Un jour j’irai à New-York…



 

Au moment où j’écris ce billet il reste moins de 7 jours (c’est ce qu’indique le compte à rebours de la page d’accueil du site officiel) avant que près de 37 000 coureurs (ils étaient 127 en 1970 lors de la première édition) prennent le départ du plus célèbre marathon : celui de New-York.
A noter que chaque année plus de 100 000 candidats espèrent obtenir le sésame pour participer à ce marathon mythique. En effet, sans trop m’avancer, il me semble que cette course est le rêve de toute personne qui court régulièrement ou qui a déjà gouté aux joies du marathon.
Imaginez (et moi aussi j’imagine) : aussitôt le départ donné, à Staten Island, vous vous retrouvez sur le Verrazano-Narrows Bridge (vous avez forcément vu une photo de cette marée humaine), passage dans le quartier de Brooklyn, puis le Queens, traversée de l’East River, direction le Bronx pour arriver dans Central Park !

Vous avez déjà participé à cette course où vous y serez le 2 novembre prochain ?
Faites nous partager vos récits de courses, vos impressions à quelques jours du départ.

A l’occasion de cet événement, New balance s’est associé au journal le Monde pour mettre en ligne un site dédié à la course à pied. On y retrouve gratuitement des archives du Monde consacrées à la course à pied (source : Jiwok).

5 commentaires sur “Un jour j’irai à New-York…”


Posté par TITAN 56 Le 29 octobre 2008 à 0:41

Mon premier marathon fut celui de New-York en 1991 (3:30:51). C’est mon plus beau souvenir de course à pied. Une ambiance à vous couper le souffle, surtout à la sortie du Queenborough Bridge, lorsqu’on débouche sur la première avenue. J’y suis retourné en 2006 (2:59:05) et, à cet endroit, j’étais en compagnie de… Lance Amstrong. J’ai cru que mes oreilles allaient exploser tellement les milliers de supporters hurlaient tout au long du parcours. La ville de New York est vraiment à découvrir, non seulement pour l’ambiance du marathon, mais pour ses gratte-ciel, ses musées, ses quartiers typés. UN MUST.

Répondre


Posté par AC Le 29 octobre 2008 à 8:44

pfff, chanceux !!!! bonne course enjoy.

Répondre


Posté par yann Gillet Le 4 novembre 2008 à 11:36

Bonjour, moi aussi je trouve que New-York est une ville formidable! on sent réellement le coeur de cette ville battre! alors imaginez 37000 coeurs qui battent ensemble!!! C’est sur que je le ferai ce marathon mythique!

Répondre


Posté par patrick gaulmin Le 12 novembre 2008 à 13:42

Salut, Mon premier marathon fut celui de dimanche 2 novembre 2008 à NEW-YORK. Difficile pour trouver les mots pour décrire une telle course. Depuis le départ au pont de VERRAZANO (attention il y a une attente de plusieurs heures, dans un froid glacial, avec beaucoup de vent) jusqu’à l’arrivée à Central Park, on est encouragé par une foule en liesse. Quel enthousiasme! Si bien que l’on ne ressent ni douleur ni fatigue (à part la dernière montée et les tournants dans Central Park) et l’on a envie que ça continue… Malgré les 39000 participants, pas trop de gène pour courir, une organisation incroyable… Je termine la course en 3H58 (super j’ai battu yannick NOAH) avec une seule envie: revenir, et accessoirement courir d’autres marathons… mais y-a-t-il une vie après le NYC MARATHON. Pat.

Répondre


Posté par vincent Le 12 novembre 2008 à 20:52

@pat : merci pour ce témoignage. Pour ma part je pense qu’il doit y avoir une vie après le marathon de NY. Chaque marathon doit avoir sa spécificité et puis cela permet de découvrir une ville. En tout cas bravo pour ta performance pour ce premier marathon.

Répondre


Laisser une réponse