont mes sensations), mais l’amorti revient progressivement (en un jour ou deux). C’est pourquoi les coureurs qui font des sorties longues deux jours ou plus d’affilée alternent souvent deux paires de chaussures. Je l’ai souvent fait et j’ai noté la différence. Evidemment, la chose n’st pas applicable aux chaussures minimalistes – et à plus forte raison aux pieds nus ! – mais ce n’est déjà plus le sujet .. Stef: pareil que Fred. En soi, D4 n’st pas universellement mauvais comme les prix peuvent le suggérer à certains (?). La démarche de Fred (essayer avant de juger) est valide. Maintenant, le test est à mon sens plutôt un pré-test, du fait de kilométrage relativement faible parcouru au total. Certains problèmes induits par les chaussures n’apparaissent qu’au de plusieurs dizaine de km d’usage. Mes chaussures, je les adopte définitivement après un bon 100 km. Vincent

Répondre


Posté par arle Le 18 septembre 2010 à 21:40

en cherchant un peu et sur d’autre blog qui reste dans la sphère cap http://www.xtriathlon.com/articles/2400-Running_KALENJI_:_technicit_et_spcificit.html des reviews d’autre modèle la kiprun 5000 et la inspid comp bien sur pas aussi travaillé que ceux de fred mais cela reste des avis qui sont bon à lire.

Répondre


Posté par Tom Le 21 septembre 2010 à 8:10

Cela confirme mon avis, merci! N’en déplaise aux détracteurs de Décathlon qui jugent sans avoir testé… Etant donné mon budget, je me suis quasiment toujours équipé chez Décathlon (tennis, cyclisme, VTT, snowboard, course à pied) pour un résultat parfois supérieur aux marques concurrentes (sans prendre en compte le rapport qualité prix). Je scours d’ailleurs depuis 2 ans en Kalenji, après avoir été déçu par NB et Mizuno! Je n’ai jmais eu de pbs avec mes Inspid Comp et mes Kapteren. Pour ceux qui courent en Kalenji, Déctahlon organise un enquête sur ses chaussures de running: http://customer.automatesurvey.com/interview/interview.do?eid=a9uQFqjdJ7PJUdBX5lTiNiZkIwUAVKkCQwmXSHeZyMPRnEj1J8Mdnmk1I3GDZtFmss5qGuhvGo&scid=IdRJ7KkMACYwfjWOrLGJ5sYOIdRksFBuQFxL2jx8P1

Répondre


Posté par marie57 Le 21 septembre 2010 à 11:52

bjrs je court bpc sur du bitume .vous me proposer quoi comme .en se moment je cours en kalenji. d ailleur ces mes premier.

Répondre


Posté par Rico Le 6 octobre 2010 à 18:59

Bonjour Je pese 85 kg j’ai une paire de kiprum 1000 , pensez vous que je puise l’utiliser pour une course de 15km. Merci

Répondre


Posté par marie Le 6 octobre 2010 à 20:11

bonsoir pour répondre a Rico oui . sur chemin et bitume mais pas trop pour un semi

Répondre


Posté par arle Le 12 octobre 2010 à 20:23

kiprun 5000 pour l’instant je vais parler de deux points la finition du produit et le confort. 1 la finition du produit la kiprun niveau design n’a rien à envier de ses concurrente même si elle s’est fort bien inspiré d’une de ses concurrentes. Le chaussant présente de belle couture et un mesh qui semble assez réspirant mais bon l’aspect brillant des parties simili cuir fait un peu cheap ( c’est mon avis ) . Niveau qualité perçus malgré tout elle offre la même prestation que pas mal de ses concurrentes. L’aspect confort est la. On peut voir un peu de colle entre le chaussant et la semelle mais bon je titille un peu car ce n’est visible que de pres. La semelle montre bien que kalenji sait faire du haut de gamme , rien à redire . Elle inclus toutes les innovations technique pour que le coureur ai à sa disposition un amorti avant et arrière , une chaussure stable sans perdre en dynamisme ( même si sur ce dernier point on trouvera d’autre paire qui pourront mieux nous satisfaire) On pourrait tenter un teste à l’aveugle en débadgeant la kiprun 5000 , je suis sur que pas mal tomberais dans le panneau en citant une autre marque. 2 le confort Le chaussant répond à notre besoin d’avoir un chausson aux pieds sans toucher le summum. Mais cela reste tout à fait honorable . Par contre si on a le pied fort ou grec ou les deux . Il se peut que l’avant de la chaussure soit un peu étroit donc à faire bien attention lors de l’achat à prendre un demi centimètre de plus que d’habitude. Les amortis avant et arrière offre un confort sur route digne des grandes marques et encore kalenji est une marque comme les autres hein. voila mes premières impression avec mes kiprun 5000 je n’ai hélas que courus paris versaille , fait deux entrainements avec. Mais le rodage ne serait tarder vu qu’elles seront la pour ma préparation saintélyon. p.s : j’alterne mes sorties entre mes innov 8 f lite 220 ,flyroc 310, vibram et newton

Répondre


Posté par Eric Le 23 mars 2011 à 5:14

Bonjour c’est Eric de la martinique j’ai une course de 12 kms dimanche , j’hésite entre les kiprum 1000 et les inspid comp , en sachant que je pèse 88 kg. Merci d’avance

Répondre


Posté par nonolmanchot Le 26 avril 2011 à 19:23

250km en kiprun maintenant, sorties de 1h sur asphalte, je pese 80kg, au moins 3 fois par semaine, rien a redire, je ne suis pas un expert, mais elles me conviennent amplement! Pour en revenir sur les produits D4, ils font dans l’ensemble des produits de bonne qualité, en plus de la course, je fais aussi du bateau et du surf, et je dois bien avouer que dans l’ensemble la qualité ET la longévité sont la! Chez moi tout le monde ou presque ne navigue plus qu’en D4! Ma combinaison pour le surf va avoir dans les 6 ans et toujours pas de probleme!

Répondre


Posté par Luisa Le 26 juillet 2012 à 14:13

Dopo anni di corsa e vari marchi di scarpe adottati, mi e’ capitata da decathlon un’offerta davvero invitante durante i saldi di provare un kiprun 1000 kalenji per la prima volta. Hanno una calzata bella aderente adatta alla mia pianta del piede molto sottile percio’ mi e’ piaciuta da subito, tuttavia nutro qualche dubbio sulla confortabilita’ perche’ almeno nelle prime uscite, ora che e’ estate, le trovo molto calde e un po’ dure rispetto alle preceedenti saucony ride 4. Comunque aspettero’ un po’ prima di darne un giudizio definitivo perche’ trovo sempre fastidioso cambiare scarpette.

Répondre


Posté par nounette Le 6 mars 2013 à 20:59

comment et ou peut on acheter les kiprun 1000 orange svp

Répondre


Posté par nounette Le 6 mars 2013 à 21:00

ou puis je acheter les kiprun 1000 orange svp

Répondre


Laisser une réponse