Ultra Trail World Tour



 

Ce matin en marge de l’UTMB et avant la conférence de presse de cloture de l’événement, L’Ultra Trail World Tour presentait les grandes lignes de l’organisation. Pas vraiment de surprise sur les personnes derrière cette série de course, on retrouve l’ITRA (International Trail Running Association) et une partie des organisateurs des courses de l’UTMB (Catherine Poletti et Jean-Charles Perrin) qui ont su fédérer autour d’eux un certain nombre de courses emblématiques de l’ultra :

ultra-trail-world-tour

  • The Western States 100 Mile Endurance Run
  • Le Marathon des Sables
  • The North Face® Ultra-Trail du Mont-Blanc®
  • The North Face® Transgrancanaria
  • The North Face® Lavaredo Ultra-Trail
  • Vibram® Tarawera 100km Ultramarathon
  • Vibram® Hong Kong 100
  • l’Ultra-Trail® Mont. Fuji

D’autres courses devraient se déclarer comme étape de l’Ultra Trail World Tour durant les prochaines semaines. On retrouve les courses dont les partenaires sont Vibram et The North Face (qui sont partenaires de l’UTMB)… Je suis pour ma part assez surpris de la présence du Marathon des Sables qui est un Ultra mais surtout une course à étapes.

Chaque année, les finishers de toutes ces courses se verront attribuer un nombre de points en fonction de la difficulté et de leur classement. Celui et celle qui obtiendra le plus grand nombre de points se verra attribuer un titre de champion de l’Ultra Trail World Tour.

Durant la conférence de presse, la langue de bois a été utilisée pour parler de l’éventuelle concurrence avec le Sky Running Tour par exemple. On peut penser que les athlètes du Team Salomon vont plutôt suivre ces épreuves car Salomon est partenaire… Alors que les athlètes The North Face resteront sur l’Ultra Trail World Tour… Le problème reste donc entier.

Est-ce que l’IAAF doit gérer les grandes lignes d’un circuit de plusieurs trails avec un classement final ? Quand on voit les derniers championnat du monde de Trail au pays de galles avec une boucle à parcourir plusieurs fois, on est loin de trouver une course aussi emblématique que l’UTMB ou la Western States…

Il est temps que les fédérations d’athlétisme fassent un pas vers le Trail pour donner une ligne directrice fédérale avant qu’une multitude d’initiatives privées ne le fassent à sa place sous couvert de la création de circuit, d’association,…

3 commentaires sur “Ultra Trail World Tour”


Posté par UTMF : Ultra-trail du Mont Fuji 2014 Le 25 avril 2014 à 10:32

[…] place pour l’occasion, en effet l’Ultra Trail du Mont Fuji est une étape de l’Ultra Trail World Tour. Thomas Lorblanchet, Emmanuel Gault, Christophe le Saux, Nathalie Mauclair , Francois d’Haene […]

Répondre


Posté par Trail : une exception française ? Le 14 mai 2014 à 22:08

[…] Malgré un nom typiquement anglophone, le trail est pourtant devenu une discipline avec un engouement très français. Si l’on ne devait pas utiliser de mots anglais pour définir ce sport, la traduction perdrait un peu son coté mode (en étudiant de près la définition dans le Robert & Collins) : suivre le sentier, faire la trace, sentier, chemin. Les américains ont été précurseurs sur ce sport comme souvent avec la création de la Western States Endurance Run en 1977 (La course américaine mythique qui fait maintenant partie de l’Ultra Trail World Tour). […]

Répondre


Posté par Lavaredo Ultra-Trail 2014 Le 25 juin 2014 à 20:48

[…] que le monde du trail va vibrer encore une fois ce week-end pour une nouvelle étape de l’Ultra Trail World Tour. C’est dans la station de Cortina d’Ampezzo (rendue célèbre par les jeux olympiques […]

Répondre


Laisser une réponse