Slendertone Optimum : test éléctrostimulateur


 

slendertone-optimum-pinned-fb

Aujourd’hui, nous allons parler d’électrostimulation. J’ai reçu, depuis un peu plus d’un mois maintenant, le petit dernier de chez Slendertone en test : l’Optimum.

Pour commencer, qui est Slendertone? Slendertone est une entreprise spécialisée dans les appareils d’électrostimulation musculaire depuis plus de 50 ans.C’est une société Irlandaise, filiale d’un groupe médical.( http://www.slendertone.com/fr-fr/)

Maintenant passons à ce qui nous intéresse vraiment, l’appareil par lui-même. De quoi est composé l’appareil ?

  • L’unité Slendertone Optimum
  • 4 câbles
  • 4 grandes électrodes
  • 8 petites électrodes
  • Chargeur de batterie
  • Manuel
  • Guide de positionnement des électrodes
  • Sac de voyage

 

L’appareil est garantie deux ans avec une adhésion gratuite au club Slendertone. Parlons maintenant de l’appareil par lui-même :

Ils comportent trois programmes suivant ce que vous recherchez

– sport

– tonification

– santé.

Il est très facile à utiliser, je l’ai donc testé en premier lieux en mode récupération après des séances épuisantes ou des sorties longues. La pose des électrodes est très simple (en plus il est fournis un poster avec les différentes parties du corps que l’on veut stimuler). J’ai donc poussé l’électrostimulation car les programmes sont composés de plusieurs paliers de temps différents et cela surprend au début. Mais, à la fin des séances, on sent une nette amélioration sur la récupération qui fait vraiment un bien fou aux muscles.

L’écran de l’unité est vraiment très simple et très lisible mais que comporte-t-il ? Il a plusieurs informations présentes. Pour commencer, on a le programme sélectionné en haut à gauche, ensuite le nombre de phases du programme, le compte à rebours et l’indicateur de charge de la batterie. En dessous, on trouve le programme en cours avec la barre d’avancé de récupération ou effort et, tout en bas, les différents canaux avec l’intensité et les canaux qui sont en fonction ou ceux qui ont une erreur de connexion.

Ensuite, vous avez donc un bouton marche/arrêt, des flèches pour sélectionner le programme, les muscles que l’on veut travailler, le sexe de l’utilisateur ainsi qu’un bouton OK au centre pour sélectionner ou mettre en pause le programme et les 4 boutons de couleurs pour augmenter ou diminuer l’intensité des canaux .

Unite_slendertone_optimum_comment_ca_marche

 

 

 

 

 

Avec les électrodes aucun problème pour le moment après plus d’un mois d’utilisation. La seule chose qui pose problème c’est quand on les enlèvent et qu’on a des poils, on s’amuse un peu.

Pour que l’appareil soit efficace, il faut vraiment respecter 3 choses :

. Le modèle d’électrode suivant les exercices

. La bonne position de ces électrodes (bien suivre les instructions )

. La position du corps qui est très importante aussi

Le branchement des câbles est très facile avec les codes couleurs situés sur l’appareil et sur les câbles donc pas possible de se tromper.

Maintenant, et depuis une semaine, je le teste en préparation (en plus de mes entrainements) pour les 100 Km de belvés. Et la semaine qui est passée heureusement que j’avais l’appareil car suite à une séance d’ostéo je n’ai pas pu courir de la semaine et, du coup, j’ai travaillé les quadriceps en préparation avec une intensité poussé. Cela a piqué un peu au début mais maintenant c’est un vrai bonheur. J’attends de voir par contre et de faire une sortie avec du dénivelé pour voir si cela fais vraiment du bien mais je ne me pose pas la question. Pourquoi? Car je viens de reprendre l’entrainement et j’ai enchainé Vendredi running, Samedi vélo et Dimanche sortie longue sans ressentir aucune fatigue dans les jambes. De plus, super content de retrouver l’appareil après ces séances et de récupérer avec .

Maintenant, et pour finir mon article, nous allons parler de ces points fortsmais aussi de ces points faibles. Pour commencer

Ses points forts :

– Son prix : 399€ (raisonnable pour un appareil de cette qualité)

– Son autonomie

– Son ergonomie

Ses points négatifs :

Il n’en a pas beaucoup mais il en a au moins deux pour commencer :

– Le réglage de l’intensité trop fréquent

– Le manque de grands électrodes. Seulement 4 de fournis ce qui obligent à travailler jambe par jambe. Cela est vite résolu car on trouve facilement des électrodes dans les magasins de sport pour moins de 10€.

Pour finir, si vous cherchez un appareil d’électrostimulation efficace, pas cher et facile d’emploi, n’hésitez pas une seule seconde vous l’avez trouvé : il s’agit du SLENDERTONE OPTIMUM que je vous recommande.

2 commentaires sur “Slendertone Optimum : test éléctrostimulateur”


Posté par atchoum Le 12 mars 2013 à 8:28

Je n’ai jamais franchi le pas de l’éléctrostimulation. D’abord parce que je ne suis pas franchement convaincu de leur utilité par rapport à une récupération active plus physiologique. Ensuite parce que me scotcher quelque part avec des électrodes branchées sur moi à attendre que mes muscles contractent plus ou moins me fera perdre du temps : je ne vois pas *quand* il est possible de faire ce genre de truc. Enfin, le coût de ces appareils est important pour un bénéfice très hypothétique et le prix des consommables (éléctrodes) est également (je parle pour le concurrent ) très excessif. Bref, je ne crois pas que j’en achèterai un demain non plus.

Répondre


Posté par Marc Le 12 mars 2013 à 8:36

Bonjour Atchoum Je comprends ton choix , mais pour savoir quand l’utiliser pour sa pas de soucis moi je l’utilise après l’entraînement devant la télé ou l’ordi et pas de gêne ,pareil en mode prepa. Pour les consommables tu ne les changes pas tout les mois , c’est vraiment minimes. Essaye si tu peux tu verras tu ne le regretteras pas c’est un plus bien entendu cela ne remplace pas non plus un bon entraînement

Répondre


Laisser une réponse