Vibram Révolution ou Arnaque … impressions rapides du lendemain


 

five fingers, fivefingers ou 5 fingers ?

Comme promis dans mon article d’hier (cliquer ici), je reprends le clavier pour vous donner rapidement mes « impressions du lendemain », notamment d’un point de vue … physique.

Alors oui, le bas des mollets est un peu douloureux au réveil. Je confirme. Je précise qu’il s’agit bien du mollet et non du tendon d’Achille, qui chez moi est particulièrement sensible. Pas de souci côté tendon. Ouf. Cela dit, ce n’est pas à hurler non plus et j’irai sans problème courir ce midi, bêcher mon jardin cet après-midi etc etc etc …

Par contre, côté adducteurs, la petite pointe que j’avais ressentie juste après mon heure de course a disparu. Aucune douleur sous le pied à signaler non plus.

Cette douleur au mollet est « intéressante » en soi … En courant en Newton, je ne l’avais jamais éprouvée, alors que ces chaussures étaient déjà censées se rapprocher de la course pieds nus – au départ, c’était le haut du mollet qui avait un peu souffert. Ce qui veut dire qu’avec les Vibram, on franchit … un pas supplémentaire 🙂

Il va donc falloir que mon corps s’habitue aux Vibram avant de me lancer sur un plan complet 10K et une compétition car vu où est située la douleur, il me paraît difficile de l’effacer par de simples étirements.

Dernière minute … Je viens de re-courir 45 minutes tranquille en … Vibram. Les premiers 500m furent un peu durs côté mollets, ensuite une fois échauffé, c’est bien passé. Maintenant, il me reste le test du … bêchage de jardin 🙂

Une petite vidéo montrant les Vibram en situation réelle conduites par un superbe athlète (i.e. moi évidemment) et en plus cette vidéo est passée aux actus de BFM : cliquer ici http://www.bfmtv.com/video-infos-actualite/detail/fivefingers-la-basket-en-forme-de-gant-360591/

Et pour vraiment tout savoir sur les Vibram five fingers (ou 5 fingers ou fivefingers, comme vous voulez), cliquez sur les liens suivants :

2 commentaires sur “Vibram Révolution ou Arnaque … impressions rapides du lendemain”


Posté par steph Le 17 mai 2010 à 13:17

Les autres coureurs doivent tellement se marrer de te voir avec ça aux pieds que tu es à peu près sûr de tout remporter ! ;O)

Répondre


Posté par allergie Le 22 septembre 2011 à 10:22

J’avais commandé des VFF Treck et je ne pensais les recevoir que cet après-midi donc, chaussé de mes Mizuno j’étais prêt à partir faire du 30/30 quand le livreur est passé (Barvo colissimo : 30 secondes j’avais regardé le suivi en lignedu paquet et ce n’était pas encore parti en livraison…). Que fais-je? Deux minutes d’hésitation, je me déchausse, je les enfile et au lieu d’une heure d’entraînement je me dis que je vais limiter à 3km « pour voir ». Sensations très agréables de pied nu. La course sur l’avant pied lue partout se fait naturellement (il suffit de choquer deux fois le talon pour comprendre que, non, ce n’est pas fait pour). Premier kilomètre tel la gazelle enthousiaste qui échappe au Lion, deuxième kilomètre la gazelle sent que le mollet (en haut) travaille mais ça va, troisième kilomètre la gazelle se dit que le Lion il est loin là maintenant et qu’il faut se méfier de pas trop en faire la première fois. Arrêt, étirements, marche : ouille, aïe, quand même le mollet je le sens hein… Je les garde au pied après la douche parce que la sensation est agréable : de bonnes pantoufles et je me dis qu’il faut peut-être marcher un peu avec, tranquillement, pour habituer le mollet à l’absence de talon. A suivre…

Répondre


Laisser une réponse