Tor des géants 2013 : c’est presque fini



 

tor-des-geantsIl n’y a pas de mots pour décrire cette épreuve, c’est tout simplement hors norme. Je vous laisse imaginer une course qui enchainerait l’UTMB et la grand raid de la réunion. Vous avez un peu près les conditions de départs du Tor des géants. Un temps limite de 150 heures pour parcourir 330 kilomètres et 24 000 m de dénivelé positif… 30 kilomètres de plus que la PTL (Petite Trotte de Léon : une des courses de The North Face Ultra-Trail du Mont-Blanc).
A ce niveau là, on est dans l’ultra ultra trail…En plus de gérer votre alimentation, il vous faudra gérer des moments de repos et de sommeil. Car si sur une épreuve comme l’UTMB il est possible de faire une nuit blanche. Si déjà être finisher d’une course de ce type relève de l’exploit, imaginez ce que représete le fait de mettre cette course comme ça dans son palmarès.

En 2013, c’est le basque du Team Salomon qui est arrivé le premier après plus de 70h de course. Une vitesse de « seulement » 5 km/h mais maintenu pendant 3 jours d’affilés c’est dire l’exploit qu’a réalisé Iker Karrera avec seulement 25 minutes d’avance sur le second Oscar Perez et en battant le record de l’épreuve de près de 6 heures… Tout ça sans oublier que Iker Karrera a gagné le grand raid de Pyrénées il y a quelques semaines et Oscar Perez l’échappé belle

Chez les femmes, Francesca Canepa conserve son titre acquis l’an dernier…

Je suis sans voix…

Par contre, triste nouvelle un traileur chinois est mort durant la course en faisant une chute mortelle lors de la première nuit de course. La montagne est un magnifique terrain de jeu mais elle est aussi très très dangereuse !

Laisser une réponse