Une semelle intelligente et adaptée aux femmes ?


 

Suite à quelques clics sur différents liens ici et là, je me suis retrouvé sur un site qui m’était inconnu jusqu’à présent mais dont un article m’a intrigué et attiré : Innovation : une chaussure de course qui s’adapte aux hormones féminines. Alors évidemment je ne suis pas directement concerné par cette innovation puisque je compte bien continuer à utiliser les modèles masculins mais je suis tout de même un peu curieux ! De quoi s’agit-il ?

Visiblement, au cours du cycle menstruel, la variation du taux d’hormones (œstrogène) de la femme a une influence sur « la flexibilité et la hauteur de la voûte plantaire ». D’où l’idée chez Asics de faire une chaussure avec une semelle répondant à cette spécificité. Selon l’article, cette nouvelle technologie est intégrée dans le modèle « Asics 16 »… modèle que je ne connais pas et qui ne reprend pas le schéma classique <nom de chaussure><version>. N’étant pas non plus référencé sur le site de Asics France et Asics America, je suppose qu’il s’agit en fait du modèle Gel Kayano 16.

Et en effet, on trouve sur le site de Asics America la fameuse technologie dénommée Gender Specific Space Trusstic System®, utilisée pour la Kayano 16. Le descriptif du système est le suivant : « Recognizes the normal periodic changes in the shape of the woman’s arch and provides for the controlled deformation of the arch into the space within the system ».

Par contre ce qui m’étonne, c’est que sur la page de la Kayano du site Asics France, la description de cette technologie n’est pas aussi précise car elle ne mentionne pas ces changements périodiques : « Gender Specific Space Trusstic : Dernière innovation en terme d’arche de stabilité: un espace a été libéré afin de ne plus être en contact direct avec la semelle intermédiaire. Cela réduit les échauffements au niveau de l’aponévrose plantaire et donne une liberté de mouvement supplémentaire ». Perte d’informations lors de la traduction ? Différence entre les modèles américain et français (en plus des différences de couleur) ? Je penche plus pour la première hypothèse… Et vous ?

Enfin, j’ai recherché les anciens modèles juste comme ça… et il se trouve que ce système était vraisemblablement déjà présent sur les Gel-Kayano 15 et Gel-Kayano 14. Ce n’est donc peut-être pas si nouveau…

Mais qu’en est-il au niveau efficacité ? Les femmes utilisant des Gel-Kayano sont-elles moins sujettes aux douleurs de l’aponévrose plantaire ? Je doute que des chiffres existent pour le confirmer ou l’infirmer… Dernières questions que je me pose : les femmes ressentent-elles ces variations de hauteur de la voûte plantaire ? Et constatent-elles une légère gêne revenant régulièrement et pouvant être associée à une voute plus basse ou plus haute ? Si vous avez un avis sur la question ou un témoignage à apporter, les commentaires sont là pour vous !

3 commentaires sur “Une semelle intelligente et adaptée aux femmes ?”


Posté par Tommies Le 27 février 2010 à 10:41

J’aimais bien Asics…avant. Mais là ça devient n’importe quoi et pour les femmes ménopausées, ils font quelque chose ?

Répondre


Posté par VTaurelie Le 27 février 2010 à 11:06

he he he 🙂 Je n’ai pas testé alors je ne dirais rien (et ce d’autant moins qu’étant porteuse de semelles ces chaussures ne présentent strictement aucun intérêt pour moi) mais j’ai tendance à penser aussi que les fabricants devraient faire attention dans leur tentative de séduction des nouveaux pratiquants (et donc principalement des femmes…). Les prendre pour des andouilles n’est pas forcément la meilleure attitude.

Répondre


Posté par Miaou Le 4 mars 2010 à 19:04

Je me mefie des « special femmes »…. j’ai pris une paire de running femme du modele que j’utilise d’habitude en classique… elles etaient carrement belles…. j’aurrai jamais du !!! plusieurs mois de tendinites et de problèmes de pied !!!! Je suis revenue à monmodéle d’origineetjesuis pas prete de retester du special femme !!!

Répondre


Laisser une réponse