Suivi du GRP dans le Team Salomon



 

suivi-grpTeddy a gagné un jeu concours avec notre partenaire i-Run, il a suivi avec Jean-Michel Faure Vincent les athlètes du Team Salomon durant le GRP. Il nous raconte son histoire.

Le téléphone sonne et l’on m’annonce que je fais parti des gagnants du tirage au sort organisé par salomon et I run. Le niveau d’excitation est au plus haut,c’est alors que je me rappelle que je suis inscrit sur un trail (trail de la belle a lure) au même jour. La question ne se pose pas car une chance comme celle ci ne se reproduira surement pas.

Le jour j ,Franck Largeault me récupère sur une aire d’autoroute près de chez moi et direction Toulouse pour récupérer l’autre heureux gagnant.
Après quelques heures d » embouteillages et de route nous arrivâmes à Toulouse ,une petite pause s impose ,nous récupérons l’autre gagnant et direction salary soulan afin de poser les affaires dans un hôtel sympathique et 5mn plus tard rdv au restaurant ou nous avons rendez vous avec le coach jean michel faure vincent.
Notre curiosité nous pousse à le questionner sur la préparation des coureurs ,la récup ,les performancers et le coaching … Le repas est malheureusement trop court nous devons aller nous coucher pour une courte nuit car le départ des espoirs est annoncé à 4 h du mat.

Le matin venu ,le temps pluvieux ,nous attendons impatiement le départ du grp 80km et aussi l’arrivée d’Iker (vainqueur du 160 km) ,nous avons su plus tard dans la journée que Iker était arrivé à 2h et demi du matin. Départ lancé ,comme convenu la veille jean michel nous avait annoncé qu’exceptionnelement il ne coacherait pas les espoirs car ils étaient plus ou moins en compétiton entre eux car se jouait la première place de la cup salomon. Ainsi le 1er de la cup accèderait à la TEAM SALOMON.Del’intèrieur je n’ai senti aucune rivalité entre eux ,bien au contraire on voit bien que cette équipe est soudée et solidaire.

Nous les avons suivi à certains endroits de passage de la course ,ce fut dès le levé du jour vers une cascade ,puis au pic du midi et enfin à l’arrivée. Pour accéder au pic du midi nous sommes passés au col d’aspin,au col du tourmalet ,et là je me suis enfin rendu compte de ce que cela représentait pour les cyclistes du tour de France. Plus raide mais plus court que le mont Ventoux ou j’essaie de m’entraîner de manière régulière afin de pratiquer ma passion qui est le Trail.(sans être chauvin)

Au pic du midi ,j’ai eu le plaisir de remonter avec Thibault Baronian vainqueur de la cup. Celui ci à malheureusement abandonné car après une chute ,une douleur au genou l’empêchait de poursuivre son périple. Après avoir attendu le passage de tous les espoirs nous décidons de nous rapprocher de salary soulan ou se trouve l’arrivée.Le tapis rouge attend les concurents, des spectateurs ou des proches.

C’est alors que guillaume Bauxis rejoint la ligne d’arrivée.C’est le premier des espoirs il est alors 4 ème au scratch. Les autres suivent petit à petit dans l’heure qui suit. Les comptes sont faits malgré l’abandon c’est thibaut qui l’emporte de 20 points .Un grand Bravo à tous les espoirs et participants du grp. Le timing est serré nous ne pouvons rester pour les interview des coureurs car le 2ème gagnant doit regagner la gare de Touluse afin de rentrer sur Paris.

C’est ainsi que Franck me ramène à Piolenc. Le week end fut quand même assez court- et le timing très serré mais je suis rentré chez moi avec de bons souvenirs. Le seul point négatif est que je ne savais pas si les espoirs étaient au courant de notre venu et donc j’e n’ai pas osé tout simplement les approcher pour leur poser toutes les questions qui me trottent dans l’esprit depuis que je pratique cette discipline,ou tout simplement avoir leurs impressions d’après course.

Un grand Merci à i-Run et Salomon pour cette expérience ainsi qu’à Franck Largeault et Jean Michel Faure Vincent pour avoir partagé ce moment sympa.

Laisser une réponse