VIBRAM Révolution ou Arnaque ? Premiers éléments de réponse


 

première sortie en five fingers

Je rentre à l’instant de ma première vraie sortie en Vibram Five Fingers KSO : 1 heure à 13,2 km/h de moyenne. Premières impressions à chaud.

1) Les Vibram sont bruyantes. « clac clac clac clac …  » fait la zone d’impact située sur l’avant du pied. On m’entend arriver, pas de doute. En même temps, pour garder un rythme, rien de tel, on dirait mon métronome de piano.

2) Les Vibram souffent d’un manque de demi-pointures et d’adaptation au pied Grec (deuxième orteil plus long que le gros). Le 43 est trop petit pour moi – le deuxième orteil ne rentre pas -, le 44 un peu trop grand pour les 4 autres orteils.

3) Contrairement à ce que je pensais et malgré mon entraînement en Newton, les Vibram tirent à la fois sur le bas du mollet et curieusement sur les adducteurs. Cela dit, j’ai tenu mes 13,2 km/h pendant toute l’heure, mais peut-être que demain au réveil, je ne saurai pas marcher.

4) En Vibram, on court « trop vite » … Je suis parti sur des sensations d’allure 12 km/h (ma séance de récup classique en Newton ou en Saucony), au bout d’un quart d’heure, j’ai fini par regarder mon Garmin et j’étais à 13,5 sans forcer. Cela s’explique aisément : comme on court sur l’avant du pied, on est plus « léger » dans la foulée, plus dynamique dans l’impact et à effort égal, la vitesse de course est donc supérieure à celle atteinte avec une chaussure classique.

5) Les Vibram sont à réserver au bitumes. Les cailloux, ce n’est pas le top.

6) Il ne faut surtout pas exagérer le mouvement en ayant tendance à sauter sur l’avant du pied. Au contraire, il faut se laisser guider, juste penser à pencher un peu le buste vers l’avant. Ce qui est amusant c’est que l’amplitude de la foulée se réduit naturellement – ce qui est, si l’on en croit la bible du barefoot « Born to Run », la meilleure façon de courir vite et loin.

7) Pour profiter à plein de l’effet « ressort » du « comme pieds nus », il faut maintenir une allure assez élevée. A 10 à l’heure – pour moi – ce n’est pas le pied ! Et je pense que le 13,2 que j’ai tenu correspond à la première allure de confort.

8) J’ai tenté un bout de ligne droite (200m) en sprint. 18,4 km/h. Pas mal mais je pense qu’un peu de travail va être nécessaire pour que je sois plus efficace qu’avec mes adizero adios.

9) Courir « pieds nus », c’est franchement … différent. On retrouve une sensation ancienne, celle de l’homme de la préhistoire qui courait pour éviter d’être bouffé par le tigre laineux à longue dent … je déconne … Mais, c’est assez grisant et on y prend vite goût.

10) Je n’ai pas mal aux pieds. Pas d’ampoule.

11) Je n’ai causé aucun accident de jogging, juste eu quelques regards un peu intrigués …

12) Comme on retrouve tous les degrés de liberté du pied, les relances sont grandement facilitées ! Notamment les virages à 90°, montées etc etc etc …

13) J’ai une petite ampoule sous le petit orteil du pied droit. Pas bien méchante et pas douloureuse. Sinon, aucune autre pathologie visible. Comme j’ai déjà dit, on verra demain si j’arrive à marcher et à … courir puisque le dimanche est consacré à la course en couple.

