S’entrainer aux transitions



 

travail-transitionPlus qu’un mois avant la grande échéance et mon premier triathlon, il était temps de m’intéresser aux transitions. J’ai commencé par réfléchir et bien noté l’ensemble du matériel nécessaire pour chaque étape de la course. Il faut faire très attention, les triathlons sont très surveillés, il y a des arbitres dans le parc à vélo et sur les différents parcours. Il ne faut pas profiter de l’aspiration en vélo ou laisser sa combinaison sur l’emplacement de votre voisin. Cela serait un stop’n’go ou même un carton rouge.

Les voisins ont dû penser que j’étais fou : des allers-retours dans mon jardin, parfois avec le vélo, parfois la combinaison de natation,… un curieux balet. Et pourtant, c’est rudement efficace. A plusieurs reprises, j’ai lancé mon chrono depuis le fond du jardin avec une minute d’écart entre les différentes transitions.

  • Une minute pour simuler la natation
  • la transition natation / vélo
  • Une minute pour simuler le vélo
  • la transition vélo / course
  • un aller – retour dans le jardin

Ensuite, je stoppe le chrono.

Il est très simple de répéter plusieurs fois cette simulation.

C’est clairement en étant confronté aux problèmes qu’on va pouvoir trouver une solution. Sur mon premier essai, j’ai commencé à enlever la combinaison sans enlever ma montre, je me suis retrouvé avec la manche coincée avec la montre par dessus. J’avais également oublié de préparer mes chaussures de vélo ou de courses. A chaque blocage, c’est quelques secondes qui s’envolent.

A la fin de chaque simulation, je note bien la liste des blocages pour ne pas les oublier.  Je prends également des photos de mon emplacement avec tout mon matériel : vélo, casque, lunettes, chaussures running, chaussures vélo, porte-dossard, chaussettes,…

Actuellement, j’arrive à faire les 2 transitions en moins de 3 minutes. Bien sûr, il manque une partie très importante la localisation de mon espace au milieu de parc à vélo mais là cela va être difficile à simuler pour le moment !

4 commentaires sur “S’entrainer aux transitions”


Posté par Denis Le 8 juin 2014 à 22:16

Pense aussi à la puce, qui est à la cheville gauche, cela peut générer pour enlever la combinaison. Aucune idée si sous la combinaison c’est mieux (premier tri il y a 1 mois 😉 Autre petit truc, pendant la transition natation-vélo, prend tes lunettes et bonnet entre les dents, tu aura les mains libres pour enlever la combinaison, et arriver avec la combi à la taille à ton emplacement. (Mieux passé sous la douche comme ça t’a la le sel sur le les épaules 🙂 Et surtout, respirez, respirez et respirez ! On passe d’une respiration forcée, à libre, autant en profiter, et cela permet aussi de ne pas(moins) se stresser si on arrive pas élever la combo, ou si la ceinture du dossard s’accroche mal etc… Pour te donner une ordre d’idée, j’ai fait : Natation-vélo : 2:10 (avec la?!§!!& de puce 😉 Vélo-CAP : 0:55 Bon courage !

Répondre


Posté par guillaume Le 9 juin 2014 à 8:07

Salut, Pour oter la combinaison sans problème, je me fais un petit massage à l’huile Weleda des genoux jusqu’aux chevilles. Ta combinaison glisse toute seule. Si la transition est trop longue (comme aux lac des sapins dans les 500m) je quitte ma combinaison 50 mètres apres la sortie de l’eau. Car si toute l’eau est sortie de ta combinaison celle ci colle plus à la peau donc plus dure à retirer. Tu peux essayer de laisser les chaussures sur ton vélo tu gagneras en durée de vie pour tes cales, tu ne glisseras pas sur le goudron et tu gagneras de précieuses secondes sur ton tri. Perso je m’entraines à laisser mettre mes chaussures en vélo avec les élastiques un sur le dérailleur avant et l’autre sur l’attache rapide de la roue arrière. Bonne course

Répondre


Posté par Manu Le 9 juin 2014 à 17:22

Merci pour les conseils ! Pour les chaussures, je suis en VTT pour le X-Terra donc pour attacher les chaussures, je sais pas si ça se fait. Je viens de faire encore quelques essais et je ne fait plus d’erreurs. La combi Zoot est vraiment top car il y a une doublure lisse à l’intérieur. Je n’ai vraiment aucun souci pour la retirer. J’ai fait : – Natation-Vélo : 1’20 » – Vélo-CAP : 0’36 » J’ai l’impression que c’est pas mal. Il faut bien préparer la zone de changement et mettre tout dans le bon ordre. Je suis content mais il n’y avait pas 800 vélos, le stress et la fatigue de la course.

Répondre


Posté par emerging technologies Le 20 septembre 2015 à 11:28

Hi my loved one! I want to say that this post is amazing, great written and include approximately all vital infos. I would like to peer extra posts like this .

Répondre


Laisser une réponse