Le triday : entrainement triathlon



 

triday-entrainement-triathlon

J’ai lu très peu de littérature sur l’entrainement en triathlon, j’applique assez bêtement l’entrainement en course à pied et comme toujours : je fais à la sensation et en fonction de mon temps disponible. Avec le peu d’expérience que j’ai, je me suis rendu compte que la fatigue d’une épreuve de triathlon est différente d’une course à pied, du fait que le vélo et la natation sont des sports portés. En course à pied, c’est un facteur connu vous ne courrez pas un marathon avant le jour du marathon, cette distance reste donc l’inconnue.

Par contre, en triathlon c’est plus ou moins gérable (bien sûr j’oublie les formats ironman, L ou XL) mais jusqu’à M cela me semble gérable.

Le concept que j’appelle Triday est l’idée de reproduire en une journée l’effort qui est consenti lors d’un triathlon, cela signifie faire 3 entrainements dans une seule journée. La différence réside dans le fait que vous avez le temps de récupérer entre les séquences.

Forcément pour reproduire l’équivalent d’une course M, il faut compter plusieurs heures dans la journée et si comme moi, vous calez cela sur une journée de boulot, je peux vous assurer que vous serez ravi de retrouver votre lit le soir.

Peu importe l’ordre d’enchainement des entrainements, faites comme vous voulez dans la mesure où il n’y a pas de notions de transitions. Je vous explique mon triday comme je le fais actuellement : je me lève entre 5h40 et 6h00, je prends un légère collation (boire et manger une banane par exemple) et je vais courir 8 à 10 km sans allure précise encore une fois tout à la sensation. Durant ma pause déjeuner, je vais à la piscine et je fais 1 à 2 kilomètres en fonction de l’état. Le soir, je vais sur mon home trainer en me disant que je fais minimum 20 kilomètres et j’essaye forcément d’en faire plus, c’est l’avantage et l’inconvénient : on s’arrête quand on veut.

J’essaye de faire ça une fois tous les 15 jours et je compare les données pour voir si il y a de l’amélioration pour l’instant, ça va dans le bon sens. Cela veut sans doute dire que l’entrainement entre les tridays est efficace.

Sinon je n’ai aucune idée de l’intérêt physiologique de ce système mais ça reste plaisant à faire alors que je n’ai jamais fait 2 entrainements de course à pied le même jour…

 

Laisser une réponse