Test adidas CLIMACOOL Chill


 

adidas Climacool Chill

Décidément, c’est la semaine adidas sur Wanarun ! Et ce n’est pas fini, attendez vendredi, vous allez voir.

Qui a parlé de dessous de table ? Meuh non … On n’est pas comme ça, nous. C’est juste le résultat d’une combinaison de hasards de calendrier et de la diversité des rédacteurs du site.

Et surtout, mea culpa, c’est entièrement de ma faute car les chaussures dont je vais vous parler (les adidas Climacool Chill), ça fait un bout de temps que je les ai et j’aurais dû les présenter bien avant. Je n’ai qu’une demi-excuse (ma fracture du pied qui m’a contraint à l’arrêt du running pendant 4 mois) mais l’histoire est très compliquée en fait. Il faut que je vous la raconte.

Ca vous est déjà arrivé à vous de vous demander à quoi pouvait servir tel ou tel nouveau produit, de rester coi (je n’ai pas dit « con ») devant, de le tourner et le retourner dans tous les sens pour trouver la touche ON ? Et bien, figurez-vous que c’est un peu, toutes proportions gardées, ce qui s’est passé avec ces chaussures que j’ai eues à l’état de « samples » (prototype). En fait, je me suis posé longuement la question de savoir comment les utiliser ? Tellement longtemps que je ne les ai pas retrouvées dans le catalogue adidas actuel … et qu’elles semblent avoir été plus ou moins remplacées par le modèle CLIMACOOL RIDE, mais cela reste à vérifier (il faut que je demande à Julie, l’expert adidas de l’équipe Wanarun). On les trouve encore sur certains sites de vente par correspondance cela dit.

Le souci, le mot est un peu fort, avec des marques comme adidas est que leur gamme produits va de la running destinée au record du monde du marathon jusqu’au streetwear vintage pour lycéens et j’avoue que j’ai eu du mal à situer la CLIMACOOL Chill sur l’échelle des valeurs du fournisseur aux trois bandes.

J’ai logiquement regardé sur le site d’adidas (version anglaise) et ai trouvé ceci « La chaussure de course adidas CC Chill vous permettra de courir plus longtemps en profitant d’un confort maximum. Elle est conçue avec la ventilation CLIMACOOL® pour un maintien au frais même par temps chaud. » mais rien de plus.

Vous me direz, c’est déjà un bon début car cela permet de voir qu’il s’agit bien d’une chaussure de running. Ouf ! On est sauvé, pas besoin de la faire tester par mon fils aîné pour voir s’il suscite l’admiration et l’envie à la sortie de son bahut. Mais, difficile de voir dans quelles conditions précises utiliser ce modèle.

Allez, je me lance. Au risque de m’attirer les foudres des chefs de produits adidas, je dirais que la CLIMACOOL Chill (ça doit être la même chose pour la RIDE sans doute) est dans l’esprit d’une NIKE FREE et certains – mais pas moi – pourraient la considérer comme une minimaliste de par sa légèreté et l’invraisemblable souplesse de sa semelle articulée. Vous pouvez la tordre dans tous les sens. Impressionnant. Par contre, là où je dis que ce n’est quand même pas une vraie minimaliste, c’est à cause de l’épaisseur de cette même semelle, du fait qu’elle n’est pas zero-drop et de l’amorti – certes assez raide quand même – qu’elle offre.

Eureka !!! Après de longues semaines, j’ai enfin découvert comment m’en servir : sorties cool sur route à 60-70% de VMA. Un usage certes restrictif mais somme toute assez plaisant : courir tranquillement, sans pression ni objectif de temps, éventuellement tailler une bavette avec les potes ou pour récupérer d’une grosse séance de VMA.

Et dans ce cadre, je vois avouer que c’est une chaussure sympa, même pour un apôtre du minimalisme comme moi, merci la semelle-qui-se-plie. D’ailleurs, quelle que soit votre foulée, elle est franchement sympa et amusante. Le système de ventilation CLIMACOOL fonctionne parfaitement et on garde les pieds au frais. Inutile de tenter la séance de VMA. La chaussure n’offre aucun caractère de dynamisme.

Une fois qu’on a dit cela, est-ce qu’elle (je parle de la RIDE que je n’ai pas essayée puisque le modèle Chill ne semble plus disponible) vaut la peine d’être achetée ? That’s the question. Si vous êtes plus jogger que compétiteur, c’est clairement un produit qui peut vous convenir, à condition d’être universel car elle n’offre pas de maintien ou d’éléments de stabilité (on ne peut pas tout avoir, la souplesse a été privilégiée). Si vous êtes un compétiteur à 5 sorties par semaine et que vous avez les moyens de vous payer une paire rien que pour la récup et la sortie cool de la semaine, même réponse. Si vous chercher un modèle qui autorise entraînement et compétition, passez votre chemin, d’autres adidas sont plus appropriées 🙂

Un commentaire sur “Test adidas CLIMACOOL Chill”


Posté par mi adidas mi jahom | Jahom, runner Le 18 mai 2011 à 7:36

[…] aussi personnalise ta climacool !  A l’image de Nike ID qui permet de designer son propre modèle de chaussure, mi adidas […]

Répondre


Laisser une réponse