UIN, trois initiales pour Ultra Indoor Normand



 

Rendez-vous du 2 au 4 décembre 2010, à Evreux, pour découvrir un truc de doux-dingues : courir indoor,  sur une piste de 150m et pendant 48 heures ! C’est Mickaël, entre autres, de Runny.fr qui est aux manettes de l’événement.

Pas de mal entendu : plutôt que doux-dingues je devrais écrire de grands sportifs accomplis capables de courir près de 300km pour les femmes et 400km pour les hommes ! Une vingtaine d’athlètes ont déjà répondu présents.

Pour accompagner ces champions, le parrain de l’UIN, Jean-Pierre Guyomarc’h, spécialiste de l’ultra fond, tentera de battre le record du monde de distance parcourue en 48h sur tapis de course. L’allemande Martina Haussman fera de même et Eric Yvars passera ces 48 heures sur un home trainer pour tenter de dépasser les 1 200km !

L’ambiance sera sans aucun doute au rendez-vous car les organisateurs ont tout prévu : concerts, spectacle de magie, démonstrations sportives…

Et si vous ne pouvez vous rendre à Evreux, là encore tout est prévu : l’événement sera retransmis en direct sur le site web dédié. A vous les 48 heures indoor dans votre canapé !

Le site de l’Ultra Indoor Normand
L’Untra Indoor Normand sur Facebook.

3 commentaires sur “UIN, trois initiales pour Ultra Indoor Normand”


Posté par Mikael Le 11 octobre 2010 à 6:33

Bonjour et merci 1000 fois a la team wanarun ! Je vous invite a cliquer sur « like » sur la page Facebook de l’UIN (http://www.facebook.com/pages/Defi-48h/265313551056 ) car un tirage au sort des fans aura lieu pour avoir un superbe cadeau pour nos amis runners . Objectifs: 1500 fans ! Prêts les wanarunners ??

Répondre


Posté par Tommies Le 11 octobre 2010 à 20:16

1200 KM en 48H ?

Répondre


Posté par Eric Yvars Le 19 avril 2011 à 19:34

Oui Tommies, l’objectif est de 1200km en 48h de Home-trainer. La difficulté pour moi a été d’estimer le plus justement possible ce qu’il m’était possible de faire, et ce en gardant à l’esprit qu’il ne fallait absolument pas que je me blesse et que je sois capable de prendre le départ d’une course-à-pied de 10km dès le lendemain. Au résultat, 1246km, quelques inflammations aux tendons rotuliens, et une course-à-pied réalisée sans trop de problèmes, finissant 7ème V1.

Répondre


Laisser une réponse