Triathlon de Neuves Maisons : premier triathlon de 2015



 

triathlon-messein-neuves-maison-2015Mes muscles se remettent tout doucement du triple effort fourni dimanche dernier. Le premier de l’année, j’avais de courir pour la première fois sur une véritable épreuve de club. En effet, ce triathlon format S est qualificatif pour la D3 (3ème division national pour le triathlon). Clairement le niveau n’est pas le même, on est plus vraiment dans les triathlons découverte qui permettent aux rookies de se tester. Les triathlètes aux avant-postes sont là pour se qualifier.

J’ai bien préparer mon matériel : combinaison de natation (l’eau est tout de même à 17 degrès), tri-fonction, bonnet de bain, lunettes de natation, vélo bien nettoyé et graissé, chaussures de running (j’ai choisi les adidas Ultra Boost car elles sont agréable pour courir pieds nus et elles peuvent s’enfiler sans faire les lacets… c’est toujours quelques secondes gagnées). J’ai juste reçu mes prolongateurs pour mon vélo, histoire d’avoir une meilleure position, j’ai fait quelques réglages la veille et cela me semble pas mal.

Au programme, 750 mètres de natation en 2 tours avec un passage à l’australienne (on sort de l’eau, on court sur la plage et on retourne dans l’eau pour faire un deuxième tour), 20 kilomètres de vélo et 5 kilomètres de course à pied. Le triathlon a lieu à la base de loisirs de Messein au sud de Nancy (Merci à eux pour la photo du départ). Sur les différents formats, c’est près de 450 triathlètes qui se lanceront dans ce lac.

Après un retrait de dossard rapide et bien organisé, je prépare mon vélo et j’installe mon matériel dans le parc à vélo. Le placement est libre c’est inhabituelle et en regardant ceux qui sont déjà installé. Je n’ai pas l’impression qu’une règle se détache. Chaque place à des défauts et des avantages… je me mets au milieu sans conviction…

Tout le monde se dirige vers le départ, les filles sont prêtes à partir et se lancent avec 10 minutes d’avance. Ensuite les garçons se placent et comme souvent ceux qui sont en maillot de bains ont l’admiration des autres. Je me recule un peu, je sais que la mass start, même à 200, ce n’est pas mon fort… Je suis à quelques mètres et j’essaye de démarrer, c’est toujours compliqué, on démarre, on tape celui devant, on se prend un coup de pied,… les 50 premiers mètres sont compliqués et après c’est parti. Je nage bien, le rythme est bon, je me relève de temps en temps pour ajuster la direction par rapport aux bouées. Je finis le premier tour, je suis content mais je dois faire une centaine de mètre sur la place en courant, à ce moment j’ai pas forcément envie de me remettre à l’eau et de recommencer. Puis finalement, je me lance et le rythme sera beaucoup plus régulier sur le deuxième tour. Je sors très content avec une moyenne à 2’07 » / 100m. Par rapport à mes dernières séances de piscine, c’est excellent.

Je commence à enlever mon bonnet et ma combinaison. J’arrive près de mon vélo, je fini le travail, je mets dossard, casque et lunettes. C’est le moment de vérité… la première fois que je teste la technique des élastiques en compétition… Les différentes tests et entrainements ont payé ! Je m’en sors plutôt bien pour une première et avec des chaussures que ne sont pas spécialement conçues pour ça.

Deuxième nouveauté du jour : les prolongateurs en vélo pour avoir une meilleure position, j’ai passé pas mal de temps à faire les réglages, je ne suis pas sûr d’avoir les bons… les premiers hectomètres sont dans le rythme, je suis derrière un autre concurrent (mais pas trop près car le drafting est interdit). Je me sens bien en position et je me commence à accélérer et bien me mettre en position. Je sors de la piste cyclable pour arriver sur la route, un autre virage et je le double, je prend confiance… Sur la première petite bosse, je reprend 4 / 5 coureurs… dans la descente, je reprend, je suis dans l’euphorie des dépassements et je ne ralentis. J’arrive à être par moment plus de 35 km/h… je m’approche de 55 km/h dans une descente.

Je continue de doubler, je sais que je suis en train de faire une belle séance de vélo. Je termine avec une moyenne de 32 km/h sur 20 km. La transition vers la course à pied se passe bien. J’arrive à garder un bon autour de 5 min/km mais je n’arrive pas à accélérer, j’ai déjà plus d’une heure d’effort dans les jambes. Je monte vers 4’40″/km mais je n’arrive pas à tenir le rythme.

Je passe la ligne d’arrivée en 1h23… alors que je m’étais fixé moins d’ 1h30… je suis ravi ! J’ai fait un triathlon plein et je n’ai pas à rougir de la partie natation. C’est la première fois que je suis satisfait de cette partie… Sur le vélo, je me suis senti bien mais j’ai peut être un peu forcé et cela m’a peut être un peu handicapé sur la dernière partie.

En grand merci au club de Triathlon de Neuves-Maisons pour l’organisation et l’accueil.  Cela m’a permis de découvrir la base nautique de Messein et de faire pour la première fois un triathlon qui me satisfait pleinement.

 

Laisser une réponse