Supernova Riot 4 : Le test sur neige



 

supernova riot 4 neigeCe week-end difficile de courir sur la glace même la meilleure des chaussures de trail ne peut malheureusement rien faire sur une couche de glace comme celle que nous avons eu dimanche matin dans l’Est de la France. D’ailleurs depuis les premières chutes de neige c’est assez compliqué de s’adonner à son sport favori. Comme j’habite en meurthe et moselle et que je pratique ce sport depuis plus de 10 ans, j’ai eu à vivre quelques épisodes neigeux et j’ai donc trouvé quelques astuces pour courir sur la neige.

Règle numéro un : acheter une chaussure de trail même pour courir sur le bitume

Honnêtement j’ai fait quelques essais et nos chaussures de route ne sont absolument pas fait pour courir sur la neige. Il faut se faire une raison la sculpture des semelles va vite se boucher et vous aurez aux pieds deux patinettes. La meilleure solution c’est d’avoir une paire de chaussures de trail pour assurer au maximum ses foulées sur la neige. les crans s’évacuent bien car la neige colle moins que de la boue. Pour ma part, j’utilise la Supernova Riot depuis sa sortie avec une préférence pour la version Gore Tex car cela vous permettra de rentrer avec les pieds au sec. Sinon profitez des soldes pour acheter une paire de Supernova Riot 4 avec semelle continental seulement 75 Euros pendant les soldes.

Règle numéro deux : oublie la vitesse

Vous aviez programmé une séance de fractionné : oubliez là. Impossible de ne pas prendre de risque, vous risquez de chuter et de vous blesser. Le premier jour il y a juste un manteau neigeux, c’est le jour le moins dangereux et celui qui procure le plus de plaisir. Sous la semelle, la neige se compresse et craque doucement. Si vous avez couru au moins une fois sur la neige, vous connaissez ce bruit indescriptible mais tellement doux. Attention à ne pas vous laisser endormir par ce doux bruit… il faut toujours rester vigilent surtout lorsque la pellicule de neige est fine car la terre est plus chaude que le neige. La première couche de neige sera donc un peu fondu et recouvert par une deuxième couche un peu plus froide. Il est plus risqué de courir sur une couche d’un ou deux centimètres que sur une couche de 5 à 10 centimètres à cause de cette première couche qui recouvre le sol et qui fond plus vite. Les jours suivants seront encore plus difficile, la neige a été compressée, fondue et elle a regelé… vous avez donc un amalgame de glace, de neige fondue, de neige fraiche… Essayez de courir tranquillement en étant vigilent sur vos appuis,ne vous lancez pas dans des sprints ou dans un rythme soutenu. Essayez plutôt de raccourcir la foulée et d’accélérer le rythme.

Règle numéro trois : rester stable

Ne soyez pas trop exigent sur votre foulée. il faut essayer de poser le pied à plat et de ne pas trop tirer sur la fin. Si vous réduisez la taille de vos appuis au sol, vous réduisez votre adhérence et vous risquez de glisser. Le but c’est de faire une sortie tranquille plutôt que de ne pas sortir du tout. Il fait plus froid vous aurez besoin d’un peu plus d’énergie pour courir et la neige s’écrase sous votre passage, cela ressemble parfois à une course d’entrainement dans le sable.

Conclusion sur la supernova Riot 4 sur neige

Après ces quelques conseils, je reviens sur ce modèle de référence pour son adhérence grâce à la semelle développée en collaboration avec Continental (spécialiste des pneumatiques). Dans les chemins, dans la boue, la Riot est un excellent modèle, l’adhérence est parfaite et surtout elles donnent confiance. Sur la glace, elle glisse comme toutes les autres chaussures mais sur la neige et même si le revêtement en dessous est glissant, l’adhérence est là. Sur un pont avec des lattes de bois ou sur des plaques de ciments recouverts de petits galets, tout se passe bien. La sculpture se vide correctement et la neige ne colle pas beaucoup. Une foulée un peu appuyée sur un sol un peu plus dur permet d’évacuer le surplus. J’ai donc adopté la Riot 4 pour courir dans la neige et pouvoir ainsi continuer mon entrainement malgré les conditions d’adhérence difficile.

Mais soyons vigilent sur vos appuis, il serait dommage de rater une saison pour un peu trop de précipitations.

9 commentaires sur “Supernova Riot 4 : Le test sur neige”


Posté par Stéphane Le 21 janvier 2013 à 17:54

Bonjour, Je suis assez étonné de ton retour sur ces chaussures. J’ai deux amis qui ont couru en 2012, l’ultra des templiers (100km) et la course des hospitaliers (75km) dans des conditions très très humides avec énormément de boue, et qui n’ont pas du tout été satisfaits de leur tenue et l’adhérence procurée dans ces conditions. D’ailleurs ils les ont changées par des salomons.

Répondre


Posté par Manu Le 21 janvier 2013 à 17:59

Oui pour ma part je suis très satisfait de la tenue sur boue mais je ne fais pas d’ultra. Mais je ne pense pas que cela change grand chose à la tenue en environnement humide. Salomon d’accord mais quel modèle ?

Répondre


Posté par Mathieu Le 21 janvier 2013 à 21:48

ça dépend vraiment de l’environnement alors, j’ai personnellement de bons retours sur ce modèle que les gens considèrent comme un vrai 4*4. Et chez les Salomon, l’accroche n’est pas la qualité la plus vantée… Mais bon encore une fois ça dépend des conditions, du modèle, du coureur etc

Répondre


Posté par Manu Le 21 janvier 2013 à 21:50

Le seul bon moyen (selon moi) de comparer 2 modèles c’est de partir avec un modèle aux pieds et un sous le bras, et de faire 2 fois le même parcours. C’est ce que je fais quand je peux.

Répondre


Posté par Marc Le 21 janvier 2013 à 21:56

Mon fils les utilisent et il en est super content,il vient même de s’en procurer une autre paire ,et pour avoir couru avec lui dans des passages bien boueux et humide je confirme elles ont une super endurance.

Répondre


Posté par laurent Le 21 janvier 2013 à 22:02

moi j avais gagne avec continental les premieres supernova que j utilise actuellement dans la neige je trouve qu elles ont une tres bonne accroche sur la neige et la boue

Répondre


Posté par Vincent Le 21 janvier 2013 à 22:13

J’ai fait la SaintéLyon 2012 avec ces chaussures : rien à redire. Les supernova Riot sont d’excellentes chaussures avec une tenue dans la boue rarement rencontrée chez un autre fabricant.

Répondre


Posté par Concours : gagnez le GPS ONmove de Geonaute (nouvelle version) Le 6 février 2013 à 20:36

[…] SuperNova Riot4 en taille 45 (un indice sur mon compte twitter), légèrement mouillée, et que Manu apprécie également, le ONmove dans sa boîte cartonnée et le livre d’Olivier Bessy “The […]

Répondre


Posté par Courir sur la neige : EzyShoes X-Treme vs DueNorth SureFoot Le 9 février 2013 à 17:00

[…] de poudreuses devant chez vous. Je vous avais donné quelques conseils lors de mon test de la Supernova Riot 4 sur la neige. Avec la glace que nous avons eu, j’ai du cherché d’autres solutions pour braver le […]

Répondre


Laisser une réponse