14) Stop ou encore ? … Encore …

Une petite vidéo montrant les Vibram en situation réelle conduites par un superbe athlète (i.e. moi évidemment) et en plus cette vidéo est passée aux actus de BFM : cliquer ici http://www.bfmtv.com/video-infos-actualite/detail/fivefingers-la-basket-en-forme-de-gant-360591/

Et pour vraiment tout savoir sur les Vibram five fingers (ou 5 fingers ou fivefingers, comme vous voulez), cliquez sur les liens suivants :

24 commentaires sur “VIBRAM Révolution ou Arnaque ? Premiers éléments de réponse”


Posté par Michel_59190 Le 15 mai 2010 à 11:03

Très intéressant ce test Fred dis nous demain comment tu te sens (douleurs…) ! sportivement Michel

Répondre


Posté par runmygeek Le 15 mai 2010 à 11:21

1) oui en effet c’est bruyant, on nous entend arrivé à des kilomètres. c’est pour ça que je préfère courir sur du mou plutôt que sur le bitume. 2) pour moi c’est nickel sauf un orteil qui a trop de place 4) entièrement d’accord la sensation de légèreté me pousse également à partir trop vite. 5) la je ne suis pas d’accord vu que je trouve le clac clac très désagréable je préfère courir sur du chemin, ou de le pelouse. On retrouve un peu les sensations qu’on a en cross, on doit analyser le terrain à chaque foulée pour savoir où poser le pied. Mais tu vas voir à force y a de la corne qui se forme sous le pied et on ne sent plus les petits cailloux. 7) Je cours également à 13km/h et c’est vrai que c’est sympa. 8) L’autre jour j’ai fait mon dernier km à 18km/h et la c’était vraiment grisant, l’impression de voler 10) la tu as de la chance, on va dire que tes pieds en ont déjà beaucoup plus vu que les miens. 11) J’adore les regards étonnés des autres coureurs __ David

Répondre


Posté par Sanji Le 15 mai 2010 à 12:42

Retour très intéressant. Déjà que ça me démangeait… Merci.

Répondre


Posté par calimero13990 Le 15 mai 2010 à 15:41

A suivre donc!!!!

Répondre


Posté par Vibram Révolution ou Arnaque … impressions rapides du lendemain Le 16 mai 2010 à 7:13

[…] promis dans mon article d’hier (cliquer ici), je reprends le clavier pour vous donner rapidement mes “impressions du lendemain”, […]

Répondre


Posté par cyrou Le 16 mai 2010 à 9:34

Intéressant, je suis concerné par le pied grecs, mais franchement mon orteil a toujours souffert dans toutes les chaussures, donc je ne suis pas étonné… je serais curieux de savoir comment tu t es comporté en descente, l inclinaison du corps étant différente, tu as du mettre le frein a main non !?! En tous cas merci, j espère retrouvé ces chaussures bientôt sur les manif de courses en essais…

Répondre


Posté par fredbros Le 16 mai 2010 à 10:01

@Cyrou : oui, les descentes … J’ai retrouvé le phénomène que j’avais déjà observé avec les Newton. Le fait d’être plus sur l’avant et – surtout avec les Vibram – « l’impossibilité » de poser le talon fait qu’on n’est pas très à l’aise, un peu en déséquilibre et effectivement on a tendance à ralentir. Je pense que si on veut faire des compétitions avec les VFF, il faut travailler spécifiquement ce point pour trouver un bon compromis. Sans doute réduire un peu la vitesse, changer légèrement la position … à creuser … lors de mes prochaines sorties.

Répondre


Posté par JM24 Le 16 mai 2010 à 19:42

Salut à tous, Pour ma part, j’

Répondre


Posté par JM24 Le 16 mai 2010 à 19:45

je disais donc que je coure avec des chaussons sans aucun amorti faits à l’origine pour protéger les pieds dans l’eau. je pense que le résultat est strictement identique à courir avec des Vibram mais c’est grandement moins onéreux. je confirme que je courre plus vite mais même à vitesse lente, la sensation est super et je n’ai aucune douleur additionnelle j’ai décidé d’arrêter complètement la course en chaussures de running! Mes chaussons ont été achetés à 12 €!!

Répondre


Posté par Christian Le 17 mai 2010 à 9:25

Vraiment intéressant…tu comptes les essayer en course?? A course en fête?

Répondre


    Posté par fredbros Le 17 mai 2010 à 9:41

    Un peu juste pour Course en Fête (dimanche prochain). Je reste avec mes adidas adizero adios.


