Adidas Supernova Glide Femme : premières impressions


 

Voici donc mes premières impressions sur les adidas supernova Glide – modèle femme (vous trouverez in fine la présentation officielle de la chaussure).

Pour vous camper le décor, je vous dirais que c’est la toute première fois que j’enfile des adidas pour courir. Depuis très longtemps je cavale avec des Mizuno si ce n’est quelques mois d’infidélité où j’ai convolé avec des Reebok, union si malheureuse d’ailleurs que lorsqu’elle a pris fin (usée jusqu’à la corde après 800 petits kilomètres)  je me suis vite revenue dans les bras de mes premières amours…

Bref, me voilà avec mes adidas entre les mains, soit 297 grammes par chaussure (oui, je les ai pesées sur ma balance de cuisine) et compatible miCoach. Je ne vous ferai pas de commentaire sur l’esthétique du matériel chacun peut s’en faire sa propre opinion à la simple vue de la photo.

S’agissant du chaussant, je comprends immédiatement qu’il s’agit d’un modèle féminin et qui n’a rien à voir avec ceux que j’ai portés jusqu’à présent. D’abord le talon est étroit. Ce qui est une excellente chose ! C’est la première fois que j’enfile des runnings dont mon talon ne s’échappe pas à la première accélération venue ! J’avais d’ailleurs lu à ce sujet un article fort intéressant sur le chaussage féminin qui m’avait appris que le pied des dames n’est pas, contrairement ce que l’on croit, nécessairement plus fin que celui de leurs homologues masculins sauf… en ce qui concerne le talon. Excellent point pour adidas que ce maintien inespéré et je devine immédiatement qu’il ne s’agit pas d’un énième modèle masculin commercialisé en rose pour les femmes… Je note également que le chaussage est d’ailleurs plus étroit sur tout la longueur. Étroitesse qui me convient peu d’ailleurs mais là, tout est question de morphologie.

Une fois mise en mouvement j’ai réalisé qu’avant toute chose, il faudrait d’abord m’y acclimater ! Résultat de l’effet ForMotion ou non, elles se comportent très différemment de ce que j’avais porté jusqu’à présent. Après une sensation curieuse d’avoir un avant-pied qui bute un peu sur le sol, je me suis habituée à la chaussure et je dois avouer qu’effectivement l’amorti du talon est non seulement perceptible mais me gomme assez efficacement la sensation de m’enfoncer dans le sol (j’ai une foulée horrible dont je peine à me séparer et des talons qui s’écrasent à chaque bond). Je n’ai fait que trois sorties avec les supernova Glide (et un tout petit kilométrage en raison de la proximité avec le semi de Paris) mais je dois avouer qu’elles me convainquent un peu plus à chaque fois. La sensation d’avoir l’avant pied qui claque le sol a totalement disparu (je me tiens sans doute mieux) et surtout je les trouve très dynamique… Prochaine étape : une séance VMA et une sortie longue !

* * *

Chaussure d’entrainement pour route, dédiée aux coureurs à foulée universelle offrant un confort sans égal et une performance optimale afin de créer une expérience unique dans son genre.

Technologies :

ForMotion™, une technologie active qui s’adresse à tous les coureurs pour accompagner le mouvement naturel de la foulée et procurer davantage de confort.

adiPRENE® pour un meilleur amorti et une protection du talon contre les impacts.

adiPRENE®+ pour une propulsion efficace de l’avant du pied

adiWEAR® pour une grande résistance à l’abrasion  de la semelle extérieure

TORSION SYSTEM®, un système léger et durable pour accroître la stabilité du pied, tout en respectant sa souplesse naturelle

geoFit™, un chaussant qui épouse la forme du pied, en respectant les zones anatomiques clés, pour un confort inégalé.

Bénéfice produit :
Un maximum d’amorti, de confort et de souplesse grâce aux technologies ForMotionTM et adiPRENE®.
Poids : 286 g  (en 38 2/3)

2 commentaires sur “Adidas Supernova Glide Femme : premières impressions”


Posté par Yin-Yin Le 14 mars 2010 à 9:06

J’ai eu la même impression de pied qui « claque » au départ mais c’est vrai qu’on s’y fait rapidement. Ce modèle à pas mal de répondant lorsqu’on fait une séance de VMA même si je trouve qu’il faille vraiment pousser les appuis très loin pour maintenir la vitesse…

Répondre


Posté par Adidas Supernova Glide Femme, suite et fin Le 10 mai 2010 à 6:36

[…] — raccourci subrepticement à 5  sous peine de dépression sévère — voici la suite et la fin du test de l’adidas Supernova Glide […]

Répondre


Laisser une réponse