Tarek El Achhab : sport et métier



 

tarek-el-achhabTarek El Achhab a 20 ans. Originaire de Toulouse, il habite à Baziège et travaille depuis quelques temps au décathlon Escalquens, rayon running, forcément.

Comment es tu venu à l’athlétisme ?

Depuis petit, j’ai toujours aimer courir, mais au début je faisais du football. Ce qui m’a encouragé à faire de l’athlétisme, c’est les cross du collège où je sortais chaque année vain-queur. J’ai donc commencé l’athlétisme une fois au lycée, il y a 5 ans au club du SATUC; j’y suis resté 2 années. Je suis ensuite partie au Blagnac SC Athlétisme où j’y ai passé 3 saisons. Et enfin cette année je me suis engagé avec le club du CA BALMA.

Et ton palmarès ?

Je n’ai pas vraiment de palmarès (rires). Je peux juste dire que j’ai un record en 1’54 sur 800m et 3’53 sur  1500m, ainsi que plusieurs participations aux championnats de France de cross country, et de piste.

Ton souvenir de compétition le plus marquant ?

Je dirai peut être les championnat de France, car ce sont de grands évènements où on y trouve les meilleurs athlètes français, ça fait une bonne expérience et ça donne aussi une grande motivation pour la suite, surtout quand on passe à coté de ses championnats… Ceci dit, je retiens quand même de bons moments partagés en stage d’entraînement avec les copains.

Ton rêve de sportif ?

Comme tous les athlètes, participer aux Jeux Olympiques (rires). Mais pour être réaliste, j’aimerai devenir athlète professionnel et participer à de grands championnats.

Ton entraînement type ?

Tout dépend de la période, et de ce que je prépare. Mais en général je tourne à 8 entraînements par semaine où j’essaye de travailler assez complet; avec une séance VMA courte, une séance VMA longue, une séance de renforcement musculaire, et une séance de côte avec bien sûr des footings de récupération.

Un sportif que tu admires ?

J’apprécie tous les sportifs car bon ou mauvais niveau on partage tous le même plaisir. Certes, chacun a des objectifs différents mais pour moi le sport c’est très important, et ce qui nous relis peut être tous, c’est cette envie de surpasser à chaque entraînement quelque soit le sport.

Ton parcours pour entrer à Décathlon ?

C’est simple, je cherchais un poste en vendeur pour 20h/semaine, et décathlon cherchait également un vendeur en 20h, donc ça arrangeait les 2 parties (rires). On a eu un bon contact avec le responsable donc ça a aboutit par la suite. De plus, c’était pour le rayon running; je ne pou-vais pas rêver mieux.

Qu’est ce que tu y fais précisément ?

Je suis vendeur au rayon running, je conseille les clients en fonction de leur pratique de la course à pied. Je fais aussi de la mise en rayon et avec l’équipe on met tout en oeuvre dans nos rayons afin de satisfaire au mieux les clients. J’ai eu la chance de tomber sur une super équipe, et j’en suis très satisfait.

Laisser une réponse