Posté par Christian Le 17 mai 2010 à 9:51

A dimanche, je serai avec mes kilos et mon absence d’entrainement! Je pense acheter le 405 HR avec sur iRun les 10% de réduc de WANARUN!!

Répondre


Posté par fredbros Le 17 mai 2010 à 16:29

@christian : chiche que je tente … juste pour voir …

Répondre


Posté par Vrai Test Vibram Five Fingers – première compétition Le 23 mai 2010 à 10:38

[…] à cet événement. Samedi dernier, première sortie en Vibram, je vous en ai déjà parlé (cliquer ici) : 13 km à 13,2 km/h de moyenne. Super sensations de facilité et vitesse plus élevée à effort […]

Répondre


Posté par marco Le 9 juin 2010 à 15:18

Moii je recoit mes KSO demain, affaire à suivre…… Interressant ton test, mais il me semble qu’une heure d’emblée, c’est trop brutale commme changement, je serai pour ma part plus progressif….

Répondre


    Posté par fredbros Le 9 juin 2010 à 18:38

    100% d’accord avec toi ! Il faut y aller plus progressivement. Sache que depuis ce premier article, j’ai fait 2 semaines complètes de plan 10 km avec VMA, fractionné long etc etc, un 10 km (en 40 minutes) et un semi … Dans le genre progressif, on fait mieux 🙂 Donc que personne ne fasse ce que je fais, surtout pas !


Posté par Vibram Five Fingers : Fred sur BFM TV Le 28 août 2010 à 14:07

[…] VIBRAM Révolution ou Arnaque ? Premiers éléments de réponse […]

Répondre


Posté par Le maxi-duel des minimalistes : VIBRAM vs TERRA PLANA Le 4 septembre 2010 à 7:58

[…] VIBRAM Révolution ou Arnaque ? Premiers éléments de réponse […]

Répondre


Posté par Vrai Test VIBRAM FIVE FINGERS KSO – Suite et fin Le 4 septembre 2010 à 7:59

[…] VIBRAM Révolution ou Arnaque ? Premiers éléments de réponse […]

Répondre


Posté par Vrai Test VIBRAM FIVE FINGERS KSO Le 4 septembre 2010 à 8:03

[…] VIBRAM Révolution ou Arnaque ? Premiers éléments de réponse […]

Répondre


Posté par J’ai couru en Vibram Five Fingers ! Le 4 septembre 2010 à 8:04

[…] VIBRAM Révolution ou Arnaque ? Premiers éléments de réponse […]

Répondre


Posté par Vibram Fivefingers : KSO ou BIKILA ? Le 4 septembre 2010 à 18:23

[…] VIBRAM Révolution ou Arnaque ? Premiers éléments de réponse […]

Répondre


Posté par Meot Le 13 avril 2011 à 19:27

je viens de faire 20 min de footing à 10km/h une heure de Body pump (musculation,training, cardio) du club moving avec et c’est impeccable !!! déjà rien qu’au grip sur le parquet, je ne glisse plus comme avec des chaussures classiques,(semelles) j’ai de meilleurs appuis car mes pieds dans les chaussures classiques avait tendance à glisser (à l’intérieur) j’ai eu des regards intrigués sur mes pieds j’ai répondus par un sourir. on se rend compte de la légèreter et d’un gain efficacité je ne peut plus m’en passer sa fais 1 an que j’hésitais mais plus de doute c’est la chaussure de sport de référence aujourd’hui !!!

Répondre


Posté par vincent Le 17 août 2011 à 21:51

Bonsoir, Il semblerait que ces chaussures favoriseraient les fractures de fatigues du métatarse ? En avez vous déjà entendus parler ? Il parait que le phénomène est si répandus qu’il est connus des podologues sous le nom de « Fracture Vibram » . J’étais emballé par le concept et les différents tests lu sur le net mais là du coup j’hésite …. A +

Répondre


Laisser une réponse